Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Pays : International

Vincent Peillon s’exile en Suisse

Officiellement, pas pour des raisons fiscales : l'ancien ministre, nommé professeur associé, sera chargé de cours à partir du 1er décembre à l'Institut de philosophie de la Faculté de lettres de Neuchâtel, où il pourra mener des recherches et endoctriner ses élèves sur la démocratie, la laïcité et le républicanisme.

Autrement dit, Vincent Peillon, qui a voulu, en France, "arracher les élèves à tous les déterminismes, familial, éthnique, social", rendu une "charte de la laïcité" liberticide et une réforme des rythmes scolaires obligatoires, imposé l'enseignement de la théorie du genre à l'école, exigé des recteurs d'Académie qu'ils fassent la publicité d'un site faisant la promotion, entre autres, de la pédophilie et de l'usage des drogues, le tout contre l'avis des parents, premiers éducateurs de leurs enfants… bref, Vincent Peillon le Jacobin va donner des cours de démocratie au pays des référendums.

Et pourquoi enseigner en Suisse ? Les rémunérations des professeurs et l'imposition y seraient-elles par hasard, plus favorables qu'en France ?

Partager cet article

11 commentaires

  1. On peut être sévère à l’égard du ministre Peillon, par contre c’est bien que l’ancien professeur revienne à son métier d’origine, plutôt que de se faire recaser à un poste plus prestigieux, comme bon nombre d’ex hommes politiques devenus ambassadeurs ou présidents de tel organisme ou comité théodule (Lang, Toubon, Douste-Blazy …)

  2. Et par ailleurs pour un ex ministre de l’Education, ce n’aurait pas forcément été facile de retourner à la base dans son ex ministère.

  3. D’après Cahuzac, Singapour c’est mieux que la Suisse.

  4. Moi je le leur donne bien volontiers, (…) pourvu qu’ils le gardent.

  5. Et quand ça pètera “isis” aussi… il sera plus en sécurité en Suisse… il le sait, et surtout sa femme!

  6. Allez, bon voyage et long retour.

  7. Je le croyais député français au parlement européen (c’est-d’ailleurs ce que confirme sa fiche wikipedia): quel est l’emploi rémunéré qui ne nécessite pas de temps? celui de chargé de cours en université? celui de membre du machin européen?
    Cumul de deux emplois à mi-temps?
    Sage prévision que le statut de député français au parlement européen risque d’être très peu pérenne?
    [Que nos hommes politiques gardent un pied dans le monde réel me paraît, personnellement, plutôt positif.
    L.T.]

  8. En regard de son action je doute que son enseignement soit d’un quelconque intérêt pour ses élèves à moins d’étudier le totalitarisme ou je lui reconnais quelques connaissances pratiques.

  9. En effet, les rémunérations des professeurs d’université sont environ quatre fois plus élevées en Suisse qu’en France (même s’il faut tenir compte d’un coût de la vie supérieur) et les étudiants, plus sélectionnés, sont d’un meilleur niveau.

  10. En serons nous débarrassé définitivement? Mon Dieu, faites que oui.

  11. Nous payons moins bien que la Suisse !
    Bon c’est la fin du déjeuner …

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services