Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Voulez-vous qu’un référendum soit organisé en France pour affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aéroports de Paris ?

Voulez-vous qu’un référendum soit organisé en France pour affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aéroports de Paris ?

Il faut croire que le gouvernement fait tout pour empêcher que ce référendum ait lieu. La lancement du site recueillant les signatures a été fait sans communication contrairement aux 50 heures pendant lesquelles Emmanuel Macron a paradé sur BFM pendant le grand débat monologue national. Ensuite, la procédure est jugée plutôt complexe pour valider sa signature. Enfin, aucun décompte officiel n’est affiché sur le site gouvernemental laissant ainsi les Français dans l’ignorance volontairement.

Pour qu’un référendum sur le sort d’ADP soit organisé, la proposition de loi doit obtenir 4,7 millions de soutiens (10% du corps électoral). Ce qui correspond à environ 17 000 signatures par jour jusqu’au 12 mars 2020, date de la clôture des soutiens.

Libération s’engage à faire le point régulièrement grâce à une méthode informatique proche du système D mais en l’absence d’aide de l’Etat…

En l’absence de compteur sur le site du référendum d’initiative partagée, et de communication officielle quotidienne du chiffre, CheckNews livre chaque jour, depuis le début, un décompte pour suivre le nombre de soutiens à la proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aéroports de Paris.

Ce lundi 24 juin, à 6 heures du matin, on comptait 338 825 soutiens (contre 310 297 la veille). Cela correspond à environ 7% du total des soutiens requis (un peu plus de 4,7 millions).

Si le nombre est atteint le 12 mars 2020, le gouvernement a 6 mois soit pour demander au parlement de se saisir du sujet (dernière solution pour éviter un référendum), soit pour organiser un référendum qui aurait donc lieu, selon toute vraisemblance, début 2021, soit 1 an avant la présidentielle.

On comprend mieux les sueurs froides de Macron face à une telle perspective qui risquerait de faire échouer son plan de privatisation et de l’affaiblir pour sa réélection.

Vous pouvez signer en allant sur le site du gouvernement dédié. C’est finalement assez simple si l’on suit la procédure en se munissant à l’avance d’une pièce d’identité (CNI ou passeport).

 

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. Il semble que plusieurs sources essaient de comptabiliser les votes. Et les résultats fournis, apparemment indépendamment et par des méthodes différentes, sans donner exactement les mêmes chiffres, font état d’un même ordre de grandeur, ce qui est plutôt un signe de fiabilité.
    Armez vous de courage, et surtout munissez-vous de votre pièce d’identité officielle (carte nationale d’identité ou passeport, évidemment en cours de validité) et de votre carte d’électeur.
    Dernier conseil: n’oubliez jamais qu’une machine est stupide et ne fait, absolument, que ce pour quoi elle a été conçue (en l’occurrence programmée).
    Bonne chance, on y arrive …

  2. j’ai essayé de m’inscrire comme votant:
    impossible car ma carte d’identité est périmée depuis deux ans! mais à la mairie on m’a dit que je devrait attendre car elle est toujours valide pendant cinq ans!
    j’ai essayé avec mon passeport, impossible, il parait que je ne suis pas inscrit sur les listes électorales de ma ville,
    j’i fait un recours avec scanner de ma carte d’électeur, pas de réponse!
    et sarkozy avait prévu 10% des inscrits, soit plus de 14 millions de signatures!
    foutage de gueule, non?

  3. Je croyais que les référendums n’étaient possibles que pour les changements dans la Constitution ? Ou alors j’ai un train de retard… Je suis pour ma part partisan du maintien absolu d’AdP dans le giron de l’Etat, mais je crains hélas que les partisans du tout “pour le fric” feront feu de tout bois pour palper les biftons (enfin l’équivalent dématérialisé aujourd’hui)…
    Merci à C.B. pour ses conseils !

  4. Je suis né à Haiphong le 6 août 1952. Aucun code ne s’affiche sur le site de la pétition pour cet ancien territoire français d’Outre-mer. Donc impossible de signer cette pétition sans déclarer que je ne suis pas né en terre française, c’est-à-dire faire un faux, ce que je me refuse de faire. Que ceux qui sont dans mon cas, Indochine française, Comptoirs français des Indes et autres anciens territoires français d’Outre-mer, n’hésite pas à me joindre par courriel à [email protected]. Merci.

  5. Pas si évident de signer. Je n’y ai pas réussi : “L’arrêté préfectoral demandé n’est pas disponible”…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique