Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture : cinéma / Culture de mort : Eugénisme

Vanessa Paradis, future marraine de la Fondation Jérôme Lejeune ?

Dans son nouveau film qui sort cette semaine, Café de Flore, Vanessa Paradis joue le rôle de la maman d'un enfant trisomique dans le Paris des années 1960 et de nos jours, à Montréal. Voici ce que l'actrice dit de Marin Gerrier, le petit garçon trisomique qui incarne son fils :

Cafe-de-flore-2012-20282-386313875"Notre relation a été fabuleuse et intense. C'est un enfant très intelligent et drôle. Il a un sens de l'humour incroyable. Je suis tombée raide dingue de lui! Il a une pureté, une si belle innocence. Il aime sans compter, sans barrière. Il avait envie d'être là.

Cafe-de-flore-paradisIl a parfaitement compris le jeu, le fait que nous racontions une histoire qui comportait par moments une certaine dureté. Avant le tournage, j'appréhendais pourtant le fait d'incarner cette mère si forte physiquement et moralement parce que j'avais peur d'effrayer mon petit partenaire. Ma crainte s'est vite dissipée après les répétitions et le temps passé ensemble. A l'arrivée, Marin a rendu nos scènes encore plus magnifiques."

Addendum : afin d'éviter tout malentendu, le titre de ce post est bien évidemment de l'humour. N'ayant pas vu ce film, il ne s'agit absoluement pas d'une critique positive du film ni d'un encouragement à aller le voir. Chacun pourra se faire sa propre opinion. Il s'agit juste de mettre en valeur des propos forts sympathiques sur des enfants trisomiques ce qui est très rare dans le milieu du show business… Si ce film peut servir involontairement à parler de la trisomie 21 et de la politique d'eugénisme qui en découle en France, ce serait une bonne chose.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Ce film m’a l’air complètement malsain,
    ce n’est pas parce qu’un enfant triso joue dedans que ça en fait un bon film :
    regardez la bande annonce et lisez le scénario : un enfant triso qui tombe amoureux d’une triso,(même chez les enfants bisomiques je trouve insupportable qu’on parle d’enfants amoureux : on leur vole leur enfance !) plus réincarnation plus une dose de porno feront un film dans l’air du temps mais pas un bon film.
    Vanessa Paradis jouant avec un acteur triso ça ne fait pas d’elle la future égérie de la Fondation Lejeune !!!

  2. Le commentaire précédent me paraît censé. C’est pour le moins un rappel à redescendre sur terre, ou une bonne mise en garde.
    [Je suis déçu par ces deux commentaires qui marquent un manque d’humour certain de votre part. N’ayant pas vu ce film comme la majorité des Français puisqu’il sort seulement, je souhaitais souligner uniquement le fait qu’il met des enfants trisomiques en scène. De même qu’Intouchables est loin d’être un film “pur” mais met en scène le handicap, ce film aura sans doute le mérite (peut-être le seul) de rappeler aux Français qu’il existe des enfants trisomique en France qui échappent à la politique d’eugénisme systématique.
    Je ne m’emballe pas, soyez en certains….Vous non-plus, ne vous emballez pas car vous n’avez pas plus que moi vu ce film !
    PC]

  3. Maman d’un enfant trisomique, je manque sans doute d’humour sur le sujet ; je ne vois en effet pas ce qu’il y a de drôle à faire jouer des enfants trisomiques…
    J’ai frémi en lisant Vanessa Paradis ; elle parle d’une histoire d’une certaine dureté et qu’elle avait peur d’effrayer son petit partenaire, je suis donc allée voir la bande-annonce ; personne ne prétend avoir vu le film…
    La bande-annonce faite pour attirer le public m’a inspiré le commentaire que je vous ai envoyé et si il vous a déçu, ça m’est indifférent par contre je ne voudrais pas que tout le monde se précipite au cinéma (comme pour intouchables !) juste parce qu’il y a des mignons petits “trisos” dans le film qui ne sont pas passés au filtre de la sélection et qu’il y avait un bon commentaire du salon beige et qu’en plus on se demande si la fondation Lejeune ne serait pas partenaire du film : désolée mais votre post frôle de très près la désinformation !!!
    [Je suis d’accord avec vous. En aucun cas le Salon Beige, moi en particulier, n’ait donné un bon commentaire de ce film. Le fait de faire jouer des enfants trisomiques est plutôt, à mon sens, un point positif qui permettra de montrer à un large public que ces enfants peuvent vivre et évoluer dans notre société. Il n’est pas très compliqué de savoir que la Fondation Lejeune n’est pas partenaire et je ne pense pas que les lecteurs du salon beige soit si peu avertis…
    Que la bande-annonce ne soit pas très attirante, je vous le concède. En revanche, ce que dit Vanessa Paradis de son petit partenaire et que j’ai reproduit dans ce post est tout à fait sympathique et suffisamment rare à propos des enfants trisomiques (à part dans nos milieux) pour le souligner…
    Je vais le préciser en addendum
    PC]

  4. Amenée à toucher les questions de différentes sortes de fragilités dans mon travail,je sens une évolution sur le regard posé sur les personnes handicapées. Des films peuvent y contribuer.
    Gardons confiance et engageons nous à faire respecter toute personne, même en core à naitre, fut-elle handicapée. Tous à la marche pour la vie demain, c’est aussi une façon d’y contribuer.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services