Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Villiers : enfin l’ouverture à droite ?

Lu sur les 4 vérités hebdo :

" Ces derniers jours ont vu la confirmation d’une nouvelle dont on parlait depuis le début du mois de juillet : l’entrée du Mouvement pour la France de Philippe de Villiers au sein du Comité pour la majorité présidentielle (…) Avec l’entrée du MPF au sein du comité, l’ouverture à droite fait une timide apparition (…) Nous avons suffisamment réclamé, dans ces colonnes, l’entente à droite pour nous réjouir de ce premier pas.

Naturellement, se réjouir ne signifie pas nécessairement être naïf et trois motifs (au moins) d’être inquiets subsistent.

Tout d’abord, cette petite ouverture à droite se fait tout de même sur fond de « front républicain ». Les dernières municipales partielles d’Hénin-Beaumont nous ont montré que Nicolas Sarkozy n’avait pas franchi le tabou chiraquien de l’alliance avec le (ou au moins de l’indifférence à l’égard du) FN. Tant que ce verrou idéologique n’aura pas sauté, l’ouverture à droite restera problématique.

Deuxième élément : les européennes ont montré la fragilité de la droite. Certes, les listes sarkozystes ont réalisé un très beau score. Mais, en leur adjoignant le MPF, on reste très loin des 50 % nécessaires pour l’emporter au second tour d’une élection présidentielle ou législative.
Enfin, et c’est peut-être le plus important, cette ouverture à droite se produit sans le moindre débat politique. Philippe de Villiers s’est réjoui d’apporter la composante souverainiste de la majorité présidentielle. Mais quel sens y a-t-il à créer une majorité présidentielle qui dit à la fois blanc et noir ?

(…) Le débat à droite est évidemment préalable à toute entente à droite. Mais, pour le combat politique, il faut faire des choix : que retiendra la majorité présidentielle des idées villiéristes ? Voilà la question qui se pose maintenant."

Partager cet article

13 commentaires

  1. Après l’union UMP, PS, Trotskistes, communistes, Verts, CNI, FRS, NOuveau Centre et MPF (tous les partis du système !), on attend toujours l’union de l’opposition.
    Hélas en France, il n’y a pas beaucoup de chance d’avoir subitement des politiciens intègres et intelligents, entre le FN qui roule uniquement pour la famille Le Pen, les multiples groupuscules souverainistes et nationaux de droite et de gauche dont on ne sait pour quoi ils roulent. J’en viens à espérer la monarchie.

  2. Franchement, la droite, je m’en tape complètement. Et l’union des droites davantage encore… Ce qu’il m’importe, c’est d’appliquer les valeurs authentiquement chrétiennes à la politique. Le reste, je m’en fiche éperdument.
    Honnêtement, je ne vois aucune différence entre le programme de l’UMP et celui du PS. Et la présence de Boutin au gouvernement nous a montré que tout cela n’était que du cinéma. L’arrivée de Villiers dans ce comité théodule n’a pour objectif (je peux me tromper, mais j’en doute) que de servir de paravent aux grognons de droite.
    La plaisanterie a assez duré. L’UMP ne respecte – ni de près, ni de loin – le milliardième d’une once des positions défendues par l’Eglise en terme de défense de la vie, de la famille, de bio-éthique, de morale, d’éducation ou d’économie. Et je n’imagine pas que la seule présence de Villiers puisse enrayer cet état de fait. Car hormis en Vendée, Villiers ne représente rien. Par conséquent, il n’aura aucun poids face à l’hégémonie du parti unique auquel il vient de s’allier pour des raisons purement stratégiques. Oui, stratégiques ; étant donné que le motif de cette union ne s’appuie que sur la victoire aux prochaines élections, l’alliance MPF-UMP s’avèrera hélas complètement stérile. Je voudrais bien voir sur quels points, Villiers parviendra à faire fléchir les positions idéologiques de la majorité présidentielle.
    Cette union n’est ni plus ni moins qu’une tambouille électorale pour permettre aux amis de Sarközy de se maintenir au pouvoir. Voyons plutôt si les options libérales libertaires de l’UMP peuvent s’accomoder avec les positions conservatrices et traditionnelles du MPF… Pour ma part, j’ai passé l’âge de croire au Père Noël. Je ne me fais donc pas la moindre illusion sur les conséquences du PACS que viennent de signer Philippe de Villiers et Nicolas Sarközy.

  3. Je me pose une question…ce blocage envers le FN ne tient il pas finalement au seul nom du FN.
    Si les idées restaient dans un nouveau mouvement, qui changerait de nom, peut-être aussi d’image (de représentation peut-être), cela ne pourrait-il pas conduire à moyen terme à créer un mouvement de droite, un vrai qui n’exclurait pas une frange pourtant bien existante du paysage politique français ?
    Je ne sais pas quelles solutions sont possible, mais il y a une chose dont je suis persuadé, c’est qu’il est maintenant impossible d’aller à l’encontre de cette digue qui s’est formé entre le FN et le reste des partis (comme nous avons pu le constater à Hénin-Beaumont), ce blocage est devenu quasiment une marque de fierté politique à la française (merci Jacques…)

  4. On croit à un mouvement « tactique » pour les prochaines élections et si c’était « stratégique » sur le long terme ?
    Villiers vise (à tort) la récupération des électeurs du FN depuis des années en attendant que JMLP décède et / ou que le FN décoive définitivement ses électeurs.
    Ainsi, en récupérant Villiers, qui lorgne les électeurs du FN, l’Elysée doit croire faire une OPA à long terme sur la recomposition du paysage politique français (sans FN puissant) d’içi 2012 ?
    Paradoxalement je pense que les électeurs FN préfèrent un Sarko qui les flattent avec des (fausses) histoires de Karcher qu’un Villiers qui a trahi plus qu’il n’a servi, et sans oublier la détestation des électeurs villiéristes pour ce qu’ils appelent les « populos » du FN qui ne sont pas dupes !

  5. Les alliances et autres bricolages électoralistes n’ont aucun intérêt tant qu’il ne s’agit pas de tordre le cou DANS LES FAITS ( et non dans de vains discours) à la « dictature rationnaliste » et sa petite soeur la « dictature relativiste » sévèrement pointées du doigt par Sa Sainteté le Pape Benoît XVI.
    Ainsi ces beaux Messieurs peuvent commencer par démonter le STO du dimanche et le projet Morano-Léonetti sur les matrices- porteuses-à-visage-humain.
    Hors de cela point de salut.

  6. Les 4 Vérités veulent nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Où voient-ils une ouverture à droite après l’éviction de Christine Boutin ? C’est PdV qui va à gauche dans l’UMPS et rien d’autre.

  7. N’en doutons pas un seul instant, il ne s’agit pas d’une ouverture à droite mais d’une OPA sarkozyste sur une partie de la vraie droite. Qui peut croire que les choix de la majorité présidentielle seraient désormais conformes aux valeurs de droite alors que les tenants du système en place sont opposés à l’essentiel de la pensée de droite (Europe, immigration, discrimination positive, dérive des moeurs…). Ne soyons pas dupes, il ne s’agit que d’une aventure de plus en vue des élections à venir. Malheureusement ! CNI 11.

  8. Je suis d’accord avec JB , il manque un parti en France , mais un parti sans les tocards de racialistes qui ont pollués ( et qu’ont voit pulluler sur fdesouche ) la droite nationale , car ces énergumènes sont du pain béni pour le système UMPS-PC-extreme gauche !
    Ce qu’il faut c’est un parti politique à l’instar de Russie unie , un parti politique de droite qui porte les valeurs patriotiques et chrétiennes .
    Dans la droite nationale actuelle , il n’y a aucun avenir et aucune cohésion , comment peut il avoir de la cohésion avec des types qui se revendiquent du nazisme ou ideologie du même accabit , et qui se mêlent a des enfants d’anciens combattants et résistants et qui s’insultent ?
    Comment peut il y avoir cohésion au sein d’un même mouvement entre les français d’Algérie ( pieds-noirs harkis ) , et des raciailistes anti-colonalistes qui se réjouissent du sort des harkis et des pieds noirs par-ce-que selon eux , ils viennent de « l’arabie » ?
    Comment peut il avoir cohésion au sein de la mouvance nationale entre François qui est marié Svetlana , et des racialistes qui vont le traiter d’impur par-ce-que marié à une étrangère russe ?
    Je pense qu’a un moment faut être sérieux , je suis militant de droite nationale depuis 10 ans ,et je suis sur le point de jeter l’éponge compte tenu du nombre de […] que je vois tant au sein de la mouvance et sur le net ….. le seul homme et le seul mouvement que je compte soutenir , ça sera le CNI de Christian Vanneste , il est certe à l’UMP , mais au moins lui , il fait avancer les choses , il est chrétien , patriote , il a fait voté la loi sur le role positif de la France sur la colonisation en algerie ( en soutien aux pieds-noirs harkis au plus grand dam du FLN et des gauchos porteur de valise ) , et il a porté un sacré coup dur au lobby homo en faisant casser sa condamnation pour opinion non conforme à la pensée unique homofolle ….alors en attendand que quelque chose de solide voit le jour , j’envisage pour l’heure d’apporter mon soutien a Vanneste et au CNI .

  9. @ Titou82
    Je suis entièrement d’accord avec vous, la droite nationale ne doit plus être un fourre tout où se peuvent se mêler des nazillons et des patriotes convaincus, la droite nationale c’est celle qui doit oeuvrer pour la France, et non pas pour une idéologie…
    C’est ce qui la démarquera des autres partis politiques qui n’ont qu’une démarche politicienne de réélection et non une démarche de stabilité et de recherche d’un intérêt supérieur, celui de la France.
    Mais ne nous leurrons pas, l’avènement d’un tel parti ne se fera pas sans difficulté.

  10. @ titou82,
    Ce n’est pas ceux qui crient le plus fort qui sont les plus nombreux….sauf qu’ils crient plus forts donc on croit qu’ils sont majoritaires ! Cela arrange bien la police et les médias c’est vrai, mais il faut, vous aussi, arrêter de faire le jeu des anti – racistes et de croire que les 1000 skins de France (le week end uniquement) sont une force constitutée ou incarnent un courant.
    A vous d’être plus militant qu’eux.

  11. @titou82
    Pourquoi l’appartenance du CNI à l’UMP serait-elle moins criticable que celle du Forum ou du MPF ?
    Comment peut-on défendre des convictions tout en adhérant\restant – donc en soutenant – un parti qui les baffouent ? Il y a là une grave contradiction.
    Il serait préférable de créer comme vous l’évoquez un parti indépendant mettant en avant toute la doctrine sociale de l’Eglise et qui cesse enfin de faire de constantes fixations sur le problème de l’immigration.
    C’est à mon avis le principal problème de la vraie droite. Le discours sur l’immigration attire surement une frange de l’électorat mais elle en éloigne au moins autant. Une maîtrise responsable de l’immigration pour le bien des deux parties, oui. Mais rappeler à chaque intervention que l’immigration est un danger m’agace profondément. Je n’entends pas les mêmes responsables marteler avec la même régularité que l’avortement est un mal extrême, ni s’exprimer abondamment sur la drogue ou sur les mesures antifamiliales etc qui touchent pourtant concrêtement chaque jour des milliers de personnes en France et contribue à rendre la société plus vulnérable. La culture française ne disparait pas sous le poids de l’immigration : elle s’effondre d’elle même et, de ce fait, d’une part prête le flanc à d’autres formes culturelles de remplacement, d’autre part conduit à des réactions de repli craintif qui, en donnant une image négative, contribuent à détruire un peu plus l’image de ceux qui la défendent.
    Il faut donner à la France une droite ouverte sur des principes clairement chrétiens avec une image idem. Un parti qui annonce la « révolution de l’amour » de Jean-Paul II…

  12. Comment peut-on soutenir encore des individus et mouvements politiques ,qui pour des raisons purement électoralistes ,s’associent à un régime qui cautionne l’execution de 220 000 enfants autochtones à naitre par an.Quand durant la même période on laisse rentrer entre 3 et 400 000 immigrés, pour la plupart africains.
    Le site f.desouche,tant décrié ici ne fait que constater la volonté du régime à vouloir substituer une population par une autre,conformément aux désidératas du lobby anarcho capitaliste,mondialiste.
    Le fait de dénoncer le génocide programmé de son propre peuple peut-il être assimilé à une quelconque visée nazie ou autre racialisme?
    Doit-on assimiler à des nazis ceux qui défendent les souverainetés,unités ethniques,comme pour celles des tibétains,des indiens d’amazonie,des bochimans…
    Ouvrez les yeux bon sang.

  13. Votre commentaire est plus que décevant; il en faut peu pour vous satisfaire.
    Ce pauvre de Villiers ne sait plus comment faire pour rester politiquement vivant….
    Le voilà donc mort.
    Vite une nouvelle opposition autour du FN .
    Salutations

Publier une réponse