Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Vieilles recettes électorales à Marseille

Vieilles recettes électorales à Marseille
A Marseille, les résultats au 1er tour des Municipales étaient les suivants :
  • Rubirola (ex-EELV) : 24,44%
  • Vassal (LR) : 22,32%
  • Ravier (RN) : 19,45%
  • Gilles (ex-LR) : 10,65%
  • Barles (EELV) : 8,94%.

Autrement dit :  la droite pouvait gagner, il suffisait que LR accepte de faire alliance avec le RN. Une alliance n’est pas une fusion, c’est un accord électoral a minima en vue d’éviter un mal. C’est légal, et respectueux des électeurs de droite.

Au lieu de cela, LR a préféré magouiller avec un système de procurations irrégulières. C’est illégal, et irrespectueux des électeurs.

La semaine dernière, “L”œil du 20H” montrait qu’une candidate de la liste LR à Marseille proposait d’obtenir une procuration sans passer par le commissariat. Nos équipes révèlent à présent que lors du premier tour des élections municipales, des électeurs ont voté par procuration à la place des résidents d’un Ehpad (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) qui ne les connaissaient pas. Les familles des personnes âgées, pour certaines malades d’Alzheimer, sont sidérées.

Résultat : LR va perdre Marseille !

Partager cet article

4 commentaires

  1. La situation à Marseille est la même qu’à Carpentras : le refus de LR de toute alliance avec le RN va faire élire un maire de gauche à la tête d’une des plus grande métropole de France. Alliance n’a jamais voulu dire fusion, mais l’engagement du croqueur de pommes face aux B’nai B’rith reste intangible et ce pacte est renouvelé chaque année au raout du CRI(J)F.
    La gauche n’a jamais eu les mêmes pudeurs pour faire alliance avec le parti des traîtres à la Patrie qui est le seul parti a oser se proclamer “français”, probablement pour faire oublier son alignement inconditionnel sur Moscou jusqu’à la chute de l’URSS, ainsi que tous les attentats qu’il a conduits contre la France et ses Armées.

  2. Voter par procuration pour une personne que l’on ne connait pas, c’est légal. Ce qui ne l’est pas, c’est de signer à la place d’une personne qui n’est pas en mesure de le faire, qui est paralysée ou qui n’a pas toute sa tête. Les procurations obtenues par Vassal dans les Ehpad de Marseille au 1er tour, le seront ipso facto au 2d tour. Il y aura 101 conseillers municipaux pour élire le maire général de Marseille, sachant qu’il y a seize petits maires d’arrondissements. Ces 101 se répartiront en trois grands blocs : écolo-gauchistes, gaudinistes, lepénistes. Plus les résidus dissidents et macroniste. Ce dernier risque de se résumer à l’élection comme conseiller municipal dans le 4ème secteur bourgeois de leur tête de liste Yvon Berland, médecin de son état. La “damnée de la terre”, sénatrice, Samia Ghali, qui se fait élire par les maghrébins dans le 8ème secteur, roule en fait pour les gaudinistes. Je ne pense pas que les dames Vassal et Rubirola puissent devenir maires de Marseille. Il y aura probablement un outsider sorti de nulle part.

  3. Correctif : seize arrondissements et huit secteurs de deux arrondissements chacun, cela fait huit maires de secteurs

  4. la doite la plus bête du monde à marseille comme ailleurs en france, préférant faire élire un ennemi qu’un concurrent
    et la piétaille entrant dans ce jeu masochiste ! navrant !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services