Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Viendra peut-être le jour où l’UMP incarnera le centre-gauche

De Guillaume Bernard, interrogé par JOL Press :

"Ce sont des raisons liées
aux intérêts électifs et financiers des partis qui bloquent la
recomposition du système partisan
. Les cadres et élus des partis ont
naturellement peur que la réorganisation de l’échiquier politique ne
conduise à une redistribution des postes, et ce à leur détriment. Comme
nombre d’élus (et de leurs assistants) sont des professionnels de la
politique, ils auraient des difficultés à se réintégrer dans la vie
active réelle…

A part pour quelques personnalités (nationales et/ou locales), c’est
l’investiture (l’étiquette) qui fait l’élu 
; les candidats ont donc le
plus souvent besoin d’appartenir à un parti. En outre, le financement
des partis repose essentiellement sur le nombre de voix obtenues lors du
premier tour des élections législatives. Différents courants politiques
(incapables d’être à eux seuls majoritaires) et personnalités ont donc
intérêt à s’associer (même s’ils ne s’apprécient guère) pour avoir une
envergure nationale.

Par conséquent, la force d’inertie d’un système partisan est assez
grande
. Celui-ci ne se transforme généralement en profondeur qu’à
l’occasion d’un changement de régime (institutionnel) ou de
bouleversements (sociaux) d’envergure. La IVe République a été
facilement balayée en 1958 car, aux législatives de 1956, seul un
électeur sur deux s’était prononcé pour un des partis incarnant le
régime.

D’un point de vue idéologique, il semble que nous vivions la fin
cycle (celui du mouvement sinistrogyre) et la naissance d’un nouveau, ce
que j’ai proposé d’appeler le « mouvement dextrogyre »
né de la
conjonction de plusieurs événements (effondrement du régime soviétique,
attentats islamistes, mondialisation incontrôlée).

Désormais, c’est par la droite que viennent les nouvelles expressions
politiques (notamment le mouvement dit « populiste »)
. La progression
des idées de droite (qui jusqu’à présent avaient été comprimées par le
sinistrisme) repousse vers la gauche les organisations et idées qui
occupaient l’espace politique de la droite.

Cela se traduit par une progression du FN et une droitisation des
idées exprimées par la droite modérée qui se dit « décomplexée »
. De
même, le libéralisme est repoussé vers le centre (pensez au
social-libéralisme d’un Tony Blair ou d’un Manuel Valls). Quant à
l’extrême gauche, elle s’étiole, en particulier dans sa composante
communiste.

Viendra peut-être le jour (mais il s’agit, là, de politique fiction
et les étiquettes auront de toute façon changé) où l’UMP incarnera le
centre-gauche modérée et le PS l’extrême gauche…"

Partager cet article

15 commentaires

  1. C’est déjà le cas

  2. C’est deja vrai, non!?

  3. l’UMP est vouée à disparaître, laminée de l’extérieur par ses électeurs qui se détachent d’un centralisme parisien jacobin aveugle et sourd, et minée de l’intérieur par les querelles mesquines de ses “dirigeants” ; on est revenu au régime des partis de la IVème république, il y a de fortes chances que la Vème République s’éteigne d’elle-même devant la pauvreté intellectuelle et morale des responsables politiques français- et malheureusement le FN fait à peine exception, il va y a avoir un vote de rejet, mais ensuite qui est capable de dire à quoi croit VRAIMENT, MLP ? Son père, au moins on le savait…

  4. Pourqoi cette information , Nous sommes de droite de Lump pour une France Forte
    Nous ne comprennons pas , pourquoi voudriez vous que l UMP arrive a devenir un parti de Gauche, Dites vous cela pour certain qui comme Mr Fillon pencherais a Gauche..Pour nous c est la France Forte , qui nous fait nous ralier par nos idees et notre facon de penser la democratie, la liberte d expression, le respect de chacun et notre Drapeau
    so

  5. En réponse au dernier commentaire je crois que personne ici n’aurait voulu que l’UMP devienne un parti de gauche. Et pourtant, c’est le cas On aurait préféré l’inverse.
    Encore aurait-il fallu faire la différence entre les deux mais avons nous vraiment le choix depuis la révolution ?
    Pourquoi une droite ? Pourquoi une gauche ? Nous ne voulons aucun des deux, juste des patriotes !

  6. Je respecte les idées de Katien, je comprends que le FN puisse inquiéter surtout après les déclarations racistes et injurieuses d’une ex-candidate du FN qui vont faire baisser les adhésions et les votes pour le FN. C’est une honte pour ce parti, il ne faut pas investir n’importe qui, il vaut mieux avoir moins de candidats et qu’ils soient respectables.
    Par contre, pour répondre à Laurent, je pense que MLP est tout autant sincère et courageuse que son père, les provocations antisémites et la violence en moins. Son père empêchait le parti d’accéder au pouvoir, Marine est plus douée que lui pour y arriver.
    La droite forte de l’UMP est patriote comme le FN malgré des oppositions d’origine historique et des divergences économiques. Ce serait une bonne chose qu’il puisse y avoir des rapprochements entre les deux.

  7. Bof… bof…
    Il est vrai qu’il existe un courant dextrogyre, mais ce courant est un contre-courant naturel : en forçant à gauchiser les choses – ce qui est la nature même de la Révolution – trop rapidement, il y a naturellement une inertie (comme un ressort que l’on comprime trop brutalement) qui renvoie les choses de l’autre côté : mais ne nous y trompons pas : ce n’est qu’une inertie… passé la décompression, le système repartira de plus belle…
    Penser que notre famille de pensée en sortira grandie ou vainqueur est une utopie : la Révolution s’est très largement protégée et possède au moins un coup d’avance sur nous…
    En effet, le parti de droite traditionnelle qui aurait pu représenter notre pensée est déjà verrouillé… Du temps de JMLP, il aurait pu faire percer des gens contre-révolutionnaires qui auraient sans doute malmené la Révolution en arrivant au pouvoir…
    Mais le système a été bien verrouillé : pas de place pour autre chose que des révolutionnaires dans la république bananière de France…
    Aujourd’hui, effectivement, le FN a des chances de percer… Mais le FN n’est plus du tout un danger pour la Révolution : Marine Le Pen a fait le ménage en virant les personnalités à risque (comme BG par exemple) et en changeant profondément la nature du FN…
    Il faut quand même rappeler que le FN du XXIème siècle est BEAUCOUP PLUS à gauche que le Front Populaire de Jean Jaurès dans les années 30…
    C’est dire si le système ne craint pas vraiment de voir arriver le FN au pouvoir…
    Les derniers combats que mènent l’arrière-garde de la horde gauchiste anti-FN des vingt dernières années sont pour la galerie… Tout est en place aujourd’hui pour verrouiller la (vraie) droite catholique et la museler en lui laissant croire qu’il existe un espace pour elle avec une victoire prochaine (ou même une tendance à retourner vers elle actuellement).
    Ne soyons pas naïfs.
    En jouant avec la Révolution, on ne peut être que révolutionnaire…
    ou plus simplement : on ne dîne pas avec le diable, même avec une longue cuillère !

  8. Ah bon ? Dans le futur, l’UMP sera plus à droite que le PS ? C’est vraiment un scénario de politique fiction alors…

  9. L’UMP est le centre gauche depuis longtemps déjà. Vous voyez une différence entre Sarkozy et son karcher en carton et Manuel Valls, vous ? Même discours de matamore, même esbrouffe médiatique, mêmes gages à la gauche et même inaction.

  10. Il n’y a pas de droite et de gauche ,c’est de la manipulation ,car le problème est ailleurs entre la préference nationale ou la préférence étrangère , entre le mondialisme sans frontières ou la souveraineté nationale .
    On peut avoir des valeurs politiques qui ne sont pas la propriété ni l’invention de la goche ou la droateuh .
    Ceux qui nous bassinent que l’ump serait de droite et le ps de goche nous mentent cyniquement car ils sont semblables et complices ,contre les interets de la France souveraine et racistes envers les les blancs et chrétiens ,depuis des décennies .
    Il ne reste donc que le fn et le Parti de France qui sont pour les francais d’abord , avec les chrétiens européens ,et reellement pour les souverainetés nationales .
    Le problème est de cesser de se laisser manoeuvrer par l’umps et donc ne plus se contenter de boniments ,manipulations , trahisons qui vont avec .
    Cela fait 40 ans que ces gens là profitent de la propagande merdiatique manipulatoire pour nous fourguer invasion-migratoire, éradication de nos droits et libertés et fourberies pour nous faire endurer n’importe quoi à notre détriment et avec notre argent !

  11. Avant d’ouvrir je pensais (et c’est pas d’aujourd’hui)merci j’ai bien sur tout des deux premières.

  12. Tant que la droite catholique, dont je fais parti, sera arc boutée sur la défense irraisonnée du modèle européen actuel qui est mondialiste et totalitaire, au nom des pères fondateurs démocrates chrétiens, le droite française ne pourra faire sa révolution mentale et restera divisée face à la Gauche.
    Ni Droite ni Gauche au pouvoir… mais autre chose à construire avec le RBM!

  13. Curieusement medias et autre ce lamentais que N Sarkozy avait perdu l election de 2012 car il etait trop a droite, nous doutons car c etais plus de l Antisarkozy…En faite on s appercois que les Francais sont paumes , et ne savent plus ou se trouve la Democratie et OU se trouve leurs VALEULRS..et cela est prefabriquer par des Medias

  14. Oui pourquoi pas , nous ne sommes pas contre le FN nous devons justement etablir un contact serieux et franc.Par contre.Nous ne voterons pas pour Marine Le Pen,nous lui faisons aucune confiance

  15. Quand la France sera-t-elle ambidextre ? Quand le système de gouvernement ne reposera plus sur un classement partisan qui n’a d’intérêt que pour ceux qui ont accès au pouvoir occulte par “démocratie” interposée.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]