Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Xavier Bertrand se prononce pour l’abrogation de la loi Taubira

L'ancien ministre sera présent à la manifestation de dimanche et déclare à Valeurs Actuelles :

"Nicolas Sarkozy a botté en touche sur la question du “mariage pour tous”. Quelle est votre position ?

Je n’ai plus peur des mots : réécriture, abrogation, c’est la même chose. S’il faut dire abrogation, ce sera abrogation. Personnellement, je regrette que nous n’ayons pas tenu nos engagements de 2007 quand nous avions dit que nous ferions évoluer le pacs. Si nous l’avions vraiment fait évoluer vers une union civile avec des droits largement plus complets que dans le pacs et célébrer en mairie, nous n’aurions pas eu ce débat en 2012 et ce pas franchi avec le “mariage pour tous”. Disons-le très clairement : l’union des couples homosexuels, j’y suis favorable. Mais je ne me résous pas à voir les règles de la filiation bouleversées à ce point. Je suis contre l’adoption, la PMA et bien sûr la GPA. Sur ces questions-là, je n’ai pas peur d’utiliser le terme “abroger”, mais je précise aussitôt qu’il ne s’agit pas de revenir à la situation antérieure ni de “démarier” les personnes concernées ou de “désadopter” les enfants adoptés entre la promulgation de la loi Taubira et son abrogation.

Reste que vous êtes de plus en plus isolé sur cette position ?

Quand j’entends certains de mes amis dire qu’on ne pourra pas revenir sur cette loi parce qu’elle est entrée dans les moeurs, je ne m’étonne plus que beaucoup se détournent de la politique. Si on part du principe que ce que la gauche a voté correspond au sens de l’histoire et qu’on n’y peut rien, alors j’arrête de faire de la politique ! Cela voudrait dire qu’on n’a plus aucun pouvoir. Cela traduirait aussi une sorte de victoire idéologique de la gauche. Il y en a marre de cette droite qui s’excuse en permanence, soit de ne pas avoir fait, soit de ne pas pouvoir faire. La gauche ne s’est jamais gênée pour revenir sur des mesures que nous avions votées."

Partager cet article

21 commentaires

  1. Enfin … !

  2. Ca leur chauffe aux fesses! Yen a vraiment ras le bol de tous ces pantins.

  3. Le “jeu de dominos” s’accélère à droite, même chez leurs maçons!.
    Ne rêvons pas tout de même, tant que les engagements ne sont pas crédible, on est encore loin de la parole aux actes.
    Continuons de pousser! Et surtout d’INFORMER SANS RELACHE LES CITOYENS. Contrairement à ce que je pensais, j’ai constaté en distribuant les tracts LMPT que beaucoup de gens n’ont pas encore perçu les conséquences inévitables de la loi taubira (ex: les sigles PMA et GPA leur parlent peu, par contre l’insémination et la location des ventres de femmes – solution réservée au riches -, interpellent davantage)
    ONLR J

  4. Bertrand ne vaut guère mieux que Sarközy ou Juppé, qui veulent (très éventuellement) “réécrire” la loi de la Taupe (celle de 2013). Un “CUC” ou une “amélioration du PaCS”, c’est kif kif ! Tout a commencé avec le PaCS, en fait…. La dégénérescence irrésistible.

  5. Lorsque M. Bertrand (comme tant d’autres hélas !) dit qu’« il ne s’agit pas de revenir à la situation antérieure ni de “démarier” les personnes concernées ou de “désadopter” les enfants adoptés entre la promulgation de la loi Taubira et son abrogation », il reconnaît implicitement que le “mariage” des personnes de même sexe entre elles et, subséquemment, l'”adoption” d’enfants par ces prétendus “couples” ont un sens. “Abroger” la loi Taubira dans ces conditions n’en aurait aucun, car cela instituerait pour le coup une véritable inégalité entre ceux qui auraient pu se “marier” et “adopter” pendant la période d’application de cette loi et ceux qui ne le pourraient plus après son abrogation, inégalité que les intéressés ne se priveraient pas de dénoncer devant le conseil constitutionnel ou la CEDH avec de bonnes chances de succès.
    Abroger la loi Taubira ne suffit donc pas : il faut l’ANNULER, c’est-à-dire promulguer une nouvelle loi déclarant nuls et de nul effet tous les actes d’état civil établis en son application, ce qui est parfaitement possible juridiquement, n’en déplaise à ceux qui invoquent fallacieusement à ce sujet le principe de non rétroactivité des lois. Il s’agit en somme de réparer une erreur législative et de corriger ce qui n’aurait jamais dû être.
    La loi Taubira doit être non seulement abrogée parce qu’elle est mauvaise et contraire à l’intérêt de la société et de l’enfant, mais aussi annulée parce qu’elle contrevient au droit naturel et à la raison.

  6. très étonnant de la part d’un franc maçon !

  7. Encore un qui comprend rien! Ce n’est pas le MOT abrogation mais l’acte que nous voulons donc pas d’union civile non plus ! Le dictionnaire des synonynes n’est pas notre problème, on veut des actes e!
    par ex , comme par exemple , bouter hors de France les entreprises de gpa et mettre en gav (si si , on peut mettre le meme soir 250 personnes ensemble en gav!) les acheteurs d’enfants .
    Que ces politiques le denonce de suite et on les croira….peut-etre.

  8. “Ce qui est juste, c’est ce que dit la loi. Voilà, c’est tout. Et la loi ne se réfère pas à un ordre naturel. Elle se réfère à un rapport de force à un moment donné. Et point final.” [sénateur Jean-Pierre Michel, rapporteur de la loi Taubira au Sénat]
    Jean-Pierre Michel a été battu sévèrement… il croit de plus en plus au rapport de force !
    Xavier Bertrand croit peut-être aussi au rapport de force.
    C’est en effet à nous à comprendre que le rapport de force ne consiste pas à gémir derrière son écran.
    Lobby LGBT ? Combien de divisions ?

  9. S’il est “favorable à l’union des homosexuels” , il se contredit et perd lui aussi toute crédibilité . Pourquoi abroger une loi à laquelle on est favorable ??? C’est la langue de bois dans toute sa splendeur ça !

  10. Maintenant les franc-maçons veulent abroger leur loi: je ne comprends pas très bien!…

  11. Nous ne voulons pas non plus de l’union des couples homosexuels en mairie, comme le prône Xavier Bertrand.
    Il est vrai que la Manif pour tous semble avoir abandonné son combat pour l’abrogation pure et simple de la loi Taubira (mariage et adoption), et cela sonne un peu comme une trahison. Le refus de la PMA et de la GPA ne doit pas être le seul mot d’ordre.

  12. Notre franc-maçon picard commence-t-il à devenir lucide ?
    Rappel : le porte parole de Sarko ( DARMANIN) est un soutien de Xavier Bertrand. Il va falloir sortir de l’ambiguïté.

  13. Encore un enfumeur: Non, justement, réécriture et abrogation, c’est très différent. Nous voulons l’abrogation. Et il ne faut pas seulement “dire”, il faudra faire!

  14. “L’ancien ministre sera présent à la manifestation de dimanche et déclare à Valeurs Actuelles :
    Disons-le très clairement : l’union des couples homosexuels, j’y suis favorable.”
    Mais oui mon gros nounours, mais oui.

  15. Langue de bois. Tous les politiciens sont à la solde du nouvel ordre mondial. Ils ne reculeront pas. Regardez en Espagne….La technique FM c’est petit à petit l’oiseau fait son nid…et quand c’est trop tôt pour le reste on reste sur place et on désintègrera le monde par une petite touche de plus un peu plus tard mais jamais,jamais,jamais on ne reviendra en arrière dans le sens du bien.

  16. Les volte-faces de nos politiques sur ce sujet montrent essentiellement le poids de la LMPT mais aucunement leur sincérité !

  17. Le vent tourne …les girouettes aussi…

  18. Les francs macs jouent sur les 2 tableaux : pour ou contre. Dans un rapport de force il est vital de décompresser; c’est ce que fait Bertrand. Il n’y a rien à attendre de lui comme de toute la clique UMPS.

  19. La Justice dit le droit, pas la Vérité…

  20. Xavier BERTRAND fait du SARKOZY !
    Ça étonne quelqu’un ici ?

  21. Rassurez vous, demain il dira le contraire au gré des meetings, des copinages et du vent !
    Inconsistant est cet homme !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services