Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Vous reprendrez bien un peu de flicage?

Vous reprendrez bien un peu de flicage?

Bruxelles (Thierry Breton en l’occurrence, actuel commissaire européen au Marché intérieur, après avoir été notamment patron de France Télécom, ce qui doit le rendre plus réceptif aux problématiques et aux atouts des opérateurs de téléphonie) a demandé à Orange de collecter les données numériques “anonymisées et agrégées” des utilisateurs français de téléphones.

Stéphane Richard, le PDG d’Orange (et donc le successeur de Thierry Breton à la tête de l’opérateur historique français), l’avait proposé pour modéliser la progression de l’épidémie et pour mesurer l’efficacité du confinement.

Il est bien possible que ce soit effectivement utile. Mais il est certain que l’anonymisation des données est quelque chose de complexe (et de risqué pour la vie privée des Français). Il y a d’ailleurs des questions légitimes qui se posent sur l’utilité de cette collecte de données alors que les tests de dépistage sont très loin d’être généralisés (en Corée, où la géolocalisation a été massivement utilisée, le dépistage s’est fait à très grande échelle).

La CNIL, prudente, invite les pouvoirs publics à

veiller à définir objectivement et précisément les objectifs poursuivis par tout dispositif de localisation des personnes [et] à respecter les principes fondamentaux posés par la loi Informatique et Libertés et les textes européens.

En tout cas, les libertés publiques sont mises à rude épreuve ces derniers temps!

Partager cet article

4 commentaires

  1. Du calme, cela bien longtemps que les autorités peuvent nous tracer par l’intermédiaire de notre téléphone portable !
    Les autorités ont reçu l’autorisation de pouvoir nous envoyer par SMS des alertes, et ce depuis plus longtemps que c’est dit, de plus, tous ceux qui ont activé le GPS ne serait-ce que pour savoir ou ils sont, sont traçables.
    Il y a une méthode qui vaut ce que nous voulons bien qu’elle vaille, c’est d’envelopper son téléphone portable dans du papier d’alu, mais là vous ne recevez plus de messages et d’appels et lorsque vous le déballé… (Il paraît que même le téléphone non activé il est traçable)

  2. Il vont avoir bien du mal avec ce qu’ils appellent “les territoires”, ceux qui refusent le confinement et sont pourtant les zones à surveiller en priorité !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services