Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Vite ! Un communiqué de Matignon et de l’Elysée…..

La "sculpture" d'Anish Kapoor installée dans les jardins du château de Versailles, surnommée le "vagin de la reine", a été de nouveau "vandalisée" avec un tag sur le "respect de l'art". Non, il ne s'agit pas d'une vieille canalisation.

806789-kapoor

Et moi qui croyait naïvement que Jack Lang avait raison lorsqu'il défendait les tags comme un mode d'expression artistique de la jeunesse. Voilà qu'il s'agit désormais de vandales. Heureusement que  "des maîtres-chiens vont être déployés, des rondes de police seront effectuées pendant toute la nuit et de nouvelles caméras de surveillance installées". Les terroristes sont prévenus…

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

11 commentaires

  1. A raser de toute urgence. C’est une insulte à notre Reine, c’est une insulte à l’art, c’est une insulte à Versailles, c’est une profanation du bon goût. La gauche est une véritablement une pathologie.

  2. J’espère que cela se fait aux frais de “l’artiste” et que la société de gardiennage n’est pas un satellite du PS spécialisé en facturation de complaisance pour alimenter je ne sais quelle caisse noire, il se passe tellement de choses dans notre république que l’on devient méfiant.

  3. En quatre posts successifs, vous avez résumé la France d’aujourd’hui :
    * l’invasion acceptée (voire encouragée)(cf. Post sur Paris) ;
    * la pédo-pornographie subventionnée et étalée au grand jour (cf. Post sur la presse à Marseille) ;
    * le christianisme bafoué et humilié (cf. Post sur le cimetière d’Idé);
    * un “art” décadent et subversif installé au cœur d’un site témoin de l’Histoire de France (cf. le présent Post).
    Si ce n’est pas la preuve d’une décadence et de la fin d’une civilisation, je ne sais pas alors ce que c’est !

  4. Quelqu’un pourrait souffler l’idée à une sympathique famille de romanos de venir découper directement le métal pour la revente ?

  5. Ce n’est pas du vandalisme mais de l’art spirituel du Roi Soleil venu ravauder ses jardins.
    A chacun son délire ♠ ♣ ♦ ♥

  6. Des maîtres-chiens,des rondes de police, des caméras de surveillance. C’est l’État qui paye.

  7. J’adore cette phrase dans l’article de Libération :
    “Comment un vandale a-t-il pu à nouveau s’attaquer à l’œuvre alors qu’elle devrait être sous une protection de tous les instants?”
    Ben oui, c’est vrai que la police n’a rien de plus urgent à faire que de protéger la ferraille.

  8. On ne montre jamais les dégâts faits à la pelleteuse dans le Tapis vert ainsi que le “Trou de chiotte” rempli d’eau sale placé avant le bassin d’Apollon.
    Il n’y a plus du tout de paix sur le site du Domaine Royal depuis l’installation de ces objets qui symbolisent le désordre et à l’agression !

  9. Le plus choquant, après tout, c’est que nous ayons la bêtise, la lâcheté d’accepter cet étalage agressif de nullités sans réagir…
    Nous sommes devenus une nation tétanisée par la “somma” décrite dans “1984” d’Orwell (merci de me corriger si j’ai dit une bêtise !)

  10. N’importe qui peut faire une expo de n’importe quoi. Plus c’est nul et laid, plus ça a de succès et plus l’artiste est riche.
    La différence entre ces “artistes” auto proclamés et nous, c’est que nous, nous respectons et respectons les autres.
    Un des premiers à le faire a été Picasso. Une de ses oeuvres, exposée dans un musée de France, représente un carré brun sur fond blanc et est intitulée “un moine”. Je peux en faire autant tout de suite mais je me respecte…

  11. Il faut quand même reconnaître à Picasso qu’il avait du génie : celui d’exploiter la connerie humaine.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services