Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Vers un front “républicain” à Hénin-Beaumont contre le FN

Vitrolles mégret L'élection municipale qui se tiendra à Hénin-Beaumont (le maire socialiste est en prison) le 28 juin nous ramène à une situation que le FN a déjà connu à Vitrolles en 1997 et qui avait vu la victoire de Bruno Mégret.

Marine steeve Le FN (Marine Le Pen et Steeve Briois) y a obtenu d'excellents résultats : 45% aux législatives de 2007, 29% aux municipales de mars 2008, 27,9 % aux européennes. La gauche a bien failli partir divisée avec pas moins de 10 listes mais a finalement trouvé un accord pour réaliser un "front républicain" allant du MoDem à l'extrême gauche. Il faut lire les articles, c'est pathétique (ici et ici).

Il y aura néanmoins 9 listes en compétition :   l'Alliance Républicaine, de l'ancien socialiste Daniel Duquenne, les Verts de Régine Calzia, la liste d'union de Pierre Ferrari (le fameux front "républicain"), la liste Front national de Steeve Briois, celle de l'ancien maire, Pierre Darchicourt, qui avait été battu par Gérard Dalongeville, son ancien directeur de cabinet, la liste de Laurent Bocquet, divers droite, celle de Jean-Marie Monka, déjà présent en 2008, Séverine Duval, pour le Nouveau parti anticapitaliste et enfin ..l'UMP de Nesredine Ramdani [il ne va pas voler beaucoup de voix au FN, lui, NDPC].

Marine et steeve 2 Il est à noter que c'est Steeve Briois, candidat à toutes les élections à Hénin depuis 1995, sous les étiquettes MNR, puis FN qui mènera la liste du FN. Comme en 2008, Marine Le Pen sera en deuxième position. Selon l'AFP :

 "Marine Le Pen, s'est réjouie jeudi d'une situation assez rocambolesque et assez encourageante pour la liste FN (…) Malgré cette cacophonie, la tâche du FN sera ardue. Contrairement aux autres villes conquises dans le passé par l'extrême droite, notamment Toulon, Orange ou Vitrolles, le réservoir de voix à droite est faible à Hénin-Beaumont, une terre de gauche où l'UMP n'a jamais réussi à percer."

Interrogée sur l'analogie avec Vitrolles, Marine Le Pen, prudente, déclare :

"Sauf que le FN était en pleine ascension, alors qu'aujourd'hui on a parfois l'impression de tirer un éléphant assis"

Rendez-vous le 28 juin au soir…

Partager cet article

7 commentaires

  1. Est ce que les mairies locales (Vitrolles, Toulon, Marignanne…) n’ont pas donné lieu à des harcèlements constants des opposants devant des prises de positions locales toujours complexes et à des scissions au sein du parti.
    Avec une mairie FN la ville est plus observée par la presse internationale que la France entière.
    Quant à l’état du parti et de la droite (voir autre post sur le sujet plus haut) : quel gachis. A moins que les idées FN soient tellement communes que les gens disent maintenant un peu plus haut ce qu’ils disaient auparavant “tout bas” pour rendre la fameuse phrase de JMLP.

  2. Il faudrait peut-être se poser la question suivante : pourquoi le FN n’est-il plus en pleine ascension ? Pour y répondre, peut-être qu’un Epinay du mouvement national en son entier serait nécessaire, comme l’a préconisé Bruno Gollnisch. Ce n’est qu’une proposition.

  3. A quand un “front français” ?

  4. Front Républicain est une expression qui évoque la NovLangue.
    On peut surtout dire de ceux qui combattent le Front National :
    “Tout ce qui est Français leur est étranger”

  5. Bonne chance Marine.
    Une belle claque aux pourris de l’UMPS serait une superbe nouvelle…et un point d’ancrage dans la remontée actuelle du FN.
    Espérons que les Héninois en auront assez de voter pour des pourris et qu’ils se porteront enfin sur le Front.
    Une belle victoire nationale en perspective.

  6. Il n’y aura pas de claque à l’UMP, puisque l’UMP se désintéresse de cette élection, le choix de son candidat en est l’illustration. Au précédent scrutin, ce candidat dans sa profession de foi ne s’est pas présenté comme le candidat de l’UMP ni recommandé comme candidat du Président Sarközy… Bizarre dites-vous, à moins que tout cela ait été négocié lors d’une cérémonie de voeux au Conseil Général des Hauts de Seine alors présidé par M. Sarközy, à l’occasion d’une cérémonie de voeux à laquelle assistait Mme Le Pen…

  7. D’accord avec JB sur le pseudo candidat de l’ump à Hénin. Celui-ci a enregistré le plus mauvais score de l’ump aux dernières législatives alors que ce parti a cartonné dans le Nord. Etrange ? Non le parti sarkoziste a tout interêt à faire monter Marine qui n’a plus beaucoup de différences avec l’ump (mariage homo, travail du dimanche, immigration, etc). Il n’y a pas meilleur moyen pour neutraliser la droite nationale.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.