Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Zemmour : “L’État n’ose pas assumer que c’est l’islam qui pose problème, pas les autres religions”

Zemmour : “L’État n’ose pas assumer que c’est l’islam qui pose problème, pas les autres religions”

Eric Zemmour évoque d’une part la désobéissance civile, d’autre part la loi liberticide sur les principes républicains, laquelle, créée d’abord pour résoudre les problèmes nés de l’islamisation de la France, se retrouve être une loi contre nos libertés : religieuses, éducatives…

 

Partager cet article

8 commentaires

  1. Le fond du problème avec l’islam, c’est que, à la différence des autres religions, il comporte en son essence même un projet politique en refusant de dissocier la foi et les institutions publiques. C’est cela que le gouvernement refuse de voir délibérément afin d’avoir la main sur la religion catholique essentiellement et les autres religions accessoirement.
    Ne pas oublier que l’ennemi historique de la République est et ne sera toujours que la religion catholique.

  2. L’islam sert de prétexte mais ce sont bien les autres religions qui sont visées.
    L’islam est là pour détruire et il n’est pas question d’entraver son action…

  3. Les francs-maçons tiennent leur prétexte pour soumettre un peu plus ce qu’ils qualifient de “bête immonde”. Quand est-ce que les membres de cette puissance occulte qui ne rendent des comptes à personne vont ouvrir les yeux sur l’islam alors qu’ils se disent oeuvrer pour le bonheur de l’humanité ? N’est-ce pas une religion plus dangereuse que la nôtre, une religion qui asservit la moitié de l’humanité (les femmes) et massacre ceux qui ne se soumettent pas ?

  4. n’oublions jamais que l’islam est le brat armé du judaïsme…
    https://legrandsecretdelislam.com/

  5. Le mot “religion” est un virus de la pensée.
    Avant de formuler quoi que ce soit au sujet de la, ou les, religion(s), il serait impératif de définir ce qu’on entend par là.
    Et une énumération n’est pas une définition.
    Non seulement cette étape préalable éliminerait les amalgames entre islam et christianisme, mais elle permettrait de faire observer que des religions séculières sont exonérées à tort.
    À mon avis, la laïcité consiste à distinguer Église, État et société, donc elle n’existe que dans un pays censément chrétien, car il y faut une église.
    Ou plus précisément, il faut appliquer les concepts chrétiens, avec ou sans foi.
    Mais ce n’est faisable qu’à une société chrétienne, culturellement au moins.
    On ne peut pas évidemment demander à l’islam de se plier à des catégories chrétiennes.

  6. Limore Yagil: “La France terre de refuge et de désobéissance civile” ( 1936-1944) édition du Cerf. Cher Eric Zemmour, et avec tout le respect que je vous dois, c’est enlisant ce livre que j’ai appris le sens de la désobéissance civile, expression que quasi personne n’employait auparavant. Il apporte un éclairage différent car il montre que sans la désobéissance civile des Français dont une partie de l’administration, et donc s’ils avaient obéi aux ordres des autorités, les 75% des Juifs français qui ont échappé à la déportation n’auraient pas pu être sauvés. Ceci pourrait peut-être jeter une lumière nouvelle sur la question???

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]