Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Liberté d'expression

Veilleurs debout : la police craque

I

Heureusement, les manifestants prennent soin des CRS. Ils leurs apportent le petit-déjeuner du matin :

 

Partager cet article

19 commentaires

  1. C’est là qu’il faut ressortir cette photo parue hier, des CRS endormis dans leur camion, censés surveiller les Veilleurs debout.

  2. si ce document n’est pas un calunard c’est super… et tout à fait réaliste…
    Si les CRS se joignent à nous même si c’est pour une autre raison, ils “militent” pour qu’on nous laisse tranquille.
    aux aussi ont une vie de famille mais eux obéissent aux ordres tandis que nous sommes volontaires.
    et nous savons tous que parmi les CRS certains nous soutiennent depuis le début.

  3. Opération “croissants pour tous” ?
    Seulement pour ceux qui sont gentils ?
    _____
    Quand le grand ami de Bernard Boucault a des frayeurs
    A cause de ces “méchants” veilleurs,
    Quand même Valérie n’arrive plus à le calmer,
    Comment reprocher au pauvre préfet de ne pas rameuter,
    De France et de Navarre, toutes les unités de police et de gendarmerie,
    Pour qu’enfin, il ferme l’oeil la nuit ?
    Mais que voulez-vous, il y a aussi un fantôme qui rode dans la maison:
    Vous savez : Félix Faure, ce prédécesseur qui, dit-on,
    Paya un peu cher son entrain pour sa Valérie à lui,
    Partant soudain en plein ébat d’un sommeil éternel et subit.
    Pour nous, si l’histoire bégayait, pleurerions-nous, désinvoltes ?
    Non point : car ce qu’on sème, on le récolte.

  4. Les événements en France vus du Pérou : très intéressant
    http://www.tradicionyaccion.org.pe/tya/spip.php?article243

  5. C’est risqué d’apporter le petit déjeuner aux CRS : c’est un coup à se faire accuser de tentative de corruption !

  6. Si c’est un vrai tract syndical policier, je n’aurais qu’une chose à dire à ceux-ci. Arrêtez de voter pour des syndicats de gauche de façon si majoritaire dans votre corporation. Ils vous méprisent, vous utilisent contre votre vocation et vous lâcheront en cas de problème.

  7. Il est temps de fraterniser avec les troupes qui en ont marre des ordres débiles. Opération croissants pour tous.

  8. Ce n’est pas un canular, le document est disponible sur le site du syndicat de la Police Nationale
    http://www.alliancepn.fr/actualites/tracts/

  9. Des C. R. S. invités par l’ami Ricoré, c’est un peu fort de café.

  10. “Il est temps de fraterniser avec les troupes qui en ont marre des ordres débiles. Opération croissants pour tous.”
    N’oubliez pas que la police reste la police aux ordres du pouvoir. Sinon, vous risquez de sévères désillusions malgré des attitudes bienveillantes d’éléments isolés.

  11. Je suis heureux qu’Alliance se rende compte du ridicule des actions demandées aux forces de l’ordre par Manuel Valls.
    Sous Nicolas Sarkozy, les actions demandées aux forces de l’ordre étaient aussi ridicules… mais on entendait pas Alliance qui est un syndicat de droite.
    Souhaitons qu’à l’avenir, s’il y a une alternance gauche-droite et pas un changement de régime, Alliance dénoncera le ridicule des mesures de la droite.

  12. On ne demande pas a la police d’être pour ou contre nous mais juste de respecter et faire respecter nos droits .
    Ma reflexion est que ce métier est noble quand il est dirigé par un supérieur noble mais qu’il est abject quand le supérieur est abject.d’où, il faut avoir de bons chefs préoccupés par le bien commun.

  13. Le tract de Alliance n’est pas un fake .. il est disponible sur la page Facebook du syndicat ainsi que sur son site ici : http://www.alliancepn.fr/actualites/tracts/

  14. la police de tout temps en France n’a guère été avec les résistants et les insurgés ou tout au moins tant que le rapport de force n’a pas été inversé en la faveur des résistants et des insurgés.
    C’est une remarque générale, il y a de braves gens partout, mais le respect des ordres, le poids de la hiérarchie, l’avancement paritaire avec l’emprise des syndicats et les mutations, sans parler du “bourrage de crane”, – voir la tendance majoritaire des syndicats de la police est de gauche, peuvent faire douter que la police “retourne sa veste” même au profit de gentils veilleurs debout et inoffensifs.

  15. Je me moque comme d’une guigne des états d’âme de la police, ils nous ont déclaré la guerre, qu’ils en paient les conséquence !
    Pas rancunier mais avec une mémoire d’éléphant !
    Le temps de l’addition avance inexorablement.

  16. On ne connait pas la suite, l’ont ils accépté? qu’on t’ils dit ???

  17. Il n’a pas suffit à Bernard Boucault, le préfet de police politique de Paris, de déshonorer la Police Nationale en laissant le quartier du Trocadéro à l’émeute et au pillage tandis qu’il faisait sa cour à Manuel Valls à la gare de Lyon et lui éloignait les dangereux militants de la famille le conspuant… il continue d’humilier les CRS en les détournant de leurs missions pour en faire le gardes-chiourmes de la clique socialiste soixanthuitarde au pouvoir

  18. on s’en tappe des CRS et de leur état d’âme, depuis qu’ils ont gazés des enfants de France ils sont devenus nos ennemis et nous les méprisons.
    C’est bien beau de venir pleurnicher une fois le mal fait, vous vous êtes mis la VRAI France à dos, fallait réfléchir avant!

  19. De qui se moquent-ils ? Un bon petit boulot : surveiller, dans les véhicules mis gracieusement à leur disposition par le contribuable, une poignée de veilleurs pacifiques et inoffensifs ! Je comprendrais qu’ils râlent si on leur faisait faire la chasse aux racailles ou si on leur demandait de les pourchasser jusque dans leurs repaires de banlieue, mais là aucune chance, tranquille, pénards les CRS, peuvent même contrôler sans raison, mettre en garde à vue dès qu’ils pètent un plomb…Pour des gens qui se déshonorent depuis plus de 8 mois maintenant, il est temps de réagir et encore ne le font-ils que parce qu’on les oblige à faire des heures sup en dehors de la maison ! Je vois qu’on leur donne le petit déjeuner : vous ne voulez pas non plus baisser le pantalon, des fois qu’ils auraient envie !!! Il serait grand temps de s’apercevoir que nous sommes en guerre et qu’ils sont le bras armé – volontaires, jusqu’à preuve du contraire – de votre adversaire. C’est eux et leurs syndicats les dangers publics et la menace non pas contre la république mais DE la république. Quand n’inverserons-nous plus les choses, les gens et les valeurs ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]