Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Virginie Calmel sera restée 3 mois chez Barnes

Virginie Calmel sera restée 3 mois chez Barnes

L’ex-première adjointe LR du maire de Bordeaux Alain Juppé et ex-numéro 2 des Républicains, Virginie Calmels, vient de claquer la porte du groupe Barnes qu’elle avait rejoint en mars. Elle occupait les fonctions de présidente de Barnes France, CEO de Barnes International et CEO de Barnes Hospitality.

Ce départ soudain serait la conséquence de désaccords sur la gouvernance avec les actionnaires du groupe immobilier. Ce départ intervient à un moment délicat pour le groupe Barnes qui est sous le coup d’une enquête du fisc. Les enquêteurs soupçonnent le groupe d’optimisation fiscale, en remontant une partie du chiffre d’affaires réalisé en France au sein de la société luxembourgeoise, qui bénéficie d’une fiscalité plus avantageuse. La procédure d’enquête pour fraude fiscale en est toutefois à ses débuts.

Virginie Calmels a tenu à préciser lundi par voie de communiqué qu’elle n’est

“nullement concernée à titre personnel par cette série de perquisitions, l’enquête judiciaire en cours visant principalement les actionnaires [de Barnes] pour des faits présumés qui sont antérieurs à [s]on arrivée dans le groupe.

Partager cet article

1 commentaire

  1. la pauvre, j’ai beaucoup de compassion pour ce qui lui arrive!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique