Bannière Salon Beige

Partager cet article

Zemmour : « la gauche et l’extrême-gauche maîtrisent l’agenda médiatique en mettant en avant des événements qui mettent en valeur leurs idéologies »

Vidéos

Partager cet article

8 commentaires

  1. « la gauche et l’extrême-gauche maîtrisent l’agenda médiatique en mettant en avant des événements qui mettent en valeur leurs idéologies » (sic)

    Grossière erreur, ils ne maitrisent pas un agenda, ils provoquent les « évènements »
    C’est ce qu’explique très bien Noémie Klein dans sa « stratégie du choc »

  2. Désolé, j’aime bien le salon beige mais les idées de Zemmour comme l’acceptation des violences policières est pour moi une des lignes rouges que ce monsieur, intéressant par ailleurs, a franchi

    • Nous n’avons pas dû entendre le même discours : à aucun moment Zemmour n’a dit ça. Ou vous ne comprenez pas bien les subtilités du français, ou vous avez de mauvaises intentions, qui se traduisent pas de la diffamation.

  3. C’est urgent de s’attaquer à la racine du Mal et d’arrêter de tomber dans les pièges tendus par le Progressisme au pouvoir.

    La racine c’est l’éducation. Il faut d’abord reprendre les manettes. Je comprends tout à fait la position des électeurs RN qui pensent que la droite classique a été au pouvoir et n’a rien fait. Je suis d’accord sur le fond.

    Mais avec tout le respect que j’ai pour Marine Le Pen, ce n’est pas elle qui sera présidente et je ne le souhaite pas. Son discours conservateur est très opportuniste et est complètement supplanté par un programme étatiste effrayant.

    Peu importe les grincheux ou les pessimistes mais les conservateurs existent encore en France et leur union peut dégager une alternative au duel Macron-Le Pen qui de toute façon n’intéressera que peu les électeurs.

    Je préfère être dans l’action que dans le commentaire stérile.

    L’avènement d’un gouvernement conservateur devra amener des symboles forts, immédiats pour montrer une rupture avec ce que fait la droite depuis 40 ans, à savoir être à la remorque du socialisme. X Bertrand continuera cette longue débâcle avec talent j’en suis sûr.

    Des symboles ? Rebaptiser l’appellation des ministères : Ministre de l’Enseignement (et non Education Nationale), ministre de la Sécurité Intérieure, Ministre de la Famille, Ministre pour le Développement économique des entreprises, etc. Libérer immédiatement l’enseignement par la Carte Scolaire. Nommer des directeurs conservateurs dans tous les médias publics, etc

    Ne serait-ce que pour ralentir la déconstruction sociale et le collectivisme conquérant, je m’engage sans hésitation pour la candidature Retailleau comme je l’ai fait pour Philippe de Villiers en son temps.

    • En résumé, puisqu’ils échouent et trahissent depuis des décennies, donnons leur une nouvelle chance…

      • Je pense déjà à freiner la folie étatiste et progressiste. Un président conservateur c’est déjà 5 ans de gagné. On connait le système de cliquets qui fait que personne ne revient sur les « avancées » sociétales une fois au pouvoir. Je le déplore mais un gouvernement conservateur mettra déjà tellement d’énergie dans la purge de l’Etat profond que le retour sur des lois idéologiques ne se fera que dans un 2ème temps.

        Réformes de l’enseignement, des retraites (par capitalisation), des 35h, de la fiscalité, du fonctionnement de l’Etat… L’urgence est partout mais je suis convaincu qu’il est aisé de former un gouvernement compétent pour redresser le pays et proposer une alternative à cette gabegie permanente.

  4. Actuellement, le seul qui pourrait nous donner la victoire aux élections présidentielles s’appelle Éric Zemmour.

  5. C’est surtout que les médias sont peuplés de gauchistes, alors forcément ils maitrisent leur propre calendrier. Complices !

Publier une réponse