Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

Yoga électoral

De Jean Cochet dans Présent :

"Dans Le Monde de mardi, Gérard Courtois pointait la faiblesse de cet Etat socialiste en train de se mettre en place. De cette majorité mastodonte, Courtois soulignait : « l’étroitesse de sa base politique réelle ». Etroitesse… : le mot paraît étrange face à l’ampleur de la vague rose qui a submergé le Palais Bourbon. Et pourtant : « Les records d’abstention enregistrés au premier et, plus encore, au second tour des législatives relativisent singulièrement l’adhésion du pays à l’équipe au pouvoir et à son programme. (…) Le 17 juin près d’un électeur sur deux s’est abstenu d’aller voter (…). La conséquence de cette défection ou de cette indifférence électorale, est impressionnante. Au premier tour de scrutin, le parti socialiste avait recueilli 29,2 % des voix exprimées, soit 16,4 % des électeurs inscrits. Au soir du second il rassemble à lui seul presque la moitié des députés. » Par quel sortilège multiplicateur ? Celui que Gérard Courtois nomme « Les illusions d’optique du scrutin majoritaire », dont il constate qu’elles provoquent une « distorsion de notre système représentatif. Presque une anomalie démocratique ». Jolies périphrases pour désigner en fait une véritable « escroquerie démocratique » que constitue ce yoga électoral. Ce serait pourtant la juste expression…"

Partager cet article

8 commentaires

  1. Cela ne sert à rien d’ergoter, ils ont pris le pouvoir et donc nous sommes sous leur coupe. Que ce soit notre faute, ne change rien à l’affaire.

  2. MadameMichu
    Choisir notre leader ! Pour participer au vote du congrès UMP, adhésion impérative avant le 30 juin
    http://www.u-m-p.org/adherer

  3. Nombreuses curiosités sur ces élections, si j’en crois les données rapportées par http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_l%C3%A9gislatives_fran%C3%A7aises_de_2012
    inscrits: 1er tour 46 083 260 2nd tour 43 234 000 (soit presque 3 millions en moins, plus de 5%: il y a eu une épidémie?)
    abstentions: 1er tour 19 709 961 (soit 42,77%), 2nd tour 19 276 406 (un demi-million en moins, mais un taux encore plus important 44,59%)
    votants: 1er tour 26 373 299, 2nd tour 23 957 594
    blancs ou nuls: 1er tour 420 749 soit 1,60%, 2nd tour 928 411 soit 3,88% (largement plus du double)

  4. Ceux qui ne croient pas en la vertu de la démocratie constatent avec indifférence que nos gouvernants sont minoritaires parmi les Français de souche, très minoritaires et même minoritaires dans le corps électoral entier (composé en partie de doubles nationaux jouissant d’un privilège).
    Ceux qui pensent que la démocratie est une bonne chose qui s’impose à nous du fait de données historiques et qui croient en cela respecter l’enseignement de l’Eglise en matière de doctrine sociale, constatent avec consternation qu’une France identitaire est gouvernée par ses ennemis qu’elle n’a pas choisis, ce qui est injuste. Ils constatent que ce fait est induit par un mode de scrutin qui fausse le système démocratique et n’a donc aucune légitimité et ne confère aucune légitimité aux gouvernants.
    “Dans le système démocratique, l’autorité politique est responsable face au peuple. Les organismes représentatifs doivent être soumis à un contrôle effectif par le corps social. Ce contrôle est possible avant tout grâce à des élections libres, qui permettent de choisir et de remplacer les représentants. L’obligation, pour les élus, de rendre compte de leur action, et qui est garantie par le respect des échéances électorales, est un élément constitutif de la représentation démocratique.”
    Compendium 408 § 2
    Lorsque le mode de scrutin ne permet ni contrôle effectif (rôle de l’opposition), ni le remplacement des dirigeants et que les échéances électorales ne sont qu’illusions, nous ne sommes plus en démocratie. Quand certaines voix ont un poids 20 fois supérieurs à d’autres voix, que l’abstention des citoyens de certaines opinions est encouragée par ce mode de scrutin injuste, ce n’est plus la démocratie, c’est l’oligarchie et la magouille. Mais ceux qui gouvernent alors sont des tyrans d’autant plus qu’ils ne tiennent aucun compte des aspirations du peuple. La résistance passive est alors envisageable.
    Le peuple opprimé a droit à la résistance.

  5. “l’escroquerie démocratique” n’est pas nouvelle, elle est inhérente au système républicain.

  6. cb:c’est quoi c’est données?c’est bidon?3 millions de personnes qui se sont fait radier entre les 2 tour,impossible!c’est bidon!

  7. @ toni :
    La différence du nombre des inscrits entre les deux tours s’explique par les élections au premier tour. Les circonscriptions qui ont élu leur député au 1er tour par plus de 50 % des exprimés ne votent plus au deuxième tour (qui n’est pas organisé dans ces circonscriptions). Par conséquent leurs inscrits ne sont plus comptabilisés au deuxième tour. D’où la différence du nombre d’inscrits entre les deux tours et la diminution de leur nombre.

  8. àDM,merci,j’avais pas fait le rapprochement,avec tous ces chiffres qui circulent,on s’y perds.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services