Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Vaucluse : Charte d’union de la Droite et du Centre

C'est ce qu'ont signé 5 candidats aux législatives dans les 5 circonscriptions du Vaucluse, Patrick Gangloff, Christophe Lombard, Astrid Ducros, Jacques Bompard et François Vaute. Ils se disent unis sous cette bannière, et soutenus par aucun parti politique. Ils expliquent « ne pas être d’accord sur tout, sauf sur l’essentiel. » L'essentiel est

« de passer outre le carcan des partis politiques. Ceux-là même qui sont responsables de la situation exécrable que connaît la France en terme d’emploi, d’économie, d’environnement, d’identité, de service public. » 

Christophe Lombard est membre du Nouveau Centre, Jacques Bompard est le patron de la Ligue du Sud.

Partager cet article

14 commentaires

  1. Jacques Bompard est en train de bouleverser totalement et de recomposer le monde politique dans son département.
    Le maire d’Orange et conseiller général du Vaucluse prend une importance politique de plus en plus grande dans sa région mais je ne serais pas étonné que ce qui est train de se passer localement n’évolue progressivement sur le plan national.
    Jacques Bompard apparaît comme le recours pour 2017. Il défend les valeurs, il dispose d’un excellent bilan, il est capable de faire un rassemblement réél (pas que dans les mots mais concrètement). S’il réussit à être élu député, il va falloir regarder avec attention la montée irresistible du co-fondateur du FN.

  2. Chapeau : cela met du baume au coeur, ce qui ces temps-ci n’est pas si fréquent.

  3. L’échec de Le Pen est total… A part avoir préservé les intérêts de sa PME Parisienne, cet homme n’a fait que nuire à la France. Sa fille, en ayant appelé à ne pas voter pour Sarko suis ses traces. Et pourtant, à l’image de ce Monsieur Bompard, il y en avait des hommes de valeurs. Mais Le Pen n’a pas su les fédérer. Et voilà que sa fille, n’écoutant sans doute que les sondages comme Sarko, se met à vouloir aller vers le socialisme. Ecoeurant…

  4. En somme Bompard fait à l’échelon départemental ce que Marine Le Pen fait à l’échelon national: le rassemblement. (RBM) Je note que ce qui fait le rassemblement de Bompard est le “refus des partis”: un peu juste non? mais bon pourquoi pas… l’initiative est intelligente en tout cas.
    A Solange: Bompard est un bon maire et un patriote,celà n’en fait pas pour autant un homme avec un destin national: et n’oubliez pas qu’il a l’âge de ses artêres: pas sûr que les électeurs choississent un homme si vieux en 2017…
    Je passe sur le commentaire un peu loufoque de “Lecteur” qui préfère “piquer” sans arguments, sans prouver… Car Bompard n’est pas totalement innocent non plus sur les causes de son départ.

  5. Sortir des divisions artificielles des partis, des appareils, et retour au réel avec une ferme volonté de servir le vrai bien commun, voilà la solution.

  6. Le titre de la page en lien “Cinq candidats d’horizons différents brouillent les cartes dans le Vaucluse” est révélateur de la lecture décalée des médias comme des politiciens, qui n’ont que trop bien gobé l’effacement imposé des hommes -qui ne doivent que militer au sein d’un appareil-: “Reste que s’ils disent se désintéresser des partis politiques et de la forme de la campagne pour ne s’intéresser qu’au fond, ces cinq candidats feront à coup sûr du mal aux autres candidats de la Droite, en divisant les électeurs…”
    Et si les électeurs ne se laissaient pas diviser et se rassemblaient sur des personnalités et non des partis?

  7. Il y a un abîme entre la notoriété locale fondée sur l’efficacité réelle et la notoriété nationale fondée sur la publicité qui coute très cher et sur des talents personnels de communication tous médias.Très peu peuvent grimper l’échelle…
    Former un nouveau “parti de sans-partis” n ‘est pas la façon la plus logique d’ “arriver”….Bon courage aux dévoués….

  8. Echec total de la stratégie de MLP annoncée battue au deuxième tour par Jean-Luc Mélenchon :
    “Marine Le Pen arriverait en tête au 1er tour avec 34% dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais détenue par le PS, devant Jean-Luc Mélenchon, crédité de 29%, mais serait battue au second tour par le candidat du Front de gauche, selon un sondage Ifop-Fiducial pour le JDD. Dans cette circonscription dont Hénin-Beaumont est la ville principale, le candidat socialiste Philippe Kemel obtiendrait 18% seulement, celui du MoDem Jean Urbaniak, soutenu par l’UMP, 16% des suffrages, la candidate d’Europe Ecologie- Les Verts 2,5% et la candidate de Lutte ouvrière 0,5%. En cas de duel Mélenchon-Le Pen au second tour, le leader du Front de gauche obtiendrait 55% des voix et son adversaire d’extrême droite 45%. En cas de duel PS-FN, Philippe Kemel serait élu avec 56% des voix contre 44% à Le Pen. En cas de triangulaire Front de gauche/Front national/MoDem, Mélenchon l’emporterait par 44% des voix, contre 36% à Le Pen et 20% au candidat du MoDem.”
    Source :
    http://elections.lefigaro.fr/flash-presidentielle/2012/05/19/97006-20120519FILWWW00486-henin-le-pen-a-32-au-1er-tour-sondage.php

  9. Belle initiative de Mr Bompard.Il faut regarder cette initiative comme celle du “rassemblement bleu Marine” avec un regard bienveillant!
    Je vois la possibilité d’un nouveau paysage politique après les Législatives avec les nouveaux députés élus par le peuple de France!

  10. Cette affaire plus médiatique que juridique, dure depuis plus de deux ans il me semble, et toujours rien…
    Tout simplement parce qu’il n’y a rien.
    Alors certes, certains “nationaux” sont habitués aux problèmes de PME familiales et aux histoires d’argent et ont sans doute tendance à croire que ce qui se passe chez eux se passe partout ailleurs…

  11. à Solange vous semblez vous réjouir des conjectures tout à fait incertaines du Figaro. Moi elles m’attristent car elles admettent que les 16% devoix soutenues par l’UMP voteraient Melanchon: quelle abomination!
    Heureusement les gens normaux ont plus de bon sens!

  12. A Solange:
    petit rappel:
    sondage IFOP: 1er tour législatives Hénin-Beaumont EN 2007: 14% pour Marine Le Pen.
    résultat final: 24% (soit 10 points de plus-+41% au second tour, forte progression non prévue par les sondages…)
    EN 2012: circonscription plus difficile car remaniée en faveur de la gauche (ajout de Carvin) sondage: 34% soit 20 points supplémentaires. Combien fera t-elle au final ?
    34% pour l’IFOP: vous parlez d’un échec ? Présentez-vous, on verra combien vous ferez ? (allez je table sur 1%…)

  13. @ scat,
    Quand on n’est pas élue, c’est un échec. Ou les mots n’ont pas de sens. 34 % (ou même 49,99 %), c’est un échec. Une réussite, dans un scrutin majoritaire, c’est 50,01 %. MLP a échoué aux municipales et semble échouer aux prochaines législatives, malgré un contexte médiatique ultra-favorable. Le FN nouveau nous promet des victoires éclatantes à chaque élection (100 conseillers généraux selon Aliot en 2011, 15 députés et un groupe à l’Assemblée pour 2012) mais à chaque fois, c’est l’échec.
    Jacques Bompard est élu au premier tour avec plus de 60 % des voix à chaque fois. C’est une réussite pour l’homme et pour une ligne politique sans concession sur les valeurs.
    CQFD.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services