Valérie Pécresse à la remorque du lobby gay

Lu dans Minute à paraître demain :

P "Elle avait « émis le souhait de s’exprimer devant les adhérents et sympathisants de GayLib », elle a été entendue : Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, est venue le 3 octobre au siège de l’UMP, rue La Boétie à Paris, pour expliquer aux membres de Gay-Lib, la structure de lobbying des homosexuels auprès de l’UMP, qu’elle n’est pas la « réac » que certains croyaient du fait qu’elle est catholique pratiquante. Ils ont été pleinement rassurés : à l’issue de la réunion, Valérie Pécresse à confié à GayLib le soin de lui proposer « un plan de lutte contre l’homophobie dans l’enseignement supérieur »… De plus, une agence de communication, choisie (et payée) par son ministère, viendra épauler GayLib au début de l’année prochaine…"

MJ

7 réflexions au sujet de « Valérie Pécresse à la remorque du lobby gay »

  1. aml

    Quel pourcentage de la population représente les gays et cie ? A voir tous les efforts et l’argent dépensés pour eux on pourrait croire que la moitié des français sont gays !!!!
    Ras le bol de ces minorités que l’on laisse gouverner le pays !!!

  2. trxmex

    V. Pecresse, X. Darcos et combien d’autres qui oeuvrent pour la culture de mort se disent “catholique pratiquant”. Ce n’est probablement pas leur faute s’ils ne savent pas ce qu’enseigne l’Eglise, ni ce qu’est la Foi, puisqu’ils sont dèjà de ces générations post-Vatican II.
    Mais qu’attendent nos évêques (hèlas courageux mais pas téméraires) pour mettre les choses au point, et refuser la communion à ces pseudo-cathos? Quand comprendront-ils que ce que ne fait pas celui qui en a l’authorité légitime, personne ne peut le faire à sa place?

Laisser un commentaire