Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Violences à Pontault-Combault

4 mineurs âgés de 15 à 17 ans et un forain ont été placés en garde à vue, après une bagarre qui a opposé la nuit dernière à Pontault-Combault (Seine-et-Marne), une trentaine de voyous à des forains ainsi qu’à des CRS. Une première bagarre a éclaté à l’occasion d’une fête foraine. Tout est parti d’une altercation entre un jeune et un forain qui demandait à une jeune fille de cesser de lancer des pétards. Le ton est monté, des coups ont été échangés. Le jeune a reçu un coup de poing du forain. Une trentaine de jeunes ont porté secours à leur camarade et se sont retrouvés face à un groupe de forains. La bagarre s’est envenimée. Une trentaine de CRS sont intervenus vers 01H15 pour faire cesser les hostilités. Ils ont été pris à partie par des jeunes surexcités.

Les mineurs interpellés sont poursuivis «pour incitation à l’émeute et violences sur les fonctionnaires de police», le forain l’est «pour violences volontaires».

Michel Janva

Partager cet article

3 commentaires

  1. Je suis de Pontault Combault, les bras m’en tombent en lisant votre post. Je viens d’apprendre ce qui s’est passé hier soir. Je me suis dit de ne pas y aller car j’étais sur que des petits cons allaient venir. Me voila rassuré de ma décision.

  2. L’éclat de rire du dimanche soir : une fois de plus des électeurs de l’UMPS et / ou absentionnistes habituels se battent entre eux avant de se faire séparer par des fonctionnaires syndicalistes dont des représentants des minorités qui les remettront à des juges de gauche. J’ai plus espoir dans l’évolution des jeunes de banlieue devenus policiers (pour ceux qui avaient un idéal autre que de jouer aux cow boys antiracistes) que dans celle des fonctionnaires syndicalistes professionnels de l’Unsa dont les choix sont avant tout idéologiques. Quoique au rythme où les jeunes s’arment quelques coup de 12 devraient reléguer les rodomontades syndicalos socialos hors des cars de CRS. Nous vivons une époque formidable !

  3. Il y a d’autres nouvelles au rang des choses amusantes que même un sociologue de gauche rodée à la sauce anti raciste ne sait plus démêler :
    En Italie un groupe de jeunes xénophobes dont le chef a “Le Che” tatoué sur l’épaule attaque un pakistanais
    http://www.liberation.fr/actualite/monde/329142.FR.php
    En Bolivie une commémoration anti coloniale finit en furie raciste entre Boliviens et Indiens (de souche ?)
    http://contrejournal.blogs.liberation.fr/mon_weblog/2008/05/devant-les-viol.html
    L’actualité est une sorte d’énorme sketch anti raciste devenu fou ! Il ne manque que Julien Dray pour donner son avis : Le Che il connait !

Publier une réponse