Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Vers une jacquerie fiscale ?

D'Yves de Kerdrel dans Valeurs actuelles :

"[…] Michel Audiard s’était écrié, il y a déjà quelques années : « Le jour est proche où nous n’aurons plus que l’impôt sur les os ! » Au-delà
du calembour que le cinéaste et dialoguiste affectionnait tant, cette
phrase prend une résonance particulière aujourd’hui, dans la mesure où
ce sont les mêmes Français qui paient de plus en plus d’impôts et qui
font en même temps l’objet de cambriolages, voire d’agressions ou de
rapines. L’impôt est justifié quand l’État qui le perçoit assure la
sécurité des biens et des personnes, et les grandes missions
régaliennes. Dès lors que ce n’est plus le cas, et que l’impôt est
utilisé à des fins punitives ou comportementales pour satisfaire une
poignée d’écologistes hirsutes, il devient insupportable au propre et au
figuré. Plutôt que de traiter de populistes ceux qui véhiculent ce
discours, les socialistes seraient bien inspirés d’en tirer les leçons
avant de voir monter de toute cette France des invisibles une immense
jacquerie qui les emportera
."

Partager cet article

11 commentaires

  1. Le climat de tension avant la révolution française ne s’est-il pas installé suite à une crise financière et à l’incapacité du royaume à la résoudre? Il me semble même que les impôts ont été augmenté de façon radicale…bref, quoiqu’il en soit, le pouvoir et ses serviteurs devraient craindre cette possible jacquerie. Elle sera beaucoup plus violente que les gentilles manifestations de l’année dernières, et tout aussi massive.

  2. “(…) quand l’État qui le perçoit assure la sécurité des biens et des personnes, et les grandes missions régaliennes. (…) ce n’est plus le cas”.
    Ah ? Les chars soviétiques viennent de franchir le Rhin ? La Cour de Cassation est fermée jusqu’à nouvel ordre ?
    Ce qui est excessif est insignifiant.

  3. Comme quoi cette idée fait son chemin que nos impots doivent d’abord servir à assurer la sécurité du peuple et assumer une justice équitable contre les vrais délinquants sans barguiner avec des hypocrisies et fausse moraline perverse et décadente incitant au crime en toute impunité !

  4. Pour compéter la remarque de “Vincent L | 20 sep 2013 12:25:10”
    on peut consulter http://fr.wikipedia.org/wiki/Convocation_des_%C3%A9tats_g%C3%A9n%C3%A9raux_de_1789
    (a priori peu suspect de non-conformisme idéologique).

  5. Avant la Révolution, impôts augmentés à cause de l’aide colossale apportée par la France (suite à la défaite contre les Anglais et la perte de la Nouvelle France) aux insurgés anglais du continent nord-américains qui ne voulaient pas payer les taxes à leur mère patrie.
    Du coup il parait que les services secrets anglais ont aidé financièrement l’obscure avocat d’Arras, un certain Robespierre…
    Pour ce que l’aide de Louis XVI lui a rapporter à lui et ensuite à la France sur le long terme.
    L’histoire ne repasse pas les plats mais les cuisiniers restent les mêmes.
    Par contre faut du courage pour une jacquerie même que fiscale et pas les armes à la main et faut être plus qu’un!

  6. Quand on saigne le peuple à blanc, au niveau fiscal, il faut s’attendre à avoir des manifestations massives très dures qui balaieront tout sur leur passage. On ne peut pas arrêter l’élan de tout un peuple qui marche contre un pouvoir illégitime qui promeut le mariage gay, la pédophilie, les atteintes à la morale publique, à la sécurité de tous et aux libertés d’expression. La révolution gronde et bientôt on verra des millions de gens se répandre dans les rues de Paris pour dire Non à Hollande et à sa clique… Tôt ou tard, il finira chassé, renversé par tout le peuple français.

  7. A trop taxer, on s’écrase!
    Ainsi le gouvernement actuel a augmenté le forfait social (crée par M. Fillon au taux de 2% pour le monter à 8%) à 20% de la part pseudo-patronale.
    le fromage était trop beau et ces messieurs “d’élite” ignorant le caractère humain, s’attendaient à spolier 2.3 milliards sur les sommes affectées au patrimoine des salariés.
    Pas de bol: il n’y eut que 600 millions au final avec en prime un dégoût des salariés et des entreprises pour ce mode de rémunération.
    Et cela continue avec la fiscalisation de la part “société” des régimes de santé d’entreprise article 83 alors que l’ANI les rend obligatoires.
    On arrive à ce merveilleux résultat que l’intérêt des salariés est d’avoir le minimum de part entreprise et de fait devoir diminuer leurs couvertures. Avec en conséquence des frais à charge plus lourds, payés sur le net après impôt. Ce qui diminuera la capacité financière pour régler les soins coûteux.
    Ubu n’est plus roi il est empereur!
    la morale est que le pouvoir réussit à mettre en coalition contre lui le patronat,les salariés, les gestionnaires d e fonds d’investissement( retraite et épargne salariale) ainsi que les intervenants de santé.
    Flamby va devoir enfiler les bottes de Waterloo pour se sortir du marigot dans lequel son incompétence l’a embourbé.

  8. Tout le monde semble oublier que les révolutionnaires n’avaient pas une armée d’occupation comme nous la subissons. L’intérêt de ces occupants est de défendre l’oligarchie puisque celle-ci est tout ouverte au changement de peuplement dont il s’agit.
    Par conséquent devant nous il n’y aura pas seulement nos zélites mais aussi tout un peuple aux moeurs barbares désireux de s’approprier le pays (c’est déjà bien avancé) – quitte à se battre entre eux par la suite.

  9. trop d’impôts tue l’impôt et les nouveaux suppôts (“suppos” ?) de la révolutionkinépaterminée ferait bien de ne pas oublier que le peuple peut exercer son droit de résistance à l’oppression..L’arroseur arrosé finalement.

  10. Il faut s’opposer au prélèvement SEPA que l’europe nous impose. Ils veulent que notre correspondant bancaire soit une société basée en Europe et non plus votre établissement de France !
    Réagissons !
    Attention, vous avez constaté que la première monnaie européenne vous a été imposée : le billet de 5 €

  11. A qui profite nos impots ?
    En premier lieu ,tout l’impot sur les revenus va dans la poche des banksters usuriers qui profitent du toujours plus de dettes par l’Etat !
    Ainsi ,cet argent est ensuite utilisé pour faire la politique voulus par les banksters sans frontières : toujours plus d’immigrés inutiles parasitant toujours plus les francais ce qui assure encore plus de dettes usurières pour enrichir encore plus les banksters …..
    Un cercle infernal bien rodé par l’umps qui compte faire toujours pire ,selon la projet UE/ONU : 30 millions de muzzs et d’africains en plus des 10 millions déjà là pour la France ,
    et 300 millions de muzzs et d’africains en plus des 60 millions déjà là en Europe !
    A moins de faire une révolution pour reprendre controle de nos frontières et de nos impots , mais ca plait pas à Ludovine qui veut rester dans les clous du conformisme de l’évangile merdiatique qui pense que chrétien ,frontières nationales et fin de l’invasion migratoire ,ca équivaut à “fachos d’extreme-droite” ….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services