Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie / France : Politique en France

Vincent Lambert : ni la CEDH ni les média n’ont de pitié

Après Charles Beigbeger et François Bayrou (qui a effacé son tweet) et Bruno Gollnisch, c'est au tour de Jacques Bompard de réagir à l'affaire Vincent Lambert :

"Pitié. Voilà le mot qui devrait animer les commentateurs au sujet de la décision de la Cour Européenne des droits de l’Homme qui vient d’exiger la mise à mort de Vincent Lambert. Les juges n’eurent donc aucune pitié pour Vincent, pour sa mère, pour une grande partie de ses proches. Les médias n’en eurent pas davantage en  biaisant la présentation des douleurs vécues dans cette situation. On vît telle chroniqueuse disserter sur les vies qui ne méritent pas d’être vécues, et telle autre imaginer le for interne du patient sans se demander un instant si elle ne versait pas alors dans la plus terrible obscénité.

L’évêque de Montauban, Mgr Bernard Ginoux, a parfaitement résumé la situation : «Croyants ou non nous avons à redire que la mort provoquée est une atteinte aux plus faibles qui n’ont besoin que de nos soins fraternels ».

La CEDH a donc procédé à un vote au sein d’un collège d’experts qui furent en réalité bien loin d’être unanimes sur la question. J’en veux pour preuve la déclaration des cinq juges dissidents faisant suite à la volonté de la cour de condamner Vincent Lambert à une sorte de peine capitale : « « Nous estimons que cette conclusion est effrayante mais de plus – et nous regrettons d’avoir à le dire – qu’elle équivaut à un pas en arrière dans le degré de protection que la Convention et la Cour ont jusqu’ici offert aux personnes vulnérables ».

Il s’agit donc de poser la question : peut-on confier à un collège de juges aussi opposés la décision de la survie d’un Homme ? Peut-on décemment assoiffer et affamer Vincent Lambert sur le fondement de principes qui n’obtiennent qu’un assentiment numérique relatif et certainement pas une adhésion en conscience des experts réunis ? Aussi faut-il poser la question de la définition du Droit quand il vient se fracasser avec autant de violence sur les principes les plus essentiels de la loi naturelle. Avec sa décision la CEDH a donc prouvé que la barbarie pouvait se maquiller en clercs respectables et certainement pas qu’elle possédait la légitimité pour statuer sur la mort.

Je rappelle que Vincent Lambert n’est pas en fin de vie mais dans un état pauci-relationnel, nécessitant des soins et de l’amour. 1700 autres personnes sont dans le même cas dans notre pays. Va-t-on assister à la mise à mort de chacun des grands blessés de la vie ? C’est, à vrai dire, une des étapes vers l’établissement d’un totalitarisme et d’une idéologie. Ce fût d’ailleurs la réaction du défenseur de Vincent Lambert suite à la décision : « C’est une décision à caractère politique. Si la Cour européenne utilise un langage juridique, sa posture est en réalité purement politique, pour ne pas dire idéologique ». La Cour n’a donc eu aucune pitié pour la société française qu’elle livre désormais aux interprétations les plus sanglantes de la Loi Léonetti, dont il convient de rappeler qu’elle autorise de fait l’assassinat d’un patient par la suppression de son assistance alimentaire.

L’Etat livre donc une famille aux troubles des batailles judiciaires plutôt que d’assurer sa fonction primordiale à savoir couronner les liens familiaux et protéger ceux qui ont besoin de l’être. Quand on songe que les mêmes qui se réjouissent de la condamnation à mort de Vincent Lambert claironnent sur un prétendu droit à « mourir dans la dignité ». L’indécence, pourtant, leur va à ravir. Espérons qu’un miracle de bonne volonté puisse sauver Vincent Lambert. Sans quoi la barbarie l’aurait encore emporté.

Une barbarie que pourtant beaucoup prétendent combattre en supprimant la peine de mort dans l’ensemble des cas de figure. Sans entrer dans ce débat, on notera qu’il est paradoxal de condamner à mort un innocent qui demande simplement l’attention et le soutien de notre société. A moins qu’il s’agisse de guillotiner un symbole pour asseoir l’éradication de tout témoignage de la faiblesse au cœur de notre société ?"

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

14 commentaires

  1. Les assassins s’accrochent surtout à Vincent parce qu’il est très connu, ce sera une grosse publicité, et s’ils parviennent à leurs fins, ce sera un boulevard pour supprimer tous les autres (petits, gros, jeunes, vieux, etc)

  2. Les juges du Tribunal révolutionnaire de 1793 à 1795 n’ont eu aucune pitié.

  3. Commentaire iconoclaste :
    “Qui n’a aucune pitié?”

  4. Et saint M Kolbe
    Qui a eu pitié de lui?
    Nous sommes tous des Vincent Lambert
    Nous voyons Vincent diminué, mais
    Demain un accidenté trop cher subira
    Le même sort….
    L’humain sera côté en bourse !!!!!!!!
    Relisons le livre du barbu…..

  5. Louis XVI lui-même n’a été condamné qu’à une voix de majorité.

  6. La socialie est une société de sauvages.
    La vie humaine n’a aucune valeur pour ces criminels.
    Ils tuent 200 000 bébés par an, on peut bien y ajouter les handicapés.
    Je trouve nos gouvernants, nos zélites, nos médecins et tous ceux qui ont des responsabilités dans la culture de mort répugnants et nauséabonds.
    Je souhaite qu’ils connaissent des événements où leur vie ne vaudra rien.
    Ca pourrait bien arriver car avec Internet, ils sont connus et localisés.
    Que ces gens réfléchissent car il y aura une justice féroce si les choses tournent mal.

  7. Ne pas oublier que nous sommes dans l’ère de l’inversion ! Quand vous avez le pouvoir, la vie de quelqu’un n’a de valeur qui si vous êtes riche ou protégé par votre communauté !
    Prenez par exemple George Schteinberg et le vice consul israélien à Rio de Janeiro Arie Scher, voir photo ici :
    http://www.williambowles.info/guests/2005/mossad_sex.html
    ils possédaient neuf sites Internet de pornographie et de pédophilie. Scher, pourtant accusé d’organiser des tours pédophiles pour les touristes israéliens, fut blanchi par son gouvernement jusqu’à même être nommé ensuite consul de l’État hébreu en Australie ! Comme quoi l’inversion est bien une caractéristique de notre époque !
    A remarquer que s’ils avaient fait comme nos politiciens belges, ils n’auraient même pas été inquiété ! L’Eurodéputé belge Olivier Dupuis a déjà expliqué comment certains de ses collègues s’y prenaient ! Il relate des chasses aux enfants, assassinés à coups de fusil en guise de divertissement (voir le reportage “La chasse aux enfants”, signé du journaliste italien Gianluca Paolucci). “Ils ont été assassinés comme des lapins, lors de parties de chasse auxquelles participaient des personnes de l’aristocratie, des financiers, des notables et des fonctionnaires de l’Etat.”
    L’inversion est diabolique ! Ne pas s’étonner si les adorateurs du diable sont en constante augmentation, également à Rome, en Grande Bretagne ! À Londres, Scotland Yard enquête sur de la disparition de 2 500 adolescents. Le journaliste Alfio Bernabei rapporte d’autres faits terribles qui se sont produits dans la capitale anglaise : « De la chair d’enfants et de fœtus humains a été consommée par des hommes et des femmes ayant pris part à des rituels cannibales, ces dernières années, dans le cadre d’une commémoration satanique. Des enfants ont été torturés, violés et sacrifiés sur des autels.
    Aux États-Unis, ces horreurs sont encore plus fréquentes. La ville californienne de Modesto détient le record national des États-Unis en termes de disparition, avec mille cinq cent personnes disparues en six mois. Le journaliste Paul Rodriguez fit des articles surprenants “des enfants prostitués emmenés au milieu de la nuit à la Maison-Blanche”.
    Cela dit, si les clients reçoivent un catalogue d’organes servant soit à des mises en scènes fétichistes et sataniques, cela peut aussi servir à des transplantations clandestines. Le parlementaire hondurien Rosario Godoy de Osejo, fondateur d’un comité pour les enfants disparus, expose : « Le prélèvement d’organes sains sur de jeunes sujets pour alimenter la vente des pays riches explique les nombreux cas de disparition d’enfants exportés à l’étranger. » De fausses adoptions ont causé au Honduras, dans les années 1990, l’enlèvement de huit cents enfants !
    Le quotidien italien La Repubblica relate que les techniques de recherches de l’Université de l’Indiana, aux États-Unis, permettent de régénérer le cœur tout en évitant une transplantation. L’intervention consiste à prélever une cellule du cœur d’un embryon et de l’implanter sur le muscle cardiaque d’un adulte. Pour réduire les risques de rejet, la cellule neuve pourrait être prélevée sur le fils du recevant, c’est-à-dire un embryon créé en éprouvette avec les spermatozoïdes du père et les ovules de la mère. C’est ainsi que pour redonner de la force à son cœur vieilli, il faudra procréer un enfant, puis l’assassiner pour se faire greffer ses jeunes cellules. Des fœtus avortés sont aujourd’hui utilisés comme compléments alimentaires pour garantir une peau souple et un corps plus fort…
    Ces enfants enlevés, réduits en esclavage, violés, contraints à se prostituer, immolés à Satan ou assassinés pour que soient dérobés leurs organes, constituent une réalité infernale ‘à l’échelle planétaire ! Dans ce monde d’invertis, l’horreur s’installe petit à petit, sans que les gens en ont conscience ! Pour certains, Vincent Lambert est un magasin d’organes qui peut rapporter ! L’Union Européenne a rejeté ses bases chrétiennes pour les remplacer par celles du veau d’or ! De l’utilitarisme ! On sacrifie le plus faible pour le plaisir du plus fort ! Le bénéfice des laboratoires est bien plus important que la dignité humaine ! Oui c’est çà l’inversion que nous subissons !

  8. “ni…ni…n’ont de pitié”
    Les français ont confié la fameuse valise nucléaire à une confrérie dont l’absence d’humanité envers Vincent Lambert montre que la vie de chaque citoyen n’a aucune valeur.
    Cette confrérie bien à l’abri est capable d’euthanasie générale!

  9. Cela dit, il faut se mettre à la place de l’Union Européenne ! Elle doit être sous la pression des labos ! Des gens tels que Lambert peuvent représenter une fortune ! Il est vivant et a des organes sains à vendre ! Tout spéculateur qui se respecte voit en lui un amas d’or !
    Il n’est pas question d’aller s’apitoyer sur l’âme d’une personne, les valeurs chrétiennes, c’est du passé ! Pour ces gens, un être humain n’est qu’un animal ! Se souvenir des prophéties de St Jean de Jérusalem !
    https://effondrements.wordpress.com/2012/10/19/notre-avenir-ou-les-propheties-de-st-jean-de-jerusalem/
    “Lorsque commencera l’An Mille qui vient après l’An Mille
    L’homme fera marchandise de tout
    Chaque chose aura son prix
    L’arbre, l’eau et l’animal
    Plus rien ne sera vraiment donné et tout sera vendu
    Mais l’homme alors ne sera plus que poids de chair
    On troquera son corps comme un quartier de viande
    On prendra son œil et son cœur
    Rien ne sera sacré, ni sa vie ni son âme
    On se disputera sa dépouille et son sang comme une charogne à dépecer”

  10. Il y a 30 ans ce crime serait passé inaperçu …
    Merci à internet youtube qui ont permis à “l’opinion publique” de réaliser (rien ne vaut les images) le crime qui se tramait dans l’ombre .
    Bayrou a effacé son tweet ….
    et le coq chanta !

  11. « François Bayrou (qui a effacé son tweet),… » !
    C’est bien lui, ça : Courage fuyons…
    Cela me rappelle le face à face avec Cohn Bendit dans lequel il avait mentionné certains livres, en référence à celui faisant l’apologie de la pédophilie. Bayrou avait lamentablement fait marche arrière pendant l’émission n’osant pas dire à quoi il faisait allusion…
    Il s’était aussi offusqué qu’on puisse mettre des drapeaux en berne pour la mort du Pape.
    Attitudes d’un pleutre, pas d’un homme debout, d’un homme de convictions… Peut mieux faire !

  12. Ce que dit Mgr Ginoux est bien plus clair et direct que le discours de Mgr Aupetit, mon évêque, qui tourne un peu trop autour du pot. Il est souvent préférable d’abandonner le terrain “technique” pour laisser parler son coeur. C’est ce que l’on attend de nos pasteurs, comme de nos hommes politiques.

  13. C’est dans le cadre des échanges commerciaux avec le gouvernement kosovar…

  14. J’espère que cette fois-ci les quelques rares personnes qui ont encore confiance en Bayrou ont compris. Effacer son tweet … Bravo le courage. Ses maîtres ont dû le rappeler à l’ordre !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services