Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Vincent Lagaf’ a survécu à l’avortement

Vincent Lagaf’ a survécu à l’avortement

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

7 commentaires

  1. Je connais personnellement une dame qui a survécu à un avortement. Personne ne le lui avait dit mais elle l’a découvert par elle même .Elle a ensuite posé la question à sa mère qui lui a avoué qu’elle avait essayé d’avorter d’elle . Cette dame se sentait très mal à cause de cela mais par la prière et le soutien de prêtres ou d’associations catholiques, elle a surmonté cette colère qu’elle avait en elle.
    Elle a témoigné un jour sur une radio qui s’appelle radio maria.
    Vincent Lagaf dit qu’on faisait ça à cette époque avec des aiguilles a tricoter et la dame à côté de lui prend un air dégoûté mais, même si l’instrument est parfaitement aseptisé et n’a pas d’autre usage, le résultat est le même pour le bébé.

  2. Personnellement, je suis né avec un pied bot. Je me dis souvent que dans une époque plus récente et avec une maman moins aimante, j’aurais pu ne pas naître.
    Et cela ne m’a pas empêché de servir ma Patrie pendant 25 ans en finissant officier supérieur…

  3. Quand on touche au plus profond du mystère sacré de la transmission de la Vie… Pour moi, nous sommes à l’image de Dieu dans notre capacité à aimer et à transmettre la vie, la seule différence étant que c’est Lui qui la donne, et qui a le droit de la reprendre.

  4. RMC n’a pas dû visionner le docu avant de le diffuser… On comprend les larmes.

    A mons que le message ne soit : De nos jours, ça ne se fait plus avec des aiguilles et ça ne risque pas d”arriver…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique