Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Viol dans la “jungle” de Calais (suite)

L’auteur présumé du viol d’une étudiante canadienne de 30 ans, le 26 août à Calais, a été identifié grâce à son
ADN comparé aux traces prélevées sur la victime. Le suspect est un
ressortissant pakistanais, Hassan Jaabar Sher, âgé de 20 ans
.
Interpellé au mois de septembre par la police aux frontières, il est depuis cette date resté sous les verrous à la maison d’arrêt
de Dunkerque, suite à une condamnation de 18 mois pour rébellion.

MJ

Partager cet article

3 commentaires

  1. Un gauchiste me disait un jour qu’il était choqué qu’on puisse donner l’identité de coupables de crimes et de délits quand il s’agit d’étrangers, car cela contribuerait à faire monter le racisme.
    Pour celui-là, on va juste dire qu’il venait chercher une meilleure vie chez nous ou en Grande-Bretagne…

  2. Est-ce que RESF et la LDH vont fournier à ce jeune homme leurs meilleurs avocats?

  3. Une suggestion pour mettre les violeurs hors d’etat de nuire: les transformer en Castra, en Eunuques.
    Surement il y aurait moins de candidats a l’operation!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services