Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Viviane Lambert sera devant l’hôpital de Reims ce dimanche 19 mai

Viviane Lambert sera devant l’hôpital de Reims ce dimanche 19 mai

Message de Viviane Lambert :

« Chers amis,

Dans ces moments dramatiques, je suis très touchée par tous vos messages de soutien pour mon fils Vincent.

Vous êtes nombreux à me demander « Qu’est-ce qu’on peut faire » ?

Ce dimanche 19 mai , je serai dès 15h devant l’hôpital de Reims, pour les supplier de continuer à hydrater et nourrir Vincent. En France, en 2019, personne ne devrait mourir de faim et de soif. Si vous le souhaitez, vous pouvez m’accompagner.

CHU de Reims – Hôpital Sébastopol
48 Rue de Sébastopol

Il faut garder espoir jusqu’au bout et expliquer à tout le monde que Vincent n’est pas en fin vie, il est handicapé ! Rien n’est perdu, le comité des personnes handicapées de l’ONU a demandé à la France de continuer à hydrater et alimenter Vincent. Il faut que la France respecte la convention qu’elle a signée, elle doit le faire pour Vincent mais aussi pour tous les autres handicapés.

Encore merci à tous, du fond de mon cœur de maman.

Viviane Lambert, maman de Vincent Lambert. »

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

8 commentaires

  1. Je ne comprends toujours pas les motivations du refus de transfert de Vincent suivant la demande des parents. Quels sont les arguments de justice avancés par ceux qui préférèrent donner la mort plutôt que d’aider le plus faible d’entre nous ?

    Était-on plus humains au IVe siècle avant J.-C. que dans la France du XXIe siècle ?

    Le serment d’Hippocrate ne dit-il pas : « Je dirigerai le régime des malades à leur avantage, suivant mes forces et mon jugement, et je m’abstiendrai de tout mal et de toute injustice. […]
    Si je remplis ce serment sans l’enfreindre, qu’il me soit donné de jouir heureusement de la vie et de ma profession, honoré à jamais des hommes ; si je le viole et que je me parjure, puissé-je avoir un sort contraire ! »
    Traduction par Émile Littré du serment d’origine (Wikipedia)

  2. Consterné par l’hypocrisie de l’administration médicale par le fait que l’on puisse décider de la vie ou de la mort d’un individu sans qu’il ait commis un crime ou sans être responsable
    de la mort d’autrui et alors que le serment d’Hippocrate stipule avec précision qu’un médecin s’engage à respecter la vie et la santé de ses patients, je me joins à vous en union de prières et vous prie de prendre note de l’adresse mail que je viens d’obtenir auprès du CHU de Reims : [email protected] de la part d’un grand nombre de lecteurs atterrés par une telle décision.
    De tout coeur avec vous en esprit de prières.
    Pierre Guyon – 74140 Sciez

  3. Selon le Dr François Plantey, il y a bien longtemps que les médecins ne prêtent plus serment sur le texte d’origine mais sur un texte au substrat humaniste-républicain.

  4. Vous êtes dans mes prières, désolé de voir que le droit sachez trahit son serment d hippocrate et que la ministre de la santé use d arguments fallacieux pour justifier cette euthanasie.

  5. Docteur

  6. Aujourd’hui on n’a plus le droit ni d’avoir faim ni d’avoir soif
    https://youtu.be/diWNp9Fb5TU?t=44

    Dépassé le chacun pour soi
    Quand je pense à toi, je pense à moi
    Je te promets pas le grand soir
    Mais juste à manger et à boire
    Un peu de pain et de chaleur
    Dans les hostos, les hostos du coeur

  7. + 1 Duport

    NON A LA TORTURE DES HANDICAPES

  8. Imagine si c’est Louis XX …vous ne bougez pas aussi?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services