Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Pour la vie de mon fils, Vincent Lambert

Viviane lambert, la mère de Vincent lambert, raconte son combat pour sauver la vie de son fils dans un livre qui sortira le 7 mai aux éditions Plon :

Pour-la-vie-de-mon-fils_-la-mere-de-vincent-lambert-parle-enfin_full_guide"Reims, 29 avril 2013. Le plus gros choc de ma vie. Je suis au chevet de mon fils. Mon fils, vous comprenez ? Je le vois mourir sous mes yeux. Vincent n'a rien mangé depuis vingt jours. Il est à peine hydraté. Il est là, devant moi, dans un lit d'hôpital à Reims, amaigri, affaibli, et il va mourir. Dans un jour ? Dans cinq jours ? Je ne sais pas… Mais il va mourir parce que quelqu'un l'a décidé. Un médecin lui a supprimé toute nourriture, presque toute hydratation, pour le mettre sur un chemin de "fin de vie". Je parle à Vincent, mais il ne peut pas me répondre : il est en "état de conscience minimale", comme le disent les spécialistes. Il peut ressentir des émotions, mais il est incapable de s'exprimer. Il me regarde, et il pleure. Des larmes coulent le long de ses joues. Il va mourir, il souffre, je le sais : je suis sa mère ! "

Vous pouvez manifester votre attachement à la vie de Vincent Lambert en rejoignant son comité de soutien qui rassemble déjà plus de  15 000 signataires.

CDmiZ__WoAA2pbh

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

7 commentaires

  1. Évidemment, il coûte le prix de 3 ou 4 immigrés clandestins bientôt naturalisés, c’est donc inadmissible pour la ripoublique !
    Face au Démon on ne peut que prier.

  2. Étrange “hasard” que deux Vincent aux consonances si proches se retrouvent au cœur d’un combat euthanasique :
    -Vincent Humbert que sa mère abrège
    -Vincent Lambert dont la mère ET le père veulent porter la vie jusqu’au bout !
    L’une avec les médias dans la poche , l’autre en couple et pour partie en famille, contre médecin-omnipotent, épouse et médias qui la stigmatise.
    L’une seule ? (ou était le père?les frères ?)dont le fils exprime le désir d’en finir, lucide et donc se montre actif pour mourir refusant cette vie “assistée” pour lui sans avenir, alors qu’aucune souffrance physique n’est avérée que celle du sens d’une vie handicapée qui n’en a plus pour personne et ne suscite que pitié dans une société de rentabilité!
    L’autre dont le fils n’a rien écrit ni dit mais à qui on décide de faire dire ou d’avoir dit oralement à une conjointe, un cousin;l’autre pauci-relationnel qui n’a que ses larmes, mais sans besoin d’autre assistance qu’une nourriture qui prend figure d’acharnement thérapeutique pour certains…
    Cette deuxième histoire fera-t-elle mentir la première? Vincent, vainc sans…vain sang…
    Aura-t-il moins de chance et de droit à la vie qu’un meurtrier d’enfant récidiviste enfermé non dans un corps mais entre les barreaux d’une cellule?
    Si ce qui fait le droit à l’enfant, à la vie c’est le projet-désir d’enfant, les parents de Vincent Lambert eux ont ce projet pour leur enfant quand l’épouse ne l’a plus…
    Si notre Seigneur pouvait faire mentir tous les pronostiques et les juges ne pas se prendre pour Lui et décider pour la mort en ouvrant la porte à toutes les dérives ultérieures…Enfant jusqu’à quand , enfant depuis quand ? enfant jetable et adulte jetable…On est loin de “chacun est unique et précieux”…
    Un petit passage à Paris devant la châsse de St Vincent s’impose pour faire bouger nos égoïsmes qui se cachent derrière un amour qui n’assume que le meilleur et pas le pire !

  3. @logorrhée Attention à ce que vous dîtes, pour Vincent Humbert, le livre qu’il aurait écrit, ne pouvait venir de lui que très partiellement.
    Je vous renvoie à l’excellent livre
    “la bataille de l’euthanasie” de Tugdual Derville qui décrypte 7 affaires emblématiques sur l’euthanasie.
    ou http://www.tugdualderville.fr/la-bataille-de-leuthanasie

  4. Je suis plein de compassion pour Vincent Lambert, ses parents, et je félicite ceux qui les soutiennent.
    Je fais fais partie de ceux qui ont signé la pétition pour qu’on ne le fasse pas mourir de faim et de soif, et qu’il puisse être mieux pris en charge puisque c’est possible.
    Une remarque: Vincent Lambert ne “sert”-il pas aussi, malgré lui, d’otage pour nos Gouvernants qui voudraient bien légaliser, si ce n’est pas déjà en bonne partie fait, l’euthanasie ?
    En effet, si la décision “judiciaire” est de le laisser mourir de faim et de soif, ne serait-il pas mieux pour lui de le tuer, via une euthanasie “immédiate” ? Tout cela pour essayer, de la part de nos Gouvernants et des partisans de la culture de mort, de remporter l’adhésion de ceux qui n’ont pas été formés/instruits de la valeur irremplaçable de toute vie, de son début naturel à sa fin naturelle, même lorsque cette vie est une vie de souffrance.
    La souffrance c’est quelque chose d’horrible, mais elle a une valeur très grande quand elle est acceptée et offerte, et les matérialistes refusent cela.

  5. J’ai signé le soutien à Vincent Lambert qui n’est pas malade, mais handicapé et a donc besoin d’être aidé. On voit très bien dans ce film qu’il comprend même s’il ne peut pas parler ! Cette histoire défie l’entendement. Moi, j’appelle ça, des tentatives d’assassinat et c’est tout. Je vais faire un parallèle avec Schumacher : parle-t-on de faire mourir de faim et de soif cet homme qui a été très gravement atteint ? NON. Donc, il y a des gens qui ont le droit d’être soignés et d’autres qui se doivent de mourir.

  6. La loi permet-elle
    La séquestration en hopital?
    Dans les camps de triste mémoire
    Laisser mourir était un crime
    Qui peut se permettre aujourd’hui de décréter le contraire?
    Un individu qui l’a décidé ?
    Et combien de victimes ????

  7. @Louise,
    Merci pour le lien, je vais m’y attarder mais quand je citais ” l’expression du désir d’en finir” j’avais compris moi une lettre adressée au Président de la République demandant à mourir, pas d’un livre dont je ne pense pas avoir voulu parler vu que je ne connais pas son existence…mais de fait je vais compléter mon information…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services