Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / France : Politique en France / France : Société

Vers la fin de l’argent liquide dans l’Union européenne…pour mieux tenir la population en otage ?

Plusieurs mesures économiques viennent d'être prises ou vont prochainement être mis en oeuvre au sein de l'Union européenne. Si individuellement, elles peuvent s'expliquer, ajoutées les unes aux autres elles peuvent conduire progressivement à la disparition de l'argent liquide et à virtualiser les avoirs des Français…

Tout d'abord, il faut des déclarations rassurantes et des promesses qui n'engagent que ceux qui les croient :

"Aujourd'hui, l'économie française est robuste, bien plus robuste qu'il y a quatre ans et elle n'a rien à craindre de ce qui pourrait se produire" (François Hollande à propos de la crise grecque)

Ensuite, voici plusieurs informations qui convergent dans le même sens :

"Bercy veut favoriser l'usage de la carte bleue" (source). Ceci en baissant les commissions bancaires au motif que 61% de Français souhaiterait pouvoir utiliser davantage sa carte bancaire au quotidien alors même qu' on apprend qu'en Grèce la même décision n'est pas très populaire: "Afin de donner des gages à Bruxelles et de limiter l'évasion fiscale, Athènes veut imposer le paiement par carte aux touristes. Au grand dam des commerçants."

"Les règlements en espèce au-dessus de 1 000 euros ne seront plus autorisés, et ce dès le 1er septembre prochain. Un décret a été publié en ce sens au Journal officiel (JO) samedi 27 juin" (source). Ceci officiellement pour lutter contre les circuits financiers parallèles.

Pour mettre en perspective ces informations, il ne faut pas oublier qu'à compter du 1er janvier 2016, la directive européenne "renflouement interne des banques" entrera en vigueur. Derrière une apparente volonté d'épargner le particulier, beaucoup s'inquiètent de ce que cette directive permet en réalité da faire derrière la pseudo protection des dépôts inférieurs à 100 000€ :

"Ces nouvelles règles ont pour objet d’éviter de solliciter le contribuable lorsqu’il est nécessaire de renflouer un établissement financier, en mettant à contribution les actionnaires et les créanciers dans le cadre d’une procédure dite de “bail-in” (“renflouement interne”). L’exécutif européen a rédigé cette directive à la suite de la crise financière qui a commencé en 2008 et elle a donné aux 28 pays de l’Union européenne jusqu’à la fin de 2014 pour l’intégrer dans leur droit national" (source)

"Il ne s'agit rien d'autre ici que d'un vol pur et simple, d'une remise en cause du droit de propriété. Que les actionnaires soient mis à contribution, rien de plus normal (…) en cas de problème il suffira de puiser dans les comptes des déposants ! L'ensemble des clients de ses banques seront-ils prévenus ? Surtout pas; cela déclencherait un mouvement de panique (…) Beaucoup pourraient se dire qu'avec un plancher de 100.000 euros, ce n'est pas la peine de s'inquiéter. Lourde erreur. Effectivement, à Chypre, les comptes en dessous de cette somme n'ont pas été touchés, mais uniquement parce que l'Union européenne et le FMI ont apporté 10 milliards d'euros dans le cadre d'un plan d'aide. Pour un pays comme l'Espagne, l'Italie ou la France, il faudrait des centaines de milliards pour protéger ces comptes. Qui pourrait apporter cette somme ? (…) Ce chiffre de 100.000 euros est un pur effet d'annonce destiné à faussement rassurer 95% de la population (les électeurs !) mais il ne tiendra évidemment pas en cas de crise bancaire" (source)

Lire aussi : "Le FMI valide la ponction des comptes bancaires" et "La France emprunte sans difficulté… parce qu’elle n’hésitera pas à ponctionner l’épargne des Français".

Sans vouloir jouer ni les Cassandres ni les complotistes, toutes ces mesures sont plutôt inquiétantes pour ceux qui gèrent leur patrimoine et leurs revenus en "bon père de famille"…

Partager cet article

13 commentaires

  1. Vous avez oublié dans ce post l’arrivée de la puce implantee qui sera obligatoire pour payer …..

  2. Sans oublier que l’impôt sur le revenu sera prélevé à la source ! Et cette source sera certainement les banques privées et non les entreprises !
    Bref, la banque privée prend petit à petit la place de l’état ! Le but, créer un gouvernement mondial ayant comme capitale Jérusalem et comme dirigeants la haute finance ! Celle-ci n’est évidemment pas pour le bien de la société mais celui de ses actionnaires qui ne sont là que pour faire fructifier leurs avoirs ! On les appelle des spéculateurs ! Dans ce monde, malheur à celui qui travaillera de ses mains !

  3. Je crois à ces mesures contre l’intérêt des déposants.
    Mais si un établissement s’avisait de voler les dépôts des épargnants, je pense qu’il faudrait le protéger avec l’armée car ces établissements seraient détruits avec le personnel, ce que je déplore.
    Cela pourrait même être le début d’une révolution populaire qui ne demande qu’à éclater.

  4. Résistance :
    Par exemple, lorsqu’on vous propose votre Carte de paiement, demandez que soit désactivée la fonction “paiement sans contact”.
    Quand vous vous déplacez et que ça n’est pas nécessaire, supprimez la fonction géolocalisation de vos appareils, …
    On peut faire une longue liste d’actions de ce type.

  5. Petit à petit, quelques français, dont le nombre va croissant, réalisent l’ignominie de ce régime…pendant ce temps combien d’ahuris répètent en coeur : la (R)épublique…..

  6. Il y a bien longtemps, les banquiers étaient des hommes de confiance.
    Aujourd’hui, ce sont des escrocs en bandes organisées.

  7. Il est fascinant de voir se mettre en place un gigantesque système dictatorial : pensées surveillées, surveillance généralisée, propriétés totalement sous contrôle de l’Etat, professions sous tutelle, …
    Quelle liberté restera-t-il ?

  8. “Sans vouloir jouer ni les Cassandres ni les complotistes, toutes ces mesures sont plutôt inquiétantes pour ceux qui gèrent leur patrimoine et leurs revenus en “bon père de famille”…”
    Vous écrivez avec trop de précautions; si vous voulez décrire la réalité, vous devriez laisser tomber les mots “Cassandre”, “complotistes”, “plutôt” et écrire :
    “Toutes ces mesures sont très inquiétantes pour ceux qui gèrent leur patrimoine et leurs revenus en “bon père de famille”…”

  9. Beaucoup de baratin pour nous conduire au marquage cher aux cosmopolites.
    Refusons cette immonde main-mise sur toutes nos libertés.
    Avoir un liard en poche est autrement plus sympa que leur cochonnerie de cartes.
    Quels hypocrites.

  10. Il me semble que l’heure n’est plus aux précautions de langage.
    Le terme “complotiste” fait partie du vocabulaire orwellien qui stérilise le débat démocratique (avec tant d’autres comme “conspirationniste”, “islamophobe”, xénophobe”, “antisémite”, “républicain”, “homophobe”, “révisionniste”, “négationniste” etc.).
    L’une des définitions de “complot”, donnée par Larousse, est :
    “atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation”.
    En l’occurrence, il y a bien complot et l’interprétation complotiste est donc légitime.
    D’autant plus, qu’on ne peut exclure la possibilité qu’une autre acception soit vérifiée : “projet plus ou moins répréhensible d’une action menée en commun et secrètement.”
    http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/complot/17717

  11. Voilà déjà deux ou trois ans que l’on parle de la suppression des espèces lors des assemblées générales des banques.
    Tout se met en place tranquillement…et tout le monde trouve très pratique de payer avec le nouveau joujou à la mode : le téléphone portable dont on ne peut plus se passer.
    Bientôt la “puce” nous sera implantée comme sur les animaux et ce sera encore très pratique d’avoir tous ses renseignements dans un petit “bijou” électronique, il parait même que l’on pourra ouvrir avec sa voiture, sa maison etc…ainsi nous serons surveillé sur tout, la dictature est en marche insidieusement et nous serons bientôt des esclaves à son service. “Le meilleur des mondes” quoi !
    On peut lire les mesures à venir sur le site “Maitres du Monde”.

  12. Si vous lisez bien, la “garantie” des “petits épargnants” (< 100000 EUR) ne dure que 12 mois... http://europa.eu/rapid/press-release_MEMO-14-296_fr.htm?locale=fr
    J’ai demandé à ma banque s’ils avaient un conseil vis-à-vis de ça, silence radio…

  13. C’est un problème compliqué, mais de fait, tout prêt comporte un risque, y compris celui qu’on fait implicitement en confiant ses économies à la banque.
    Depuis le passage à la monnaie fiduciaire (“le dollar est notre monnaie mais votre problème”), un euro (ou un dollar, un franc suisse, etc.) ne vaut rien de plus que ce qu’on peut acheter avec, sa valeur dépend donc “du marché” et de ses fluctuations.
    Rien ne vaut le concret : des actifs stables (immobilier, or, blé, portefeuille d’actions d’entreprise dont on comprend le service rendu à la société) qui ont une valeur intrinsèque !
    Concernant la ponction des comptes, la garantie des dépôts est en effet une vaste fumisterie : d’une part, le fonds de garantie ne couvre qu’une infime partie du système bancaire (qui comme chacun sait est tellement intriqué qu’une faillite bancaire sera généralisée). D’autre part, les banques sont, avec le fisc, les seules institutions à pouvoir se servir sur les comptes sans autorisation du détenteur.
    Une piste consisterait à ce que les particuliers, plutôt que de mettre toutes leurs économies dans les livrets A (et donc de financer l’État !), achètent des actions de leurs banques : Eurotunnel a vu la puissance des petits actionnaires, il est temps de se réveiller !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services