Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Victimes de dérapages policiers ? Saisissez l’IGPN

Les citoyens vont pouvoir saisir directement la "police des polices" sur des dérapages policiers dont ils s'estimeraient victimes. C'est Manuel Gaz lui-même qui a osé dire cela, alors même qu'il a donné des consignes pour que les forces de l'ordre concentre leurs actions contre des manifestants pacifiques plutôt que sur les voyous :

"Chaque citoyen pourra saisir cette inspection pour faire en sorte que la déontologie et les valeurs qui sont celles de la police s'appliquent, afin d'attendre des policiers un comportement exemplaire".

Cette réforme entrera en vigueur au 1er septembre.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

17 commentaires

  1. Comme les francs-macs se soutiennent entre eux…

  2. Certains ont essayé et se sont vus refuser leur plainte.

  3. Encore un loi pour descendre les policiers, qui ont souvent du mérite quand il s’agit de s’en prendre aux vrais racailles.
    Et n’oublions pas qu’ils ne sont pas 100% responsables des violences subies par les anti-dénaturation du mariage, mais qu’ils n’ont fait qu’obéir aux ordres. Manuel Valls se sait tranquille, il n’y aura jamais de “Police des Polices” pour lui faire des reproches.

  4. Bon courage à celles et ceux qui voudront saisir l’IGPN.
    Manolito GazPorTodos est d’un cynisme qui n’a d’égal que le sectarisme du gouvernement auquel il appartient.

  5. Les manifestants peuvent déjà saisir dans le ressort de la Préfecture de Police, l’IGS!
    Faut y aller!
    Ce qui s’est dit sur Internet ne peut pas ne pas avoir de suites judiciaires et administratives!

  6. Quelques morceaux choisis à visionner par exemple sur http://youtu.be/pz-3WiefwxA

  7. Pour les violences et les dérapages commis dans Paris (durant les MPT), il est déjà possible de saisir l’IGS.
    Inspection Générale des Services
    30, rue Hénard, 75012 Paris
    téléphone : 01 56 95 11 57
    Les éventuels refus face à une plainte et autres classements sans suite pourront ensuite faire l’objet de recours devant les tribunaux compétents.

  8. L’IGPN, quel bord politique ?
    Quand on voit les juges et leur collusion avec le monde médiatique, on aurait quelques raisons de se méfier de ces institutions apparemment irréprochables.

  9. J’ai parlé à un représentant de l’ordre et lui ai demandé pourquoi il n’y avait pas de policiers place Bellecour pour le rassemblement du MARIAGE pour TOUS : “eux, ils sont gentils” et au même moment, pour une centaine de jeunes devant les fac qui chantait la Marseillaise et d’autres slogans appropriés à LA MANIF pour TOUS, une quinzaine de fourgons de police + des policiers blindés, un hélicoptère, à l’un d’eux j’ai dit : Vous êtes les pantins de la République : OUI m’a-t-il dit. (photo sur votre site prise de ma fenêtre à Lyon)

  10. Hélas, cette loi sera intensivement et abusivement utilisée, d’abord par la caillera, et si c’est trop intellectuel et compliqué pour certains, des officines des “droits de l’homme” feront les démarches à leur place…

  11. Depuis des décennies, nous soutenions l’association “Orphéopolis” d’aide aux orphelins de la Police. Nous suspendons cette aide et invitons nos amis à en faire autant, en raison des brutalités sauvages des Forces de l’Ordre.

  12. Je n’ai plus aucune confiance dans les forces de l’ordre, police comme gendarmerie, quand j’ai vu ce qu’ils ont été capables de faire contre des personnes âgées, des femmes et des enfants.
    Jamais je ne leur apporterai mon aide, jamais !

  13. Nul doute que si des plaintes aboutissent, et que la justice est saisie par la suite, cela va relancer la guerre entre police et justice.

  14. Déjà leur tenu de combat est un insulte pour les citoyens qui les payent.
    Pour tout le monde visible : nous avons des milices devant nous.

  15. Médias, police et justice, je mets tout cela dans le même sac.

  16. A Rouen, contrairement à Paris, les policiers étaient charmants avec nous. J’ai même discuté avec eux et beaucoup me disaient leurs sympathies envers nous. Sur France Bleue (Haute-)Normandie, le journaliste chargé de l’information a dit qu’il y avait 700 personnes derrière les cordons de quelques policiers déployés. Il n’y a pas eu de problèmes et tout s’est bien passé. Le beau temps était, la bonne humeur régnait et les gens qui étaient présents au rassemblement ont promis d’aller à Paris ou à Rennes le week-end du 5 mai. Une belle manifestation.
    A la fin, je suis allée voir les CRS, pour savoir par où je devais passer pour rentrer chez moi. Ils m’ont indiqué le parcours que j’avais pris pour venir au rassemblement.
    Nous avons acclamé les policiers avant la dispersion du rassemblement et nous avons vus aux sourires des CRS que nous les soutenions pour la mission délicate d’assurer notre sécurité. J’ai parlé avec un CRS de la Bretagne car il était de Saint-Malo et cela m’a fait plaisir d’échanger avec sur la Bretagne que j’aime beaucoup.
    C’était quand même une belle journée avec un ciel bleu et une petite chaleur pas trop désagréable. A deux heures pile, je suis repartie vers le centre-ville à pied avec mon caddie. J’ai vu de belles choses sur le site de la place de la Calende et j’ai dû aller chercher de l’argent au distributeur pour acheter un treillis kaki, un coquetier, une boîte de jeux, des cartes postales et des rubans noirs. Il y avait du monde à cette manifestation et une centaine d’exposants. A 17 h, j’étais déjà chez moi, car j’avais quitté la foire à tout depuis 16 h 46.
    Mercredi, je vais à Lyons-la-Forêt pour une foire à tout et là, je déballerais livres et cartes postales.

  17. L’IGPN vient de changer de tête si je ne me trompe pas. L’ancien patron du RAID ne s’entendrait pas beaucoup avec Manuel Gaz. A vérifier mais les demandes seraient alors instruites avec le plus grand soin!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services