Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Liberté d'expression

You Tube censure la vidéo de déclaration de candidature d’Eric Zemmour

You Tube censure la vidéo de déclaration de candidature d’Eric Zemmour

La censure est subtile mais néanmoins scandaleuse. You Tube soumets désormais le visionnage de cette vidéo à une limite d’âge, en l’occurrence 18 ans. il faut donc un compte You Tube et une procédure de certification qui peut prendre jusqu’à trois jours.

La vidéo a été visionnée par plus de 2,3 millions de Français depuis sa mise en ligne. Elle a été “re-uploadée” par certains internautes et est donc à nouveau visible. Seul le décompte des vues n’est plus actualisé :

 

Partager cet article

8 commentaires

  1. Il faut faire sauter ces Gafa à l’explosif et prendre en otage leurs dirigeants. Il nous agressent, nous ripostons.

  2. Si on avait un Président digne de ce nom, Il ferait mettre les responsables de youtube aux fers :
    « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. » (Art.5 Constitution de 1958)
    Article 4 Constitution de 1958
    Les partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie.
    Ils contribuent à la mise en œuvre du principe énoncé au second alinéa de l’article 1er dans les conditions déterminées par la loi.
    La loi garantit les expressions pluralistes des opinions et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation.
    (art 432 nouveau code pénal)
    Article 432-7
    La discrimination définie aux articles 225-1 et 225-1-1, commise à l’égard d’une personne physique ou morale par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission, est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende lorsqu’elle consiste :
    1° A refuser le bénéfice d’un droit accordé par la loi ;
    2° A entraver l’exercice normal d’une activité économique quelconque.
    La loi dispose selon l’article 432-1 du code pénal que “[l]e fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique, agissant dans l’exercice de ses fonctions, de prendre des mesures destinées à faire échec à l’exécution de la loi est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende”.

    • Merci M. Asselineau. Les républicains légalistes sont les plus affreux : ils laissent détricoter le ‘droit’ et après s’en réclament ! Tout simplement improductifs : vous courrez derrière en aboyant à chaque faux pas.

  3. En réalité, YT a peut-être raison de censurer, il doit peut-être y avoir un doigt d’honneur ?!?

    Quel horrible personnage, ce Zemmour !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services