Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Visite surprise et incognito de Nicolas Sarkozy dans une zone ultra-sensible

Le Chef de l'Etat ne s'est pas rendu en Afghanistan mais en Seine-Saint-Denis, hier soir. Résultat : un voyou a été interpellé pour insulte au chef de l'Etat et rébellion avec la police.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Le courage incroyable de Monsieur Sarkozy, éclipse toute la grandeur de ses prédécesseurs!
    Je suis impressionné par les risques qu’il a osé prendre!
    Y’a pas! Avec un tel président à la tête du pays, je suis vraiment rassuré sur la paix future!
    C’est un grand homme.
    Bon, blague à part, c’était quoi çà?
    Le coup d’envoi de la campagne électorale 2012?

  2. Le roi du “paraître”,et de la politique spectacle.

  3. “le petit homme” verifie que la moisson infernale est proche. Car il s’agit bien des graines que lui et ses prédécesseurs ont plantées, à notre insu.

  4. Il aurait mieux fait d’aller à Charléty…

  5. Quel courage ! On est “scotchés”.
    A quoi peut servir un tel déplacement ?
    Il faudrait surtout rétablir les forces publiques dans leur autorité naturelle et faire en sorte que les populations puissent vivre en paix, sûres qu’elles seront entendues et secourues et que les voyous seront traités avec le plus grand soin pénal.

  6. Un voyou? Juste un jeune provoqué dans son quartier. Il est vrai que pour M.Sarkosy, un déplacement en banlieu, est nettement moins risqué qu’un déplacement auprès de nos soldats en Afghanistan. Il préfère les regarder défiler, du haut de sa tribune le 14juillet, c’est beaucoup moins risquer pour sa petite personne.

  7. C’est peut-être qu’il voulait étudier la possibilité d’envoyer l’ISFA dans le 9.3.
    Blague mise à part, on risque d’en avoir besoin.

  8. rien ne va plus dans notre bonne terre de France
    la 1ère erreur (politique) c’est d’avoir menacé de nettoyer les “racailles” au karcher
    grosse faute pour un homme politique
    ce qu’on fait (éventuellement) on ne le dit pas
    et le dire (ils ont raison) c’est sygmatiser toute une communauté, or il ne faut jamais mettre tout le monde dans le meme sac
    la seconde faute, c’est Zidane et son coup de boule
    Villiers avait vu juste, en le condamnant
    La 3 ème erreur, c’est le “casse toi sale con” du Salon de l’Agriculture
    Maintenant, on en est à l’apothéose: les “bleus ” (dans quel sens doit-on prendre ce terme?¨
    Puis l’agression contre Sarkozy
    Il a raison de porter plainte et de trainer le type en justice
    De même que roseline Bachelot a raison de demander des comptes à l’équipe de France
    Mais n’est-il pas trop tard?

Publier une réponse