Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation / Pays : Espagne

“Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà”

Ils sont trop prévisibles dans Le Monde. A propos de la volonté du gouvernement espagnol de revenir sur la légalisation de l'avortement, le journaliste français écrit :

"Comme si le gouvernement espagnol n'avait pas assez de problèmes à traiter et de tensions sociales à apaiser, avec 27 % de la population active au chômage, des services publics affectés par les coupes budgétaires et des salaires en chute, il a décidé de raviver un débat qui semblait éteint : celui du droit à l'avortement."

On imagine le même paragraphe à propos de la volonté du gouvernement Hollande de dénaturer le mariage :

"Comme si le gouvernement français n'avait pas assez de problèmes
à traiter et de tensions sociales à apaiser, avec 11% de la population
active au chômage, des services publics affectés par les coupes
budgétaires et des salaires en chute, il a décidé de satisfaire le désir d'un micro-lobby : celui de la dénaturation du mariage."

Partager cet article

7 commentaires

  1. C’est n’est rien d’autre que l’histoire de la paille dans l’œil du voisin … triste (Le) Monde …

  2. L’Espagne se trouve au delà des Pyrénées….
    En revanche, vous avez tout à fait raison de faire ce type de comparaison!
    C’est d’ailleurs souvent très révélateur ….

  3. La “journaliste” en question (je devrais plutôt dire : la propagandiste de service) se nomme Sandrine Morel.
    Il me semble qu’il vaut la peine de la NOMMER : il n’y a aucune raison d’assurer l’anonymat à ces malfaiteurs qui, sous couvert de “journalisme”, empoisonnent l’opinion publique.
    Si elle récidive, on pourra ainsi plus facilement retrouver la trace de ses méfaits passés quand le Salon Beige devra l’épingler à nouveau.
    Ces journalistes-aux-ordres sont les garde-chiourme-intellectuelle de la dictature maçonnico-socialiste. Ils ont une responsabilité énorme. Il faut les marquer à la culotte et dénoncer sans jamais se lasser leur effarante malhonnêteté.

  4. et si l’Espagne n’était que le révélateur de la crise de société de l’Europe?
    lorsqu’on n’a plus de valeur sacrée, la vie, les valeurs humaines n’ont plus de sens et tout “fout le camp”, l’économie s’effondre!

  5. J’aime 😀

  6. excellent parallèle, bravo. La gauche finira bien un jour à se prendre les pieds dans ses propres contradictions et turpitudes…

  7. La question est de savoir si Le Monde est encore un journal (de gauche ce qui est son droit) ou bien une simple brochure de propagande du PS ?
    Rappelons que cet outil au service de Mr Bergé publiait 2 articles par jour sur internet contre La manif pour tous pendant les débats parlementaires…

Publier une réponse