Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Vitrification des ovocytes pour avoir un enfant quand on veut

Le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) souhaite autoriser la vitrification des ovocytes pour les femmes qui feraient le choix d'avoir des enfants plus tard.
Déjà autorisée avant un traitement stérilisant, cette conservation pourrait permettre de programmer une grossesse plus tard, après la fin de la fertilité féminine. La loi actuelle ne permet pas le recours à cette technique. 

Le risque est d'encourager les grossesses tardives qui majorent les complications pour la mère et l'enfant, notamment après 45 ans. Par ailleurs, la conservation des ovocytes pour les femmes de plus de 40 ans n'offre en rien la certitude d'une grossesse. Une récente étude étrangère souligne que, dans le meilleur des cas, le taux de naissances est de 62%.

Sur ce sujet, on pourra relire ce texte de Pierre-Olivier Arduin sur le piège de la virtification des ovocytes :

"il y a fort à parier que cette
technique sera revendiquée pour congeler aussi bien des embryons que
des gamètes féminins et qu’elle ne changera strictement rien quant au respect de la dignité de l’être humain conçu in vitro. Pire, ce procédé ne pourra qu’aggraver les transgressions déjà à l’œuvre. Il y a un an, nous avions mis en garde contre un possible détournement
de la vitrification pour pallier la pénurie chronique du don
d’ovocytes. Avec la possibilité de constituer un surstock d’ovocytes,
nous disions que les femmes engagées dans un parcours classique
d’AMP se verraient « encourager » à donner une ou plusieurs de leurs
précieuses cellules.
Car ce qui freine aujourd’hui la filière
du don d’ovocytes est la pénibilité de leur recueil, qui plus est non
dépourvue de complications médicales. […] la vitrification étant une aubaine pour relancer l’AMP avec donneuse d’ovocyte"

L'instruction doctrinale Dignitas personæ disait en son n°20 :

«Dans le but de résoudre les graves
problèmes éthiques posés par la cryoconservation d’embryons, on a
proposé, dans le cadre des techniques de fécondation in vitro,
de congeler les ovocytes. Une fois prélevé un nombre conséquent
d’ovocytes en prévision de plusieurs cycles de procréation artificielle,
on féconde uniquement ceux qui sont transférés dans l’utérus de la
mère ; les autres sont alors congelés pour être éventuellement fécondés
et transférés en cas d’insuccès de la première tentative. Sur
ce point, il convient de préciser que la cryoconservation des ovocytes
en vue de procéder à une procréation artificielle doit être considérée
comme moralement inacceptable
».

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

7 commentaires

  1. J’entrevois déja les pires dérives d’un législation permettant la vitrification d’ovocyte et la GPA (que le lobby LGBT va imposer après le “mariage”)!

  2. Mary Higgings Clark en parle déjà dans La clinique du Docteur H. Il a bien 20 ans ce polar…

  3. Quelle horreur ! Imaginez l’enfant qui demande à sa mère comment il est né, et qu’on lui réponde : vitrifié !

  4. Et qui paient tout cela, la classe moyenne française qui paient des impôts pour la sécurité sociale car l’on peut supposer que beaucoup de choses se font grâce “gratuitement”, ne rêvons pas.

  5. “la cryoconservation des ovocytes en vue de procéder à une procréation artificielle doit être considérée comme moralement inacceptable”.
    Naturellement, puisque la procréation artificielle est elle-même prohibée par l’Eglise.
    En revanche, en appliquant le raisonnement inverse, on comprend dans ce texte que cette conservation par le froid des ovocytes serait autorisée pour un autre usage… ?

  6. on ferait bien de vitrifier definitivement le cerveau de tous ces a-normaux qui collectionnent les idees/horreurs

  7. Y a-t-il déjà une Association pour le Droit d’être Congelé dans la Dignité ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services