Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Y’en a des biens !

Voici l'humeur de Pasquin parue dans L'Homme nouveau :

"L'islam est depuis quelques mois le sujet principal de nos journaux, blogues, conférences et même des sermons dominicaux. C’est donc tout naturellement que ce thème s’invite à ce dîner où tout est parfaitement bien disposé, sauf les intelligences. Nous sommes chez des bourgeois libéraux quadragénaires. Chacun y va de son avis, et monsieur Quisaittout pérore bruyamment ; il prétend tordre le cou aux idées reçues en bombardant les convives d’autres idées reçues, comme si un chrétien de gauche expliquait les méfaits du capitalisme en commentant le futur bouquin de DSK : «Mais si, je suis socialiste !». Bref la discussion est animée : l’islam et la tolérance, la tolérance face à l’islam. Madame Sossotte, que le sujet devait ennuyer, lâche alors : «Mais quand même, y’en a des biens.» Alors d’un coup, comme si un morceau de plâtre du plafond était tombé dans la soupière, éclaboussant tous les convives de velouté de navets, la discussion s’arrête net ! Madame Sosotte est éternelle : elle existait déjà quand, en 375, les Huns envahissaient l’Europe. «Y’en a des biens» ! Elle devait être encore là, en 732, à Poitiers, faisant la morale à Charles Martel. On l’imagine aussi il y a mille ans, alors que les Vikings se répandaient sur nos plages ! Ou plus proche encore, juste avant le débarquement, venant faire son topo avant les briefings de combat : «Y’en a des biens» ! Comme si c’était le sujet ! Plutôt que de nier le problème en balançant des truismes humanitaro-gélatineux, néocolonialistes et condescendants, autant le formuler clairement en affirmant aussi les évidences christiques exigeantes : ce sont nos frères ! Cette affirmation a plusieurs avantages : elle est radicale et oriente la façon dont nous réglerons le problème. Elle permet la correction et valide le vieil adage de bon sens : décidément on ne choisit pas sa famille !"

Partager cet article

6 commentaires

  1. Et voilà une réponse au commentaire de DelhoumeDelhoume dans la brève précédente et concernant le blabla du président de tous les français (même les catholiques)au Puy-en Velay!

  2. Même parmi les membres de la Milice ou de la Gestapo, il y en avait “des bien”.
    Dans toute humanité il y a du bien… qu’il est indispensable de savoir discerner, mais sans occulter ce qui voisine avec ce “bien”, qui est le fait d’une personne, et qui ne rachète pas la totalité de la collectivité dont elle est issue.

  3. Ce a quoi il suffit de repondre, si ca vous arrive, “et les SS pendant la seconde guerre mondiale, y’en avait des biens aussi …”

  4. Exellent texte de Pasquin.
    (Qui est Pasquin ?)
    Mme Sosotte ou Mme Boutin ?

  5. Ce sont nos frères… comme disait Abel de Caïn.
    Si le Christ nous invite à aimer nos ennemis, c’est parce que ce n’est pas naturel, contrairement à l’amour fraternel.

  6. Il faut meme se méfier de ceux qui ont d’exellentes fréquentations : Judas était très bien entouré …

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services