Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société / Immigration

Ville de Paris : un budget de 95 millions d’euros pour deux mille jeunes clandestins

Une quinzaine de jeunes migrants soutenus par les syndicats lycéens seront pris en charge par la Ville de Paris.

4510113_7_548b_une-quinzaine-de-jeunes-migrants-soutenus-par_859bd49b256f9e7b617b36b68a2649e1

"La Mairie de Paris fait, elle, valoir ses efforts : 95 millions d’euros en 2014 (contre 35 millions d’euros en 2008) sont consacrés à la prise en charge de deux mille jeunes, dont sept cents sont majeurs et bénéficient d’un contrat « Jeune majeur », à condition qu’ils suivent avec sérieux leur scolarité."

Le Monde :

"Une délégation de quatre personnes a été reçue par Dominique Versini, maire adjointe chargée, entre autres, de la lutte contre l’exclusion : « On ne va pas les laisser tomber, on ne se défausse pas », a-t-elle confirmé, remarquant cependant que « ces jeunes ne sont pas mineurs, en tout cas ont-ils été déclarés majeurs à la suite d’une décision de justice et sur la foi d’une expertise médicale. Il y a, certes, des marges d’erreur, notamment entre 17 et 19 ans,mais les juges ne prennent en compte que la fourchette basse de l’estimation de leur âge. La Mairie ou, plus précisément, le département de Paris, n’a donc pas d’obligation à prendre en charge les majeurs, car cela incombe à l’Etat »[…]

Cette solution, bienvenue pour la quinzaine de lycéens soutenus par la FIDL, n’épuise pourtant pas le problème de l’afflux soudain de ces jeunes, accru depuis trois ou quatre ans. Venus du Sénégal, du Cameroun, du Mali, ils débarquent, après un incroyable périple, en Ile-de-France sans un sou ni un contact.

Ils vont frapper à la porte de la permanence d’accueil et d’orientation des mineurs isolés étrangers (Paomié), confiée à France terre d’asile, qui examine leurs papiers, écoute leur récit, juge s’il s’agit bien de « mineurs isolés » et, selon le Défenseur des droits, rejette l’aide sociale dans un cas sur deux : « C’est une véritable moulinette à exclure, alors que leur devoir serait d’abord de protéger ces jeunes qui, laissés à la rue, risquent de commettre des vols, de se prostituer… », plaide Sylvie Bord, de l’Adjié, qui évalue à entre six cents et sept cents le nombre de ces jeunes en errance."[…]

On remarque au passage la menace plus ou moins masquée : si on ne s'occupe pas de ces "jeunes", ils risquent de sombrer dans la délinquance. Le sous-entendu est un peu cousu de fil blanc.

Pas un mot en revanche sur les raisons de la présence de mineurs étrangers et sans parents sur notre sol et sur les moyens mis en oeuvre pour faire cesser cet afflux.

Pas un mot non plus sur l'origine des fonds qui permettent la prise en charge de l'hébergement et de la formation de cette jeunesse étrangère. "La Mairie de Paris fait valoir ses efforts"; Madame Hidalgo veut-elle une médaille ? Ce sont les Parisiens qui paient, et au-delà, tous les Français, pour fournir à de jeunes étrangers ce que l'on refuse à leurs propres enfants en diminuant de façon drastique leurs allocations familiales. Et ces "jeunes" vont se retrouver d'ici peu sur notre marché du travail déjà plombé…

Partager cet article

24 commentaires

  1. 95 millions d’euros pour 2 000 jeunes, ça fait 47 500 euros par jeune : joli pactole, quand même !

  2. Oui, 47 500 euros par jeune alors que ces mêmes irresponsables politiques voudraient retirer la prime au mérite qui représente 1800 euros par an pendant deux ans pour les jeunes boursiers qui ont eu mention très bien au bac (sans tricher) !

  3. …et à la charge du contribuable…

  4. 47500€ par jeune, c’est à peu près ce que je coûte à mon patron (31200 net, soit environ 40500 brut, soit dans les 50000 avant charges patronales) frais de bouche et de transport compris.
    Ils ont donc un bon poste, équivalent à celui d’ingénieur.

  5. @Lolo
    J’allais le dire 😉
    Certes il doit bien falloir rémunérer grassement au passage quelques amis PS mais cela laisse de la marge !
    Perso, c’est largement plus que mon salaire avec les cotisations employeurs…

  6. J’ajouterai juste le mensonge quant à la scolarisation effective. Le rectorat les affecte en priorité dans un établissement scolaire. Mais la plupart du temps ils pratiquent la politique de la chaise vide. Lorsque leurs référents en sont informés il ne se passe rien et ils regardent ailleurs. La justice n’interroge jamais les établissements scolaires pour savoir ce qu’il en est de la réalité de la scolarisation et elle se garde bien de souhaiter obtenir le moindre bulletin scolaire. Vraiment je ne comprends pas pourquoi. C’est donc un mensonge de plus, ces jeunes ne viennent absolument pas en qfrance pour y suivre une formation et travailler. Ils y viennent car la vie leur est plus douce ici, ils vivent bien sans travailler et en faisant ce qui leur plait.

  7. J’ai moi aussi pris ma calculette (flemme de faire le calcul mental).
    47 500 € par an, il y a bien des familles où ce genre de revenu fait vivre trois ou quatre personnes.
    Alors pour un seul ado ou post-ado, fichtre, Madame Hidalgo ne le sort pas de sa poche, on s’en doute!

  8. le jeune prof que je suis est ravie d’apprendre que je touche moins par an… Et moi je paye la cantine, mes fournitures et mes déplacements et transports…
    « Si j’aurai su… » ^^

  9. Il n’est pas bon de payer des impôts à Paris.
    J’espère que les bons donneurs de leçons (comme H. Désir ou autre Y. Noah) mettent la main à la poche…

  10. Discrimination
    Raciste anti français
    atteinte aux droits les plus élémentaires
    mensonges, mensonges, mensonges…
    en supprimant les allocations familiales
    au nom de l’économie
    et on distribue au monde qui ne vit pas en France ou ilégalement.
    les élus qui osent toucher leurs indemnités
    sans réagir fassent à l’extermination des
    principes de L EGALITE c’est une honte!!!!!
    PETIT DETAIL
    EGALITE POUR TOUS
    Bientôt 400 euros pour tous!!!
    le meilleur des mondes en France c’est maintenant chers frères et sœurs!!!!!

  11. Y’a pas d’argent pour les familles francaise mais l’idéologie pour la préférence étrangère trouve toujours plus de prétextes pour dilapider les impots des contribuables avec des gens qui n’ont rien à faire chez nous si nous n’étions pas aussi serviles envers les traitres umps ne reculant devant rien pour nuire aux interets des francais de souche européenne .

  12. les gens qui nous dirigent se foutent de nous

  13. Je félicite tous les Français qui ont voté pour ceux qui administrent de telles aberrations.
    Je ne suis même pas certains qu’ils s’en rendent compte actuellement, tant l’aveuglement est immense.

  14. Dégoûtée…
    L’autre jour, une collègue nous rapportait qu’une connaissance à elle qui travaille dans une maternité était révoltée (comme l’ensemble des autres aide-soignantes et infirmières) par le fait que, grâce à l’AME, énormément de jeunes femmes Roms et africaines venaient accoucher gratuitement dans cet hôpital : pour elles, tout est fourni, tout est prêt lorsqu’elles arrivent… Pas pour les françaises… Il paraît que le score du FN monte dans cet hôpital (qui n’est sûrement pas le seul de France à subir cet état de fait).
    La même personne a de la famille qui s’occupe d’une maison de retraite. Il y a eu une assemblée dernièrement et c’est la catastrophe : il n’y a plus d’argent dans la plupart des maisons de retraite du coin, plus assez de personnel et la parenté des personnes âgées est obligée de venir faire le ménage, laver les vêtements et apporter un surplus de nourriture à leurs parents. Tout cela en payant quand même 1 500 €/mois. Et ces maisons de retraite touchent pourtant des subventions paraît-il. Où va l’argent ?
    Quant à moi, je trime dur pour un maigre salaire… dont l’Etat voleur s’approprie une partie non négligeable qui me serait bien utile pour payer mon loyer et mes factures…
    Pour finir, j’ai eu l’occasion d’aller bosser sur Nantes dernièrement. J’ai été impressionnée par le nombre d’étrangers présents en centre-ville : Africains et Roms pour la plupart. Et dans ma ville, c’est pareil. Quand on prend les transports en commun, on entend beaucoup parler étranger, on voit beaucoup de visages étrangers et la majorité des commerces qui ouvrent dans la rue principale sont des kebabs, des épiceries halals, des « supermarchés » africains où tout s’entasse plus ou moins en vrac.
    Un vrai changement de civilisation, qui devient très nettement visible.
    Hollande, démission ! Sarko, dehors !

  15. Jane Doe
    ‘ J’aurais venu quand même ^^

  16. Cela fait presque 4000 euros par mois
    Je confirme qu’à ce tarif la j’élève sans problème une famille…

  17. Je suis d’origine congolaise (de nationalité française). Ce qui me rend triste c’est de voir que les pouvoirs politiques, par leurs errances, vont créer des sentiments de révolte envers les étrangers présents en France. Marie Julie Jahenny avait prophétisé sur l’ouverture inconsidérée des frontières. Dans la vie, tout est question de mesure. Quand le vase déborde, c’est l’explosion…Que le Pape Jean Paul II prie pour notre pauvre France…

  18. 47 500 € représente plus de 4 années de ma retraite.
    Dans une autre vie, je me réincarnerai clandestinement en « jeune »

  19. Demain, ils seront 20 000 à exiger encore davantage et 200 000 après-demain … Les socialistes ont sorti les pompes à hélices industrielles !

  20. Ils coûtent 45.000 € par an, mais ne les touchent pas! Un peu de décence dans vos commentaires, merci.

  21. 95 millions d’euros qui vont permettre de créer des postes pour des parents ou copains socialistes : psychologues, animateurs-formateurs, conseillers etc etc
    Un fromage !!! une mine !!!
    une idée digne de Cahuzac et Thevenoud …

  22. L’hidalgote concoure t elle pour le Nobel de la paix ?

  23. @Jean-Claude,
    Mais qui en profite en bout de course d’après-vous? après tous les copains du régime qui se servent au passage j’en conviens, mais ils sont bien la cause et l’excuse de cette véritable arnaque et eux-mêmes ont bien du mal à prouver leur « minorité ». Je rappelle quand même que ce sont des « illégaux » sur ce territoire, mais on se demande effectivement à quoi rime cette distinction de légal et d’illégal en France, puisqu’au bout du compte ils obtiennent ce qu’ils veulent, à savoir leur prise en charge à 45000€ par tête (pour mémoire chaque français porte 30000€ de la dette qui nous plombe).

  24. Mais voyons, puisqu’on vous répète depuis si longtemps qu’il s’agit de « chances pour la France », vous devriez le savoir depuis le temps! Et n’oubliez pas non plus que ces jeunes pratiquent peut-être cette belle religion de paix et d’amour que l’on connaît bien maintenant. Des chances pour la France, on vous dit!

Publier une réponse