Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Vous avez dit simpliste ?

Lu dans Les 4 Vérités :

P "Il est fréquent d’entendre les hommes politiques «responsables» (entendez ceux qui sont issus de la gauche et de la droite dites «de gouvernement») tenter de discréditer le discours «populiste» d’un laconique «La situation est beaucoup plus complexe que cela». Ou alors, quand ils sont dans un jour de grande mansuétude, de les entendre affirmer : «X pose de bonnes questions, mais y donne des réponses simplistes». Certes, la situation économique, la situation politique, la situation internationale nécessitent des analyses plus fines que ce qu’en disent les discours politiques ou médiatiques. Mais je remarque qu’on ne critique, en général, que le «simplisme» des discours «populistes». Alors qu’il serait beaucoup plus logique de critiquer le simplisme du discours médiatique […] ou du discours des politiques «de gouvernement». […]

Mais ce n’est pas le simplisme qui pose un problème dans le populisme, c’est bien le fait que les questions posées soient en rapport avec les préoccupations du peuple. Or, tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes démocratiques possibles, si on pouvait se passer du peuple. Certes, on consacre des dizaines de millions d’euros d’argent public pour commander des sondages sur tout et n’importe quoi, afin de savoir ce que pense telle catégorie de Français. Mais on ne veut surtout pas que les préoccupations du peuple transparaissent dans les médias ou dans la vie politique. […]

J’ajoute qu’à l’approche d’une nouvelle année de campagnes électorales, nous avons toutes les chances de devoir subir un assaut de simplisme et de démagogie dans lequel les populistes ne seront pas pour grand chose. Et j’ajoute encore que, si les élus visaient effectivement le service du peuple, ils pourraient faire campagne sur des questions simples (Que pensez- vous de l’immigration ? De notre dette publique ? De la politique familiale?…). Et ils pourraient même proposer des principes politiques simples pour répondre à ces questions (car la politique, ce ne sont pas d’abord des mesures, mais des principes). Cela nous permettrait de trancher sérieusement entre les candidats. Au lieu de cela, il y a fort à parier que nous aurons de la bouillie de « complexité », avec un catalogue de La Redoute de mesures démagogiques et catégorielles. Ce ne sera peut-être pas « simpliste », mais ce sera certainement nuisible !"

Partager cet article

3 commentaires

  1. A propos de sondage, en voici un qui vient de sortir du four …
    http://cril17.fr/

  2. En France, il y a longtemps que l’on se passe du peuple. Sinon, il n’y a pas de lien vers l’article
    [Je l’ai trouvé dans la version papier. MJ]

  3. A vrai dire la loi ne permet plus d’identifier quelqu’un comme fasciste car le temps est passé ou l’on aurait pu l’être pour la plupart.
    Seuls les faits historiques et ceux qui les ont revendiqués peuvent l’être.
    Tentative a été donc faite de trouver un mot de substitution : “poujadiste” porte à beaucoup de confusion car Pierre Poujade était sur bien des points en avance sur son temps!
    Ce “qualificatif” un peu fouillé pourrait se retourner contre son auteur pour son contenu même si l’on ne peut diffamer juridiquement un mort.
    Nationaliste ne convenait plus non plus car de nombreux français commencent à réfléchir sur ce point.
    On a alors tenté “populiste” qui a rapidement été démonté à cause de sa composante “peuple” et populaire.
    Le global-parti l’utilise pourtant pour qualifier directement le Front National dans certaines réparties car il ne peut non plus diffamer directement le mouvement, après tout on peut avoir des idées différentes.
    Reste l’expression de dégoût affirmée en même temps que le mot est pronocé qui voudrait signifier ce qui est mal par rapoort à ce qui est bien et dont on comprend qu’il s’agit de la menace supposée du Front National.
    Ca marche de moins en moins, mais,… faute de mieux.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]