Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Vincent Peillon désavoué par le Premier ministre

Matignon a assuré ce matin qu'il n'y aurait "pas de dépénalisation" du cannabis.

Partager cet article

8 commentaires

  1. cannabis, avortement, mariage homosexuel, le gouvernement s’attaque aux grands problèmes de la France! la crise économique, le recul politique de notre pays,la colonisation par les peuples du Sud,c’est négligeable

  2. Pauvre garçon ! doit-on en conclure que “l’ivresse du pouvoir” peut survenir en absorbant autre chose que des boissons alcoolisées ?

  3. Il doit être dur d’oreille, le cher ministre républicain, car François Hollande l’avait dit il y a plusieurs mois !

  4. un stagiaire de plus !!! qui fait et dit n’importe quoi….. malheureusement il est en charge de nos enfants

  5. En votant pour Hollande, on votait pour Peillon.
    Pourtant JML nous avait mis en garde en 2007:c’était le dernier vote franco-français. Eh bien, on ne l’a pas écouté.
    Pire, on écoute sans broncher tous les journaleux se réjouir des nouveaux impôts ! Ca, c’est vraiment inédit !

  6. Peillon c’est le cannabis en classe?

  7. Matignon recule pour mieux sauter : il y a déjà le projet de “mariage” homosexuel qui crée quelques remous, il ne convenait pas de rajouter en cet instant ce sujet tout autant ténébreux.
    Une chose est sûre : nous sommes gouvernés par des idéologues sans scrupules et prêts à tout. Le pire est que le pilonnage médiatique de la propagande est tel que les gens semblent complètement blasés. On les conduirait à l’abattoir – n’est-ce pas d’ailleurs ce qui est entrain de se passer avec le vote récent du traité budgétaire européen TSCG donnant les pleins pouvoirs à des technocrates – sans qu’aucun n’ose réagir, tant la peur d’être politiquement incorrect et désigné à la vindicte médiatique est omniprésente.
    Coup de chapeau aux socialo-communistes qui sont diablement forts : ils ont appris leur Gramsci par cœur et réussi, en soixante années de mise en application méthodique, à ce que les citoyens aient le réflexe désormais de s’autocensurer non seulement dans leur expression et leur façon de penser, mais, pire, dans le fait même de penser.

  8. Quelle morale “laique”ce monsieur veut il enseigner à nos enfants,on peut étre inquiet quand on l’entend faire de telles déclarations.

Publier une réponse