Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Culture

Vive le Roi quand même : Jean-Marie Le Pen

Jadis Jean-Marie Le Pen participa à un CD de chants royalistes, vendéens et chouans où il interpréta cette chanson de grande voix, montrant une fois de plus son attachement à la culture française dans sa globalité passant de la monarchie, l'empire et la république :

Une curiosité assez sympathique. Il ne reste plus qu’une semaine pour profiter de l’offre de lancement des mémoires de JMLP avec le port offert.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Au lieu de chanter comme la cigale, il ferait mieux d’agir.
    Depuis 1979 la famille Le Pen, complice du système républicano-maçonnique, canalise la colère des Français dans un cul de sac.
    En ce qui me concerne la culture Française s’arrête le 21 janvier 1793.
    Il veut récupérer les royalistes???

  2. Il a agi,Michel. J’ai 84 ans, et je crois que c’est le seul parlementaire qui se soit rengagé pour aller en Algérie au nom de la France. Il a eu, et a toujours, contre lui tous ceux qui aiment la France surtout quand elle est à genoux. Surtout aujourd’hui

  3. oh Michel… vous êtes vache….
    Moi je me suis réjoui “quand même” d’entendre cette chanson …

  4. @Michel,
    C’est le propre de tout système totalitaire de canaliser les oppositions authentiques (quelles qu’elles soient d’ailleurs) soit vers la marginalité, soit vers des impasses électorales, car évidemment ce n’est pas notre camp qui fixe les règles !
    Seulement quelqu’un d’autre aurait-il fait mieux ? Auriez vous fait mieux ?
    Au moins Jean-Marie a agit, il a permis la renaissance d’un grand mouvement politique de droite nationaliste inédit depuis l’Epuration, et d’imposer un certains nombres de thèmes interdits dans le débat public ; excusez du peu ! Pour sa fille qui a tout reçu sans rien faire, c’est une autre histoire…
    Après cet enregistrement est déjà très ancien, à l’époque c’était sorti sur vinyl puis sur K7, c’était avant même la création du FN, donc les deux n’ont strictement rien à voir !
    Après ce n’est pas parce que le clan Le Pen a déçu qu’il faut leur jeter l’opprobre : quand on a réussi, à coup de millions de bulletins de vote, à tenir tête à l’ensemble des pouvoirs visibles et invisibles coalisés, il n’y a rien à regretter de l’aventure FN même si maintenant, au vu de la nouvelle donne politique (et des limites de Marine), il faut passer à autre chose.

  5. Le petit Dauphin de France n’est pas mort au Temple…

  6. @ Monsieur Casserond, j’ai 65 ans, j’ai passé 38 années au sein des Armées, je suis médaillé militaire, la France, je l’aime debout et non à genoux.
    Mr Le Pen serait le bienvenu chez les royalistes, dommage, il est républicain.

Publier une réponse