Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

“Vivent les fêtes religieuses, on peut travailler tranquillement”

Ce sont les propos qu'aurait tenu une enseignante du lycée Pothier d'Orléans, au sujet de certains de ses élèves de 1ère technologique. Ceux-ci étaient absents pour l'Aïd, une fête religieuse musulmane. Le professeur de Français a été suspendu et interdit d'accès à l'établissement jusqu'au 20 décembre.
Une enquête interne a été diligentée par le rectorat de l'académie d'Orléans-Tours.

Elle devra établir si les accusations des élèves de cette classe de Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG) sont fondées.

Partager cet article

11 commentaires

  1. Certains de ses propos sont regrettables s’ils sont avérés, mais il faudrait aussi examiner si ce qu’elle dit n’est vraiment pas fondé.
    En fait, l’article donne l’impression que le ministère ne sait pas gérer les compétences. Ce professeur, au vu de ses diplômes et de son expérience, devrait peut-être enseigner à des élèves pouvant en tirer plus de profit. Elle aussi peut se sentir méprisée, par son employeur.

  2. c’est vraiment du terrorisme de la pensée !

  3. Ce professeur, inconsciente ou excédée, a exprimé tout haut ce que pensent beaucoup de ses collègues et bien sûr, elle va subir l’opprobre de sa hiérarchie bien-pensante et hypocrite.

  4. Attention à bien lire l’article. Qu’elles “mériterait” ou non une meilleure place avec ses diplômes, elle n’a pas à dénigrer ses élèves de cette manière. A la lecture de cet article, sa suspension est justifiée, ne vous en déplaise.
    Reste à savoir le vrai du faux comme toujours, mais rien ne justifie de refuser le même enseignement à ceux d’origine étrangère. Ce n’est aider personne que faire ça.
    [Il faudrait vraiment être aveugle pour écrire des choses pareilles. MJ]

  5. Dans ce pays, on n’a plus le droit de penser, de parler… Assez de ces lois liberticides ! Assez de politiquement correct !

  6. cessons les faux semblants: pour avoir plusieurs professeurs de français dans mon entourage, tous me disent le fossé infranchissable entre les eléves français d’origine et ceux provenant de la population immigrée, largement majoritaire dans certains departements, qui n’a parfois pas les premiers rudiments du français, sans parler du code de conduite du fameux “vivre ensemble”. Que ce professeur laisse libre cours a sa pensée peut paraitre regrettable, ce n’est pourtant que l’exacte expression de son désarroi devant la tache titanesque qui l’attend.c’est l’attrition générale de l’enseignement qui est un scandale,eu egard aux capitaux publics investis.
    Pas ce professeur,n’en déplaise aux beaux esprits.

  7. @MJ
    Excusez moi mais vous confondez deux débats:
    – les problèmes de discipline de ces jeunes
    – l’attitude de cette prof.
    Quand vous voyez qu’elle dit:
    – avoir eu le vertige
    – le francais est une langue etrangere pour eux
    Ces deux choses prouvent au moins son idiotie.
    – elle a trop de diplomes pour faire cours a ces gens la
    Vous pensez vraiment que ca va arranger les choses?
    – ces eleves sont une perte de temps
    Mais elle se prend pour qui? Elle n’a pas à refuser des cours comme elle l’a fait, ce n’est pas ce qu’on lui demande. Si ca ne lui plait pas, elle change de travail (ce qu’elle risque de devoir faire)
    – faire passer le bac blanc qu’à ceux qui le méritent…
    Je suis désolé, mais il n’y a aucun aveuglement à dire que sa sanction est justifiée au vu des faits relatés. C’est un peu facile de réduire cela à l’attitude de ces jeunes, même si elle est aussi condamnable que l’attitude de la prof.
    Je ne suis certainement pas aveugle, j’ai vécu dans des villes et quartiers où les têtes blanches ne sont pas forcément majoritaires. Mais comment voulez vous régler des problèmes avec des gens qui les prennent de haut. Certes, il faut les mater, mais il faut aussi les considérer normalement. Un ami algérien dit qu’il leur faut la carotte et le baton
    [Je ne confonds rien du tout. Il faut vraiment avoir la tête dans le sable pour écrire ce que vous écrivez. MJ]

  8. de toute façon on n’a plus le droit de dire ce que l’on pense !!! tant que vous ne bramer pas “”vive les emigrés “” vous etes un mauvais français ….. ce prof a raison tous ces eleves qui se foutent de notre langue sont des perturbateurs dans une classe …..

  9. “Personne”, je suis poli, donc je m’abstiendrai de qualifier vos propos…

  10. Je suis d’accord que ce n’est pas très malin de parler de cette manière de ses élèves, surtout devant eux. Mais pour que cette dame s’exprime ainsi ses raisons doivent être dramatiques, le niveau de ceux qui lui sont confiés doit être exceptionnel…
    Si elle est suspendue c’est surtout pour sa phrase sur les chances pour la France absentes lors du Vendredi Saint et du 8 décembre je pense.

  11. le mamouth n’a aucun sens de l’humour.Mon instit qui avait une classe surchargée ‘(40 et + et tous les niveaux,disait en riant “qu’heureusement il y avait les épidémies rougeole varicelle oreillons coqueluche etc… les virus n’ont pas porté plainte.Cet excellent instit laic était dans sa classe unique de 7 heures à 19 heures.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]