Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Vincent Lambert : si le combat judiciaire est fini, le combat spirituel, lui, ne l’est pas

Vincent Lambert : si le combat judiciaire est fini, le combat spirituel, lui, ne l’est pas

Chers amis lecteurs,

Comme vous, j’imagine, c’est le coeur serré que j’ai pris connaissance ce matin du communiqué des parents, frère et soeur, et avocats de Vincent Lambert.

Quelques uns d’entre vous m’ont écrit ou téléphoné pour me demander si, vraiment, tout était terminé. A vue humaine, tout a été tenté par une famille et des avocats héroïques. Mais rien ne nous empêche, tout nous pousse au contraire, à redoubler d’ardeur dans la prière. Le Bon Dieu peut bien réussir là où tous les efforts humains ont échoué, face à un terrifiant acharnement médico-judiciaro-administratif d’un Etat entièrement soumis à la culture de mort. Des veillées de prière ont été organisées. Pourquoi ne pas en organiser dans vos paroisses? Pourquoi ne pas demander à vos prêtres de célébrer des messes à cette intention si douloureuse?

Si le combat judiciaire est fini, le combat spirituel, lui, ne l’est pas.

Il est plus que jamais nécessaire de prier pour Vincent et sa famille pour que Notre-Dame, Mater dolorosa, allège leur douleur et les réconforte dans cette terrible épreuve.

Et puissent nos prières obtenir aussi à la Fille aînée de l’Eglise de revenir de son apostasie dont les conséquences naturelles et surnaturelles sont si repoussantes!

En union de prières pour la vie

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon beige

Partager cet article

15 commentaires

  1. Tous les jours en France, 200 innocents trépassent dans le sein de leur mère avec l’aide de la “médecine”. Le combat pour le droit à la vie de la conception jusqu’à la mort naturelle est loin d’être terminé.

  2. Ceux qui ont voté Macron ont de ce fait assassiné Vincent Lambert. Ils en répondront !

  3. ” C’est quelque chose qu ‘un malheur partagé, et le nôtre l ‘était ”

    “Car je souffrais, et les souffrances prient ”

    Chateaubriand
    Oui, c’est tout aussi terrifiant que la tourmente révolutionnaire qui a causé tant de souffrances.

  4. Prions ste Rita ! La TSV Marie et NSJC !

  5. Ce matin, Bourdin recevait le président du comité d’éthique sur BFMTV. Celui-ci a affirmé que Vincent est dans un état de comma profond et irréversible, justifiant ainsi l’application de la loi Leonetti et réfutant toute notion d’euthanasie. Il a même ajouté que 1.300 personnes seraient dans la même situation. Il n’a tout de même pas osé préciser que ces 1.300 personnes “bénéficieraient” du même traitement que Vincent. Et, évidemment, Bourdin en a rajouté en disant que les parents de Vincent se sont enfin résignés.
    Ce dialogue a atteint des sommets d’abjection, et ce n’est pas le nouveau patron de BFMTV qui fera cesser ce genre d’horreurs. Fogiel est un grand ami de JUPITER, ce qui peut nous garantir encore plus de propagande en faveur des lois à venir sur la PMA, la GPA et l’euthanasie.

  6. Sanchez a encore du travail. …maintenant il doit aller s’occuper de Michael Schumacher, Jacques Chirac…. il avait certainement oublié Ariel Sharon.
    L’assassinat  de M . Lambert nous fait tous trembler pour notre avenir et celui de nos proches.
    Le choix de l’établissement médical devra être intégré aux directives anticipées, afin d’éviter les établissements prison et les établissements fourvoyés ( réf ICES).

  7. BOURDIN a toujours fait dans le politiquement correct. Il n’est pas l’homme libre qu’il prétend être. Pour ma part, je ne regarde plus et n’écoute plus RMC.
    Je préfère Sud Radio.

  8. Je prie pour Vincent et ses proches.

  9. Je sortais de l’Eglise de ma ville cet après-midi et j’ai entendu des bribes d’une conversation entre une fillette, son père et sa mère dans la rue.
    D’après ce que j’ai pu entendre, la maman a dit à son enfant que son père avait fait une “lettre” pour que personne le maintienne en vie, s’il était …. dans un état …. alors la fillette s’est écriée “et bien moi je déchirerai la lettre” ! la mère de répondre : s’est sa volonté et tu dois la respecter… je n’ai pas entendu la réponse du père seulement la fin de la phrase… c’est ma décision.. et la fillette semblait vraiment désemparée devant un tel dilemne ! conclusion : l’enfant ne paraissait pas vouloir admettre une telle décision, son père qui demandait de mourir si…. quelle tristesse ! quel monde dans lequel doivent vivre ces jeunes enfants avec des perspectives mortifères, et l’on voudrait qu’ils soient heureux ?

    Comme je l’ai dit dans différents commentaires : je prie pour ceux qui attentent à la vie qu’ils soient dans le ventre de leur mère ou qu’ils soient “différents”, vieux ou malades ou en tout cas plus en état physique de parler !

  10. Alice, tout comme vous . Bourdin et la Biraben sont insupportables . Heureusement , cette dernière quitte cette station.

  11. Combien coûte à chaque Français, annuellement les avortements, les atteintes à la vie programmées, afin que nous puissions faire une déduction automatique de nos impôts, par objection de conscience.
    si on ne peut de l’impôt sur le revenu, ce sera sur l’impôt foncier ou les poubelles ou locaux ou TVA en notant les sommes et le jour dans un carnet pour indiquer à l’état notre acte volontaire ou actes volontaires avec date de la retenue de cet somme imposable mortifère.
    Un ami m’a raconté aujourd’hui que :Quelques temps après la loi Veil il y eu un homme qui a eu le courage de refuser de payer ses impôts, les bloqua chez huissier,comme témoignage de non filouterie de sa part, et fut condamné annuellement à dela prison, pour non payement Il est mort depuis; il a eu le courage de cet acte,
    en 1984, j’avais eu une discussion avec mon percepteur qui m’avait indiqué que c”tait p ossible de retirer la somme répartie sur chaque francais à condition de produire à chaque fois une lettre d’objection de conscience. je l’ai fait deux ou trois ans puis ai oublié ensuite
    je vais recommencer et essayer de tenir malgré mes faiblesses, je sais que je ne suis rien sans le Seigneur, avoir de bonnes intentions c’est bien mais les tenir sur le long terme c’est moins évident et pourtant, il est vrai que c’est bien au niveau fiscal que l’on peut réellement influer sur le rouleau compresseur de l’Etat à condition d’etre un peu nombreux et de faire comme ce Monsieur de montrer que nous ne sommes pas contre le fait de payer des impots pour le Bien Commun mais contre un import de mort ou de perversion des ames et des coeurs en bloquant le petit montant annuel chez huissier.
    On doit quand même Bien trouver un Huissier du type St Zaché ou sous le patronage de St Mathieu, pour assurer pour tous ce blocage

    j’aimerai donc connaître le coût par Français de cette politique mortifère pour la déduire de mes impôts. même si c’est une petite somme, car si nous sommes nombreux on peut agir à ce niveau efficacement, et être ensuite plus efficaces qu’une manif pour empêcher les propositions de lois perverses d’aboutir.
    couper le nerf de la guerre idéologique de l’Etat contre l’humanité la plus faible est une bonne arme de guerre juste contre LUI, car en plus ces lois qui s’accompagnent de prises en charges sociales mortifères vont à l’encontre de Notre Foi et pour ceux qui ne sont pas catholiques ou même chrétiens ou musulmans ou juifs à l’encontre de la Loi Naturelle ancrée au cœur de l’Homme.

  12. Certains procédés cruels heurtent profondément.
    Il faut savoir que certaines pratiques existent déjà – dans le secret.
    Mes bronches souffrant gravement de la pollution parisienne, j’ai été orientée vers un hôpital spécialisé dans les maladies respiratoires, et, en ce qui me concerne, les soins ” mécaniques “, le climat chaud et sec m ‘ont permis de surmonter.
    Mais j’ai entendu des confidences, j’ai vu des procédés terrifiants – et je pèse mes mots.
    Il y avait de nombreuses jeunes filles asthmatiques- l ‘une d ‘elles m’ a confié que le médecin chef l ‘avait prévenue que ni électrique ni les autres ne seraient réanimes au troisième coma asthmatique. J’ai anticipé sur mon retour. J’ai eu peur.
    Car j’en avais trop vu. Y compris le commissaire de police en retraite qui acceptait de servir de cobaye pour des essais médicamenteux, sinon il devrait quitter l’hôpital. Il subissait pourtant des effets secondaires.
    J’ai rédigé un compte rendu. .. adressé aux personnes compétentes. Entre gens de gauche, on sait étouffer les histoires gênantes.

  13. …désolée … Ni elle ni les autres. ..

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services