Valérie Trierweiler veut une chose et son contraire

Lors d'une visite d'un foyer pour enfants des rues
à New Delhi, Valérie Trierweiler a déclaré vouloir se concentrer sur les droits des enfants et
l'éducation
. Difficile à croire pour une femme qui soutient le projet de loi Taubira et se vante d'être témoin  du "mariage" de deux personnes de même sexe, dès que la loi sera adoptée.

Avant de se préoccuper d'éducation, qu'elle se contente déjà de ne pas priver les enfants du droit d'avoir un père et une mère.

6 réflexions au sujet de « Valérie Trierweiler veut une chose et son contraire »

  1. c

    Elle aurait du aller les cliniques spécialisées dans la location de ventre et comment sont traitées les malheureuses loueuses de ventre quand l’enfant n’est pas conforme à la commande en catalogue…et ne parlons pas évidemment du malheureux enfant lui même…

Laisser un commentaire