Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Vers une entente entre les dissidents ex-FN ?

Carl Lang annonce la tenue d’une conférence de presse le 9 mars qui réunira lui même, président du Parti de la France, Annick Martin, secrétaire générale du MNR, Jean-Claude Martinez, président de la Maison de la Vie et des Libertés et Robert Spieler, délégué général de la Nouvelle Droite Populaire.

 

Les élections européennes constitueront sans doute un tour de chauffe pour une telle entente qui ne pourra guère espérer obtenir d’élus. En revanche, il semblerait que les élections régionales de 2010 puissent être un objectif davantage crédible d’autant plus que l’arrivée de Marine le Pen à la tête du FN sera alors très proche (congrès du FN prévu en 2010 ou 2011). A condition que cette entente se pérennise et n’éclate pas en vol comme sait si bien le faire la Droite Nationale…

 

Philippe Carhon 

Partager cet article

13 commentaires

  1. Ah bon, il est prévu que Marine reprenne le Front? Je croyais que les adérents décideraient le moment venu. Vous voudriez contribuer à imposer cette idée dans l’opinion, vous ne vous y prendriez pas autrement…
    [Il n’est pas non plus obligatoire d’être naïf… En son temps, Sarkozy s’est également présenté à la présidence de l’UMP.
    PC]

  2. Oui, je suis naïf, je ne comprends pas Philippe Carhon. Il se comporte de la même manière que Bernard Antony qui, à la suite de journalistes, prédisait le triomphe de Marine LE PEN au dernier congrès du Front. Or contrairement à tous les pronostics même les plus optimistse, Bruno Gollnisch est arrivé devant Marine Le Pen. Il devrait y réfléchir. La situation financière exsangue du FN, le souhait de la majorité des cadres du mouvement national, leur volonté de rassemblement peut changer la donne. Je ne crois pas être naïf. Il faut reconnaître la grande probabilité de ce qu’annonce Philippe Carhon, mais le ton catégorique employé ici est digne du […] (un peu de courtoisie SVP, NDPC). Comme celui qui annonça très sûr de lui, que le Pen serait le quatrième homme en 2002… Bref, prudence dans les propos…
    [Il semble que beaucoup de choses se soient passées depuis le dernier congrès… Et après tout, je ne fais qu’envisager une thèse qui a l’air d’une évidence pour Jean-Marie le Pen.
    L’avenir nous le dira…
    PC]

  3. Une fois n’est pas coutume, Philippe Carhon sort de son rôle d'”informateur” pour rentrer dans celui du militant anti-MLP. C’est dommage.
    Vous sous-entendez donc que Marine Le Pen sera la prochaine présidente du FN parce que son père et elle l’ont décidé ? La grosse différence avec l’UMP et Sarkozy, et vous le savez très bien, c’est qu’ici il y a une vraie élection avec deux vrais candidats qui sont tous les deux en mesure de gagner. Le congrès de 2007 l’a prouvé et ce n’est pas les quelques cadres et militants partis voir ailleurs, qui vont réduire à néant les chances de Golllnisch !
    Alors à moins de croire que l’élection sera truquée, je ne vois pas comment on peut prétendre savoir qu’elle est jouée d’avance.
    [je ne vois pas pourquoi penser que MLP sera la prochaine présidente du FN ou la prochaine candidate du FN en 2012 serait faire preuve de militantisme anti MLP ????
    Il me semble que beaucoup de ses partisans et soutiens le souhaitent et l’espèrent….
    Certes cette analyse n’engage que moi et il est possible que je me trompe.
    Mais est-ce tabou de l’évoquer ?
    PC]

  4. Franchement je ne vois pas où est le mal dans votre note d’information. Dire que Marine Le Pen sera la future présidente du FN est le scenario le plus plausible. JMLP & MLP répètent à qui veut l’entendre qu’il doit en être ainsi. En quoi cela serait-il de l’antimarinisme ?
    En fait cette réaction en dit plus sur les marinistes eux-mêmes : la tension a l’air d’être à son comble et la moindre mention du simple nom de la fille Le Pen constitue déjà une agression en soi.
    Cette réaction disproportionnée et injuste ne doit pas remettre en cause votre souci d’informer et de dire la vérité sans tabou ni auto-censure.
    Merci à vous et au SB pour votre sérénité à toute épreuve.

  5. Ce qui est amusant à noter est que seule la perspective d’une élection non certaine et non acquise de Marine LE PEN lors d’un congrès dont on ne connait pas la date ((2010 ? 2011 ?) pourrait sceller une union électorale -et un succès électoral (?) après le tour de chauffe des européennes.
    Ce ex cadres quand ils étaient ”unis” au sein du FN n’eurent de cesse de se séparer en clans, de faire scission, puis de s’excommunier et de se combattre, pour finalement s’unir mystérieusement 10 ans après : s’ils étaient demeurés au FN, ils auraient pu voter durant son prochain congrès et y avoir une influence.
    A moins qu’ils ne préfèrent refaire le congrès de Marignane, qui devait refonder la droite nationale. Il leur faut alors rappeler B. MEGRET de son séjour aux USA, pour recréer le décor et la distribution de cette pièce ancienne : L’UNION de tous contre le FN.
    Il restera à convaincre l’électorat FN se suivre : ce qui est plus difficile que de se retrouver entre ex.

  6. Comment fait Bruno Gollnisch pour tenir dans une pareille ambiance? A-t-il une force de caractère hors du commun …,ou le contraire? Je dois avouer une certaine sympathie pour Carl Lang,qui va probablement se ramasser cette fois-ci,mais qui nous évitera l’imposture Marine.Le gros problème,ce sont les électeurs français qui ressemblent à un troupeau d’ânes qui n’ont pas soif.

  7. Pour faire suite à l’annonce d’une conférence de presse réunissant les cadres du mouvement national qui ne souhaitent pas subir la “stratégie” mariniste, voici un entretien audio avec Carl Lang qui répond implicitement aux différentes aigreurs qui s’expriment dans certains commentaires : http://www.lavoixdunord.fr/Audio-Video/Audio/2009/03/05/article_audio-carl-lang.shtml?xtor=RSS-2
    PS : il est dit dans la note de Ph. Carhon qu’Annick Martin est Présidente du MNR. Sauf erreur de ma part je crois qu’elle est secrétaire générale et que Bruno Mégret reste Président du parti. [Merci, modif effectuée. PC]

  8. Je suis abasourdi par tant de mauvaise foi.
    1 – Même si les élections au Congrès sont libres, le moindre connaisseur de la vie interne du FN sait que ce parti ne se caractérise pas par un fonctionnement très démocratique au niveau des instances dirigeantes. Le poids du chef est primordial.
    2 – Chacun sait également que, désormais, Marine Le Pen et Louis Aliot ont la main sur toutes les nominations internes et notamment les secrétaires départementaux avec toute l’influence que cela entraîne chez les militants actifs.
    3 – Même si l’ampleur des départ de cadres est moindre qu’en 1998, elle n’est pas insignifiante non plus. Cela commence à faire beaucoup de voix et d’influence en moins pour Gollnisch.
    Effectivement Gollnisch croit à la stratégie interne et espère remporter la présidence et c’est tout le mal que je lui souhaite.
    Néanmoins, que pourra faire Gollnisch si il est élu ? Si il veut réunir la droite nationale et faire revenir les partants, Marine et ses amis s’y opposeront.
    Alors cessez d’accuser Philippe Carhon d’être un militant anti Marine ! Au pire, on peut lui reprocher de ne pas avoir utiliser le conditionnel… Sur le fond, il a de fortes chances d’avoir raison surtout lorsque l’on écoute les derniers propos de JMLP sur les barons du FN.

  9. 100% d’accord avec Pascal G.
    Comment imaginer une seconde qu’un alliance entre Lang, Martinez, Spieler et Martin créerait la moindre dynamique chez les électeurs alors que ces gens ont une notoriété extrêmement marginale pour les deux premiers, les deux autres étant d’illustres inconnus y compris chez les militants de la droite nationale…
    Je suis étonné que Philippe Carhon voit un espoir dans cet agglomérat microscopique !
    [Ne faites pas d’extrapolation : personne n’a parlé d’espoir ????
    PC]

  10. la mauvaise foi des marinistes me fera toujours rire. Celui qui peux encore plus faire décoller le parti de Carl Lang, c’est Mégret car tout le monde le connaiT. Il a fait quasi 3% à la présidentielle de 2002 sans aucun moyen et LE PEN lui même dit de lui qu’il reste une des personnes les plus brillantes de la droite nationale. Le FN sans jJMLP ne sera plus le front donc autant tout de suite partir voir ailleurs.

  11. L’élection du Président du FN se joue en 2 temps. D’abord il faut être ” parrainé ” par au moins 20 Secrétaires Départementaux. Qu’ils faut solliciter. Les SD reçoivent un document officiel pour cela, éménant du Secrétariat Général, et doivent retourner au SG ce document. Et ne peuvent parrainer qu’un impétrant. Imaginez un SD donnant une suite favorable de lui-même à cette demande, de BG. Que fera Louis Aliot ? Illico il en référera à Marine, et le SD sera sine die remplacé par un mariniste pur jus, son document détruit. Celui du nouveau SD, parrainant Marine, alors enregistré. Pourquoi croyez-vous qu’il n’y a jamais eu qu’un candidat (JMLP) à chaque Congrés ? (Pourtant, certains ont tenté de se présenter. Tel André Rastol, SD de Corrèze en 2003, qui fut viré de son poste de SD, ainsi que du FN. Comme un malpropre.) Ensuite seulement, les formulaires de recueil de parrainage collectés, le candidat est officiellement Candidat à la Présidence du mouvement, et soumis au vote à main levée des participants au Congrés. C’est la Démocratie vue par le clan Le Pen. Car il y a un codicille aux statuts du FN, en substance ” seul quelqu’un portant le nom de Le Pen peut être Président(e) “.

  12. @ Mame Michu
    Il ne vous a pas échappé que pour être élu il faut se déclarer candidat….. Ce qui suppose d’avoir un prestige personnel supérieur à ce M. RASTOL.
    Ainsi Bruno Mégret est-il demeuré président du MNR depuis sa fondation il y a 11 ans, avec une réussite contestable, et alors qu’il travaille et demeure aux USA et cela ne vous semble pas renversant.
    On peut parier sans beaucoup d’imagination que Carl LANG sera élu président de son parti lors de sa constitution : il s’en est déjà auto proclamé président sans avoir tenu de congrès, ce qui n’a rien d’illogique.
    Comme quoi, il y des lois de permanence dans les communautés.
    Reprocher cela à JM LP est aussi sérieux que de prétendre que J.CHIRAC ne dirigea pas le RPR de sa création jusqu’à son départ de l’Elysée, comme Mitterrand l’avait fait du PS des années 70 jusqu’à 1995. Ils utilisèrent simplement des prête nom du fait de leur élection à l’Elysée, comme me fait N. Sarkozy, mais c’est tout.
    Ou que P de Villiers et C. Boutin n’en font pas de même dans les partis qu’ils ont créés.
    On peut regretter qu’il en soit ainsi en France, contrairement à d’autres pays, où les partis changent régulièrement de dirigeants, mais le FN est un cas classique en France.
    Quant au Congrès du FN, la pratique non prévue par ses statuts de candidatures de listes présentées préalablement s’est installée depuis longtemps dans les faits : les listes de chaque clan ou tendance ainsi que les listes de proscriptions, sont une pratique bien établie.
    Ainsi je me souviens d’un congrès où tous les proches de JM LP furent placés par B. Mégret et ses amis, qq années avant la scission de 1995, sur la liste de ceux qu’il fallait faire ”battre”. C’est humain, mais votre angélisme à sens unique correspond au pseudonyme de loge de concierge de cinéma dont vous vous êtes affublé : vous observez l’escalier que vous connaissez, sans connaître celui des immeubles voisins.

  13. En réponse à Pascal Gannat, rappelons quelques faits simples:
    1. J.M.Le Pen a annoncé, il y a quelques mois, dans un entretien à Valeurs Actuelles, que son successeur sera Marine Le Pen.
    2. Marine Le Pen peut totalement compter sur son compagnon Louis
    Aliot, secretaire général du Fn qui contrôle les secrétaires departementaux ( qui parrainent les candidats à la présidence du Fn)
    Et les fichiers des adhérents auxquels Bruno Gollnisch n’ a pas accès .
    Aucun fichier d’ adhérents n’ est fourni à un responsable sans l’ accord de Louis Aliot.
    3.Une chasse aux sorcières a entrainé le départ de tous les cadres historiques chassés, humiliés, virés, poussés vers la sortie. Les départ de Lang, Bild, Martinez, Descaves, Lehideux , Verdin, Le Rachinel sont emblématiques.
    4. Le Fn se réduit à une faction. Il y a plus de patriotes en dehors du Fn qu’à l’ intérieur. Carl Lang parie sur la disparition du Fn avec JM Le Pen et cherche à rassembler toute la droite nationale. Bro Gollnisch considère que le Fn reste une marque et qu’ il peut compter sur une réelle popularité a l’ intérieur du mouvement fasse à une Marine Le Pen, certes d’ ores et déjà au pouvoir, mais isolée et défenseur d’ une stratégie d’ échec.
    5. Grand écueil pour Gollnisch: ne pas vivre un Congrès du mensonge et déjà ficelé comme en 2007 à Bordeaux. Et plus encore, vivre un futur Congrès… Car à l’ évidence, il n’ y aura plus de Congrès !!! Annoncé en 2010, le Pen l’ a repoussé en 2011. un an avant l’ élection presidentielle. Il utilisera la necessité de l’ unité pour renvoyer le Congrès de 2012. Le candidat à la presidentielle sera dès lors désigné par le Bureau Polutique du FN acquis à Marine Le Pen …et le tour est joué.
    6. Moralité : la droite nationale a tout intérêt à ce que Carl Lang réussise son pari.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services