Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Vincent Lambert n’est ni malade ni en fin de vie, il est handicapé

Les explications de maître Triomphe, un des avocats de Vincent Lambert, dans un long entretien accordé à Famille Chrétienne :

"Les parents, le frère et la sœur de Vincent ont appris la nouvelle autour de son lit, avec une très grande joie. Ils lui ont annoncé la décision du tribunal et Vincent a manifesté une très grande paix. Il était très paisible (…)

Le Dr Kariger invoque le fait q ue Vincent aurait discuté avec sa femme avant l’accident et que ce dernier lui aurait dit ne jamais vouloir se trouver dans une telle situation. Ce à quoi les juges ont répondu de manière très ferme : il n’est pas possible de retenir des propos qui auraient été tenus par une personne valide, sans qu’elle soit confrontée à l’état dans lequel elle se trouve aujourd’hui. C’est un principe de bon sens, qui a été complètement oublié.
Le tribunal constate que Vincent est conscient, même si cette conscience est minimale. Il a des relations avec son entourage, même si elles sont diminuées. Et il perçoit aussi des émotions. Au regard de tout cela, les juges estiment que Vincent ne fait pas l’objet d’une obstination déraisonnable parce que l’alimentation et hydratation ne sont pas inutiles, disproportionnées et ne le maintiennent pas artificiellement en vie (…)

Je soutiens que la loi Léonetti ne peut pas s’appliquer pour Vincent. Elle s’applique aux droits des malades et des personnes en fin de vie. Or Vincent n’est ni malade ni en fin de vie. Il est handicapé (…)"

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

7 commentaires

  1. Le projet de loi sur la famille serait repoussé en fin d’année ?

  2. Je comprends que l’on soit partagé sur cette affaire. Mais on perd le sens de la vie! D’un coté on tue des enfants à naitre, de l’autre on force la nature pour garder en vie des personnes qui devraient être morte sans l’acharnement médical. C’est une notion subjective, certes, mais les faits sont là…

  3. Cette décision de Justice est une bonne décision.
    Car si on commence à se “débarrasser” des gens en fin de vie ou très malades, la question sera “qui sera le suivant ?” … Mickael Schumacher ?

  4. Je ne peux m’empêcher de rapprocher un autre “fait divers” (comme appellent ça les médias), et d’avoir une pensée pour la famille de Mickaël Schumacher qui garde les médias à l’écart pendant la douloureuse épreuve qu’ils vivent. Lorsqu’un tel accident se produit (coma et incertitude quant à l’avenir du patient), la famille mérite que l’on respecte leur douleur et que l’on n’interagisse pas. Voir tous ces articles et ces commentaires qui se permettent de juger une situation sans y être impliqué émotionnellement est infect.
    Prions afin que les membres des familles entourent ces malades de leur amour et de leur affection et que les soins prodigués le soient avec tendresse… Qu’un climat de Paix imprègne ces chambres d’hôpital…

  5. C e qui me choque c’est l’argument que ce n’est pas “la vie qu’il voulait vivre”. Ben oui, c’et le cas de tout le monde! Qui veut vivre enfermer dans son corps? Qui veut souffrir? Qui veut etre dans le coma?
    Avec un argument pareil, pas besoin de faire une loi d’encadrement de l’euthanasie!!!!
    Quant a considéré l’alimentation comme un acharnement, c’est loufoque, alors on ferait de l’acharnement terapeutique sans le savoir sur les bebes !!!!
    Et quand les personnes âgées ne boivent pas assez dans les maisons de retraite c’est refuser l’acharnement car, serieux,parfois on ne voudrait pas la vie qu’elles menent!
    Les emotions ne doivent jamais dicter les lois.
    France,reveille-toi!

  6. Aucun malade ne peut manger et boire par lui même !
    Il faut que quelqu’un fasse les courses, prépare le repas et le lui apporte
    Si on décrète que d’apporter à boire et à manger est de l’acharnement c’est l’extermination de la planète.
    On ne nourrira plus les bébés ni les enfants ni les vieillards et comme nous sommes tous un jour ou l’autre malade, il ne restera rapidement plus personne !
    Dans cette affaire on peut constater des médecins qui n’en sont plus
    et un conseil de l’ordre des médecins qui mérite au minimum une dissolution

  7. Ne croyez-vous pas que la sagesse serait de changer Vincent Lambert de service, de médecins, d’établissement ? ça doit-etre possible de l’accueillir plus humainement ailleurs ? n’oubliez pas qu’aux USA, après 14 ans de coma, un pompier s’est réveillé et a tout simplement demandé ce qu’il faisait là !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services