Y a-t-il un médecin ?

Ivan Rioufol s'inquiète de la santé du pays :

R"Une démocratie qui s'interroge sur ses valeurs, se méfie des référendums, craint de débattre, risque d'empêcher un courant de pensée de concourir à la présidentielle, laisse des associations subventionnées multiplier les plaintes pour pénaliser des opinions, cette démocratie-là est malade. La France est dans cet état, quand la gauche n'ose défendre la laïcité et les fondamentaux de la République de peur de froisser des minorités, quand des humanistes de salon voient un danger dans l'hypothèse évoquée par Nicolas Sarkozy de demander aux citoyens de trancher des blocages idéologiques, quand les grands partis se contenteraient d'une absence de Marine Le Pen faute de parrainages, quand un écrivain (Renaud Camus) est poursuivi à son tour par un pandore (le Mrap) de la pensée lisse, quand un député (Christian Vanneste) est lâché par sa famille politique (UMP) pour avoir dit une vérité historique. Y a-t-il un médecin??"

5 réflexions au sujet de « Y a-t-il un médecin ? »

  1. vidano

    Attendez… Rioufol, vous avez dit Rioufol ? N’est-ce pas lui que le SarköFig ne licencie pas qu’à la condition claire que dans sa chronique du vendredi il ne nomme le gouvernement qu’en employant le mot élite ?
    …à mourir de rire, non ?

  2. Papon

    Je ne sais pas où M.Rioufol voit une democratie et une France qui refuse le debat; il s’agit d’une oligarchie qui s’est emparé de tous les leviers de pouvoir afin d’interdire tout debat, et, partant, toute opposition à ce qu’il faut bien appeller un totalitarisme à la française.

  3. toni

    Ce pays,une démocratie!!une dictature sûrement.Monarchie:arrêtez de rêver les yeux ouverts,déjà incapable de se sortir du systéme gauche-droite et vice-versa,alors!!la monarchie,c’est pas demain la veille (comme on dit).

Laisser un commentaire