Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Visite de Hollande : les CRS sont soudainement malades

Lu ici :

"Jeudi matin, la CRS 13 de Saint-Brieuc devait sécuriser la visite de François Hollande à Brest. 43 CRS sur 74 se sont fait porter pâles.

Faute d'effectifs suffisants, une demi unité de la CRS 19 de La Rochelle en mission sur Nantes est venue renforcer le reliquat de la compagnie briochine."

Partager cet article

20 commentaires

  1. Ils ont pris le président en grippe…..

  2. C’est curieux : ils étaient moins malades pour taper sur la Manif pour Tous…

  3. Vont ils être fusillés pour l’exemple ? Que Dieu les garde.

  4. Comme en Grande Bretagne, la police voit bien à qui profite la crise aujourd’hui !
    https://twitter.com/ThomasPride/status/594598996481572864/
    Et cette police en a assez de défendre ces privilégiés qui s’en mettent pleine les poches au dépend du bien public !

  5. Ils ne lâchent rien ? Ou ils sont hollandophobes ?

  6. Je les comprends. Hollande est ILLEGITIME. Aux yeux de TOUS les Français. Sauf aux yeux de la caste LGBT et des journaleux. Autant dire qu’il ne représente rien et que personne n’a envie de le voir, de l’entendre, de le servir, de lui obéir.
    Qu’il se “barre” en Arabie Saoudite ou au Qatar !

  7. Pourquoi ne pas demander aux forces de l’ordre (policiers CRS, gendarmes et militaires) de se soulever et de refuser d’obéir à un président illégitime ? Ils devraient tous normalement se mettre en arrêt-maladie… Les policiers n’ont pas le droit de grève tout comme les gendarmes et les militaires mais ils peuvent agir en se portant malades… Là, c’est légal !

  8. Il faut maintenir la pression, “accueillir” le moindre ministricule, dans le moindre de ses déplacements.

  9. Il me semble que Sylvie commet une erreur : les policiers, sous certaines réserves, ont le droit de grève contrairement aux gendarmes et aux militaires…

  10. C’est curieux, quand il s’agit de molester des femmes, des vieillards et des enfants, ils redoublent d’énergie.
    Je n’ai aucune considération pour ces nervis, leur sort m’indiffère totalement.
    Je ne les vois plus, ils sont devenus transparents.

  11. on s’en fiche des CRS, depuis LMPT ils sont et resteront les ennemis du peuple de France jusqu’à leur dissolution une fois au pouvoir.

  12. Hollande est toujours en campagne électorale et ses déplacements coûtent une fortune aux contribuables français.
    Il se rend au Qatar pour signer le contrat de vente des rafales, tout cela pour se faire pousser.

  13. Un syndicat de policiers avait manifesté en 2013 en réclamant le départ de Hollande ; la gendarmerie avait été chargée d’assurer que ça ne déborde pas.

  14. Les CRS vont peut être un jour se retourner contre le gouvernement, se ranger au côté du Peuple…On peut bien rêver non ?

  15. Normal, moi aussi je serai malade de voir Hollande chez moi..

  16. Actuellement, 4.700 policiers et gendarmes sont sollicités pour surveiller les sites sensibles, de même que de 10.000 militaires déployés au titre de l’opération Sentinelle.
    Pour certains de leurs représentants syndicaux, les policiers appartenant aux Compagnies républicaines de sécurité (CRS) seraient arrivés au bout du rouleau.
    Depuis, les arrêts maladie pour «épuisement » se multiplient… Les effectifs de trois compagnies de CRS (80 personnels) ont ainsi mis collectivement les pouces.
    Pour Nicolas Comte, responsable d’Unité police SGP-FO, il y a un « ras-le-bol » chez ces policiers sur « l’emploi très tendu des effectifs »
    « Ce sont des missions difficiles. C’est un minimum de 6 heures de garde statique avec un gilet pare-balles qui pèse dix kilos et ce sont des missions de plus en plus longues », a encore fait valoir le syndicaliste.
    Le problème est que si une CRS fait défaut en raison d’un trop grand nombre d’arrêts maladies chez ses personnels, il va falloir la remplacer… En clair, la charge de travail retombera sur d’autres unités de police ou… de gendarmerie mobile.
    Si des CRS sont épuisés après 4 mois de plan Vigipirate, alors que dire pour les militaires, gendarmes mobiles compris?
    « Certains de nos soldats font actuellement, tous les jours, près de 30 km à pied, en gilet pare-balles et par tous les temps, lors de leurs patrouilles. La mission est exigeante : c’est du 24 heures sur 24, au mieux du 6 heures – 22 heures 30; les conditions de vie sont rudimentaires. Certains revenaient de quatre mois d’opérations dans le Sahel lorsqu’ils se sont déployés à Paris et ne seront pas relevés avant quatre semaines sur place. D’autres étaient en permissions et ont été rappelés sans préavis. Ils ne s’en plaignent pas, c’est leur honneur, mais vous devez le savoir! », avait souligné le général Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées (CEMA), lors d’une audition à l’Assemblée nationale, en février dernier.

  17. C’est pas gentil pour notre chef de guerre comme disent les journaleux….

  18. S’ils sont épuisés par leur 30 kms par jour, ils peuvent toujours démissionner pour travailler à la chaine dans les abattoirs de volailles dans l’humidité et le froid, c’est dans leur domaine, et ils verront si c’est moins fatiguant.

  19. @ stephe :
    des poulets recyclés dans l’abattage des poulets !!!
    quelle drôle d’idée 😉

  20. @ stephe , ils seront bien entraînés pour que le putsh qui ne va pas tarder à arriver

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services