Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Culture de mort : Euthanasie / France : Société

Vincent Lambert : la justice désigne comme tutrice celle qui veut sa mort…

Si cette information est exacte, cela revient à une condamnation à mort :

"Selon nos informations, la juge des tutelles a désigné, ce jeudi 10 mars, Rachel Lambert, la femme de Vincent Lambert, tutrice de son mari et l’Udaf (l’Union Départementale des Affaires Familiales) comme subrogé tuteur.

« Une décision qui va dans le sens de Rachel et qui reconnaît l’état actuel des choses, indique Me Chemla, avocat de François Lambert, neveu de Vincent. Le subrogé tuteur sera là pour l’assister »

« Une nouvelle surprenante qui va à l’encontre de ce que nous demandions et de ce que proposait le procureur pour Me Paillot, avocat des parents. À savoir la nomination d’un tuteur extérieur à la famille Lambert. »"

Le combat pour la Vie continue donc. Vous pouvez soutenir Vincent Lambert ici.

Comitedesoutien-VincentLambert

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

30 commentaires

  1. Quel scandale ! Mais les choses sont maintenant très claires : “on” veut la peau de Vincent Lambert, coûte que coûte et par tous les moyens.
    Espérons que ses avocats aient encore des recours… Mais, à quoi s’attendre dans une société qui victimise les assassins ?

  2. Mon Dieu ! prions pour lui et ses pauvres parents !

  3. C’est pourquoi au lieu de décision de justice, il aurait fallu parler de décision d’un tribunal…

  4. Comment les assassins osent-ils nommer celle qui cherche à le faire mourir depuis 5 ans. Bien sûr elle a toute latitude maintenant de le faire mourir de faim et de soif.
    Je continue la “neuvaine” commencée il y a plusieurs années.

  5. E-norme ! C’est comme demander à Hannibal Lecter de prendre soin de ses “patients”.
    C’est justice est barge.

  6. “Cette justice” et non “C’est justice”. merci

  7. Cette “décision” est vraiment effarante, et en dit sans doute long sur l’état de la “Justice” dans ce pauvre pays de France…

  8. Rachel aura-t-elle le courage d’assister aux longues heures d’agonie de son mari , en toute humaniste qu’elle est? Que Dieu veuille sue eux et accorde sa miséricorde à ceux qui Le craignent !

  9. Viviane et Pierre doivent être sans dessus dessous, Rachel n’aime plus son mari, ne va pas le voir, sa fille non plus, elle va sans doute actionner la picure à distance par simple SMS.

  10. Qu’elle torture pour les parents qui rythment leur vie autour de Vincent et de ses progressions.

  11. Si vous lisiez jusqu’au bout le commentaire vous verriez qu’heureusement ils interjettent appel. Tout n’est pas encore perdu, prions et espérons.

  12. « La juge des tutelles a lancé une forme de message au CHU, s’est pour sa part félicité François Lambert, le neveu de Vincent Lambert. Elle dit que l’ordre protocolaire n’est pas bousculé par les menaces et les pressions des parents de Vincent Lambert. » Si le docteur Daniela Simon, la responsable du service des soins palliatifs où est hospitalisé Vincent Lambert, n’avait finalement pas annoncé à la famille en juillet sa « décision » sur un éventuel arrêt des traitements, comme elle s’y était pourtant engagée dans un courrier envoyé une semaine plus tôt, c’est parce qu’elle avait estimé que « les conditions de séré­nité et de sécurité nécessaires à la poursuite de cette procédure, tant pour Vincent Lambert que pour l’équipe soignante, [n’étaient] pas réunies ».

  13. Flash BFMtv
    Me Triomphe, indigné, comme nous tous, fait appel.

  14. La famille Lambert (mère) se fait mener en bateau.
    C’est odieux.

  15. Incroyable… Si l’État mettait ne serait-ce que 10% de son énergie mortifère à sauver des vies, nous serions les champions du monde de la vie sur terre…
    Quant à la « justice », tout est dit : des magistrats aux ordres préformatés…
    http://www.tvlibertes.com/politique-et-eco-n-81-la-justice-en-question/
    Je plains Vincent mais surtout ses proches (les vrais, ceux qui l’aiment). Courage : on prie pour vous !

  16. On vient d’apprendre que les parents font appel….Il n’y a donc en France aucune association contre l’euthanasie et les lois d’économie en cours qui bafouent le véritable travail des soins palliatifs, pour nous faire descendre dans la rue en mode “La vie pour tous jusqu’au dernier souffle !!!”

  17. L’information est exacte.
    Ses avocats (Triomphe et Paillot) interjettent a
    appel :
    « Tout est rédigé dans cette décision comme s’il avait fallu donner des gages de compréhension à Rachel LAMBERT. Le juge affirme la totale bienveillance de cette dernière au profit de son mari tout en nommant un subrogé tuteur qui prendra le relais de Rachel si (nous affirmons quand) les intérêts de Rachel seront en opposition avec ceux de Vincent. On ne saurait mieux dire alors que depuis trois ans, elle se bat pour qu’il meure. Cette décision est donc non seulement ahurissante mais totalement incohérente, contraire au droit et au plus élémentaire bon sens.
    Nous interjetons appel aujourd’hui même.
    En attendant, cette décision, qui est exécutoire, ne remet pas en cause la question du choix du lieu de vie qui relève de la seule compétence du juge des tutelles, transfert qui fait pratiquement consensus, y compris auprès du CHU, ainsi que l’a affirmé le Procureur de la République Fabrice BELARGENT à l’audience »
    (source NDF)

  18. Le parti-pris semble évident.
    Pourtant, n’est-il “logique” que ce soit sa femme qui soit tutrice ?
    N’est-il pas “logique” que ce soit le conjoint qui prenne les décisions, puisque le mariage implique une confiance réciproque ?
    Bien sûr, le cas choque car on sait ce qu’elle en pense.
    Mais vous ? Si vous deviez aujourd’hui désigner votre futur tuteur, vous choisiriez votre époux(se), ou vos parents ?

  19. LE juge des tutelles

  20. Les parents ont quinze jours, à compter de la notification de la décision par le greffier, pour faire appel !

  21. Cette décision est effectivement scandaleuse, et juridiquement très contestable. Pour autant, je vous rassure, cela ne le condamne pas immédiatement, et ne remet pas en cause le transfert qui semble faire l’unanimité.

  22. Ils veulent sa mort !
    Les politiques, les juges, les “médecins”, les médias, tous unis par des liens occultes, veulent la peau d’un innocent.
    Pour l’exemple.
    Pour crée le précédent préalable à “l’évolution” des lois.
    Pour satisfaire la soif de sang humain de celui qu’ils servent.

  23. C’est une décision parfaitement conforme à la “justice” corrompue et dévoyée de notre époque qui glorifie les criminels et criminalise les victimes.
    Nommer l’assassin potentiel tuteur de sa victime tout en affirmant la “bienveillance” de l’assassin potentiel est dans la ligne de cette “justice” inversée.
    Une magistrature capable d’ériger un mur des cons est capable de tout !

  24. la “Justice” : “lorsqu’on vient d’en rire on devrait en pleurer”…

  25. C’est comme
    – nommer un loup pour garder les moutons,
    – un renard pour garder les poules,
    – un Cahuzac pour lutter contre la fraude fiscale,
    – un Hollande pour faire baisser le chômage…

  26. Il y a une chose qui tue notre humanité, elle s’adresse dans ses soins qu’au corps seulement , elle en oublie d’y voir les âmes et de les soigner en les nourrissant d’amour jusqu’au bout.
    Quelque soit la déchéance physique,le corps baffoué, le visage souffrant, la perte de repère ou de communication, la défaillance cérébrale, on peut toujours s’adresser à l’âme, et communiquer respect, dignité et attention.
    Loin des podiums futiles des défilés de modes hédonistes où l’image fait tout, celui qui est humain ne voit bien qu’avec le cœur,
    et ce n’est pas que du St Exupéry, c’est le sens de sa vie.
    A ne réagir que sur l’apparence il perd son essence.
    Les parents de Vincent ne voient pas le tétra, mais leur enfant, sa femme (? ) elle en a perdu le regard d’amour car elle ne voit plus son époux dans cet handicapé, elle ne voit plus que la déchéance qui doit être interrompue,n’importe quel juge humain aurait privilégié le regard qui espère et qui continue à aimer celui que Vincent est devenu…
    Sauf à compter le prix d’une vie qui ne peut plus rapporter à la société les bonus attendus quitte à changer les Lois pour se faire,je ne vois aucune victoire pour la dignité des cabossés !

  27. Personne ne se demande si, dans le fond de son âme, Vincent n’opterait pas pour un ticket validé par le Créateur pour une saine et belle délivrance vers le Paradis … A sa place, bien paré des sacrements de l’Eglise, je crois que je demanderais juste à ce qu’on me f… la paix pour quitter ce monde en toute sérénité.

  28. Si l’on en croit la presse et tout ce qui a été rapporté sur cette affaire, la femme de Mr Vincent L. n’est pas pour maintenir en vie son époux. Selon les rumeurs il parait qu’elle a éloigné leur petite fille de son père et partagerait même la vie d’un autre monsieur dans un autre pays.
    Les juges n’ont trouvé aucune autre personne à qui confier la tutelle de Vincent ? Sa mère par exemple ?
    Quel jugement sans sagesse !

  29. @ eml Bien moi je choisirais mes parents; car eux n’ont pas d’intérêt financier, contrairement au conjoint et puis les liens du sang sont plus forts que tout. Comment pourront-ils avoir confiance en sa femme alors qu’elle a un autre homme dans sa vie ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!