Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Villepin sur TF1

Pour lui les violences sont inacceptables. Bravo, mais encore ?

"Il faut comprendre ce qui se passe". Visiblement, il cherche toujours…

La mosquée de Clichy n’a pas été visée par la grenade lacrymogène, qui a explosée à l’extérieur.

Villepin s’écoute parler : il a reçu Boubaker, les parents des jeunes victimes pour leur expliquer…

"8000 hommes sont sur le terrain et 1500 sont appelés en renfort". Il salue leur courage.

Réunion du Conseil des ministres demain matin et instauration de la loi de 1955 dite du couvre-feu, la même demandée par le FN vendredi dernier. Mais pas d’intervention de l’armée. Selon lui, la crise est limitée à l’intérieur des cités. Les préfets peuvent instaurer le couvre-feu. Ceux qui détruisent sont des délinquants. Bien sûr. Le mot islam ne sera pas employé par le Premier ministre.

Il insiste sur le rassemblement, l’union, le blabla, etc

PPDA est insupportable : il cherche à opposer Villepin à Sarkozy. Visiblement, ce pseudo-journaliste refuse de s’intéresser aux réels problèmes des Français. La guéguerre Villepin-Sarko, on s’en fout !

Villepin : la priorité c’est la rétablissement de l’ordre public et la sanction des coupables.

PPDA interroge Villepin sur l’échec de l’intégration des Nords-Africains. Villepin dit que ce n’est pas le problème. Il lui faut trouver des solutions à la violence : il veut renforcer les pouvoirs du maire, renforcer la coordination des services des quartiers (police, etc.), et restaurer les associations afin de créer un maillage territorial favorable au dialogue.

Ses priorités :

– l’éducation "républicaine". Mais qu’est-ce donc ? L’éducation appartient à la famille lui répond PPDA (dont je salue l’intervention pour le coup !). Mais les familles ont démissionné de leur rôle. Villepin veut proposer l’apprentissage aux jeunes dès 14 ans. Il veut multiplier les bourses…

– l’emploi : il veut qu’on reçoive les jeunes et qu’on leur proposer un contrat, une formation, un stage..

– le logement : Villepin est un vrai matérialiste comme je l’ai écrit plus bas. Combien cela va coûter aux Français ?

PPDA pose (enfin !) le problème essentiel : y’a-t-il un problème de religion ? La main des islamistes derrière cette violence ? NON selon Villepin. En revanche, il s’en prend à la discrimination à l’égard de ces jeunes. Pas un mot pour les victimes des violences. Français, dormirez-vous tranquille cette nuit ?

Michel Janva

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

11 commentaires

  1. On peut aussi être catho, de droite, avoir la “rage” en voyant cette racaille foutre le bordel et ne pas faire pour autant une fixette permanente sur l’Islam.
    Raz le bol de ce discours pseudo politiquement-incorrect! Fachos/racaille: même combat. Si vous n’êtes pas content, la porte est aussi grande ouverte pour vous!

  2. Vous sous-entendez que l’Islam n’a rien à voir avec les violences ?
    Demandez-vous pourquoi alors les barbares sont quasi tous des mineurs ? Car les barbus derrière, ceux qui sont vraiment armés, les font passer devant pour préparer le terrain. Ce n’est pas une fixette permanente, c’est la réalite. Relisez les messages des derniers jours.

  3. Monsieur,
    non en effet nous ne sommes pas contents de voir ces “jeunes” brûler nos voiture et nos écoles! Mais nous sommes en revanche très content d’être en France contrairement à ces jeunes qui la détestent au point de précipiter sa ruine. Ca n’est pas à nous qui aimons la France de partir. Alors votre espèce de pseudo parallèle “vous n’êtes pas contents vous aussi alors partez” est absurde!

  4. Plusieurs choses en réponse à vos commentaires, qui me semblent d’une totale mauvaise foi:
    – d’une part, pour une partie des émeutiers (les plus jeunes sans doute), les incendies ne constituent rien de plus qu’un jeu à sensations fortes, réplique en conditions réelles de scènes qu’ils voient à la télé ou dans les jeux vidéos. Certains gamins se déguisent en zorro et sortent leur épée en plastique pour faire comme dans les films. Les gosses de cité (à 11 ans, c’est bien cela qu’on est), eux, brulent des voitures et harcèlent la police.
    -d’autre part, ces plus petits sont très certainement encadrés par des émeutiers plus vieux, qui effectivement haïssent la France et les blancs. Je ne nie absolument pas le racisme anti-blanc de ces personnes. Nous en avons tous fait l’expérience.
    -mais je vous accuse de les haïr tout autant, sinon plus encore, et pour des raisons similaires. Vous les détestez non pas seulement parce qu’ils portent atteinte à l’ordre et à la Nation, mais d’abord en raison de leurs origines et de leur religion supposées. Je suis profondément persuadé que le fond de votre discours, c’est un racisme de conviction, et pas seulement un racisme d’occasion. Au lieu de chercher dans les événements actuels un alibi à vos idées, reconnaissez simplement que ce que vous ne supportez pas, en réalité, c’est l’idée de cohabiter avec des peuples que vous continuez de considérer comme peu civilisés, ni avec des croyants de religions que vous estimez menaçante pour notre propre foi. Et bien moi je vous réponds que tout cela est bien éloigné de la charité chrétienne.
    Nous pouvons considérer que notre foi est celle de la Vérité, et que les musulmans se trompent. Mais cela fait-il de nous des hommes plus dignes de respect qu’eux? Certainement pas. Je suis certain que vous êtes les premiers à vous scandaliser devant les attentats perpétrés par les extrêmistes islamistes au nom de la supériorité de l’Islam. Vous, c’est au nom de la supériorité de la religion chrétienne que vous haïssez les musulmans. Les islamistes agissent de manière radicale, en tuant. Vous, vous agissez par petites doses et par la parole. Mais le poison reste le même.

  5. Monsieur
    Vos propos sont choquants et reposent sur des procès d’intention. Vous accusez deux personnes, deux chrétiens a priori, de choses trop graves pour les annoncer sans aucune preuve que vous-même et voter pensée : “Je suis profondément persuadé que…”
    Votre discours est bien construit, mais il vous discrédite totalement. L’accusation gratuite et sans preuve est digne de l’extrémisme que vous condamnez vous-même. La seule différence, c’est que vous faites un simulacre de jugement basé sur un seul procès d’intention avant d’arriver à la même conclusion qu’est la condamnation absolue de ces deux personnes. Et vous donnez des leçons de charité…

  6. A Christophe :
    Croire que les émeutiers ne recherchent que des sensation fortes, c’est regarder l’actualité avec des oeillères. Des sensations fortes ne cherchent pas à tuer, à s’organiser, à industrialiser la fabrication de cocktails molotov et ne durent pas si longtemps. Les ‘incidents’ ne sont pas sporadiques : il s’agit d’émeutes.
    Je ne les hais pas en raison de leur origine (qu’est-ce qui vous permet d’affirmer cela ?). Je n’aime pas vivre avec des voyous et des barbares et je demande à ce qu’on les punisse.C’est légitime.
    L’Islam est une religion de haine (bien que les musulmans n’en soient pas tous animés) et l’Occident ne l’a pas compris. Vous récusez le rôle de l’Islam dans ces violences et il est pourtant bien réel. Les enquêtes des RG, les propos des ‘jeunes’, tout le confirme. Mais personne n’ose appeler les choses par leur nom. Or il n’y a pas de charité sans vérité…
    Je vous renvoie aux messages que j’ai écrit sur ce salon sur l’Islam (cherchez via l’index thématique).

  7. Désolé, mais je persiste à penser que votre discours repose avant tout sur la haine de l’Islam et des musulmans. Dans ce débat sur les émeutes, vous n’apportez de crédit qu’aux discours anti-islamiques les plus radicaux.
    Pour vous lire régulièrement (je partage d’ailleurs certaines de vos convictions sur d’autres sujets), je connais depuis longtemps vos états d’âme racistes.
    Encore une fois, je ne nie pas le développement inquiétant de l’islamisme en France, à commencer dans certaines cités aujourd’hui en feu. Je ne nie pas non plus la haine de certains jeunes d’origine étrangère à l’égard des blancs. Mais ce que je refuse, c’est ce discours généralisateur, extrémiste et à sens unique que vous tenez, tout comme je n’accepte pas le discours inepte d’une gauche qui ne veut, elle, rien voir d’autre que l’expression d’une misère sociale dans ces émeutes.
    Est-il si difficile d’imaginer que plusieurs causes se conjuguent? Non. Mais vous refusez radicalement cette démarche.
    On n’amène pas les gens à la foi par la force ou par la peur. C’est valable pour vous comme pour les barbus.

  8. L’Islam est une religion de haine, comment voulez-vous l’apprécier ?
    Quant aux musulmans, j’ai toujours écrit qu’ils étaient partagés entre la violence et la paix.
    Vous devez m’avoir lu de travers…
    Evidemment que plusieurs causes se conjuguent ! Ai-je écrit l’inverse ? J’ai écrit que la négation de l’identité de la France et la négation des racines chrétiennes, la repentance et la christianophobie, l’immigration, la corruption, la perte des valeurs, etc. (qui sont toutes des causes) ont fait le lit de l’islam en France, lequel est anti-français.
    Ce que je viens d’écrire est selon vous raciste et haineux ?
    Je crois pour ma part que c’est la réalité.

  9. Je crains que nous ne puissions trouver de terrain d’accord: pour moi, l’Islam n’est ni une religion de haine, ni une religion anti-française par nature. En revanche, effectivement, se développe actuellement, en France et dans le monde en général, un Islam dangereux, haineux et anti-occidental qu’il faut combattre sans relache.
    Mais je ne crois vraiment pas que les émeutes actuelles soient la manifestation de cet Islam extrémiste. Effectivement, certains émeutiers manifestent leur haine de l’Occident et sont dans une logique de choc culturel. Mais quand on voit des incidents se produire dans des zones rurales, quand on voit, en province en particulier, le nombre de jeunes blancs interpelés, on se rend bien compte que les ressorts principaux sont ailleurs: défense d’activités mafieuses; volonté de régler ses comptes avec la police; et, plus encore, plaisir de la violence gratuite, de la destruction, des flammes, des courses-poursuite avec les CRS, bref l’excitation guerrière.
    Enfin, la France a beau être fille ainée de l’Eglise, je ne crois pas qu’une Nation ait pour vocation d’être porte-parole d’une religion. Ne condamnez-vous pas les excations commises à l’étranger envers des Chrétiens? Ne réclamez-vous pas pour eux la liberté religieuse et culturelle dans des pays qui imposent de croire différement?
    Ce n’est pas en faisant valoir les racines chrétiennes de la France qu’on ramène des fidèles dans les Eglises. La déchristianisation, le rejet de la foi et des valeurs qui l’accompagnent ont commencé avant que ne se posent les problèmes d’immigration et de banlieues. En mai 68, n’était-ce pas déja le cas?
    Je reconnaîtais simplement, à votre décharge, qu’aujourd’hui, en France, les musulmans font l’objet d’attentions VISIBLES bien plus grandes que les chrétiens. Mais contrairement à vous, je ne demande pas que le déséquilibre s’inverse au profit des chrétiens, je demande simplement qu’aucune religion ne prenne le pas sur l’autre. Voilà pourquoi, entre islamistes anti-occidentaux et catholiques anti-Islam, je ne choisis pas.

  10. Vous évoquez un problème beaucoup plus vaste qui est celui de la liberté religieuse. Or il n’y a pas de liberté sans vérité nous enseigne l’Evangile…
    Je ne vous rejoins pas sur l’Islam. Si tous les musulmans n’ont pas la heine, l’Islam est par nature conquérant, guerrier et criminel. Lisez les excellentes études de la spécialiste de cette question, Annie Laurent.
    Evidemment qu’il y a des intérêts mafieux, trafics en tout genre. Mais aujourd’hui, les les imams cherchent à prendre le contrôle des cités et sont sur le point d’y arriver. L’Islam est un mensonge historique et c’est aussi aujourd’hui un formidable levier pour la jeunnesse abandonnée, sans patrie, ni foi, ni identité, car l’Islam donne un sens.
    Les problèmes d’immigration se sont posés car justement les Français ont renié leur identité. Sans identité, comment voulez-vous faire aimer votre pays à l’immigré ?
    Relisez le message sur Charles de Foucauld. C’est exemplaire et prophétique en ces temps troublés…

  11. Consacrons nos énergies à la prière et à l’évangélisation de ces jeunes : ne sont-ils pas comme ces brebis sans berger dont parle l’Evangile? A moins de 20 ans, quelle responsabilité ont ils : à la rue depuis l’enfant, sans rien qui comble leurs manques affectifs, existentiels, etc… Facile à des leaders religieux dévoyés de les récupérer !!
    Mais s’ils les récupèrent, c’est que nous sommes en cause : nous n’avons pas fait notre job de chrétien : rayonner de l’Evangile. L’Evangile est devenu marginal dans beaucoup de banlieues : pourquoi ?Nous avons faillit largement .
    Proposer l’Evangile à ces jeunes est un triple bienfait qu’on puisse leur apporter :
    -L’oreille attentive et exigente du “missionaire” (je parle au sens large : la mission n’est pas réservée aux prêtres). Quel bienfait pour ces jeunes souvent en manque de repère, de “père” symbolique ! Cela leur apportera des codes de vie, des valeurs, le respect, l’amour.
    – la substitution d’un vide existentiel par un sens à leur vie : celui que donne l’Evangile du Christ !
    – Et quel meilleur facteur d’intégration? Comment mieux leur faire découvrir la beauté et les richesses de la France? Le christianisme étant une belle part de son héritage. Au lieu du mépris de la société de consommation actuelle (ne nous y trompons pas, nous aussi ne nous reconnaissons pas dans beaucoup de valeurs post-chrétiennes de la société)
    Je voudrais aussi préciser que les jeunes des banlieus ne sont pas les seuls en cause : 40% de chomage ou plus dans certains coins signifie aussi le délit de sale gueule : le type “coloré” ou “du quartier” est moins embauché que les autres ! L’Evangélisation doit donc concerner toute la société : si les patrons étaient chrétiens en plus grand nombre, et vivaient de la doctrine sociale de l’Eglise, les discriminations diminueraient ! Il y a des engrenages à casser.
    Je ne propose pas l’Evangile comme solution miracle, mais comme facteur d’apaisement, d’intégration et de justice sociale, je suis certain qu’il a un rôle à jouer. Hélas, nous, Eglise de France, ne lui avons pas donné la possibilité de le faire.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services