Valérie Trierweiler : le peuple n'a pas à financer la vie d'une femme ni élue ni mariée

Un héritier des fondateurs de l'empire Casino aurait déposé hier plainte contre Valérie Trierweiler au motif que les contribuables n'auraient pas à financer son train de vie, en raison
de l'absence de formalisation de sa relation avec François Hollande
.

Est mis en cause le fait que Valérie Trierweiler et François Hollande "ne soient ni mariés, ni pacsés". "C'est sa maîtresse !", selon Xavier Kemlin,
qui estime que nos impôts n'ont pas à "loger, nourrir, payer le
personnel et les déplacements d'une dame
" avec laquelle les
contribuables n'ont "aucun lien juridique".

"On parle de mariage pour tous.
Mais alors qu'ils le fassent !"

36 réflexions au sujet de « Valérie Trierweiler : le peuple n'a pas à financer la vie d'une femme ni élue ni mariée »

  1. Marino

    * Valérie Trierweiler est-elle coupable de complicité de détournement de fonds publics ?
    Voici une question pertinente. L’État a-t-il le droit d’entretenir la concubine du Président ? Valérie Trierweiler est-elle coupable de complicité de détournement de fonds publics ? Le Président n’a pas hésité à profiter du vide constitutionnel qui pèse sur ce sujet atypique, François Mitterrand ayant été plus secret dans la prise en charge par nos impôts de sa double vie. Valérie Massonneau, épouse Trierweiler, ne jouit d’aucun statut juridique au côté de François Hollande, le PACS n’ayant pas encore été étendu aux copines.¢
    Et puis François Hollande l’a déclaré, il est contre le mariage (sauf pour les homosexuels). Dès lors, Mme Trierweiler ne dispose d’aucun droit à bénéficier d’avantages tels que ceux qui viennent de lui être octroyés : un directeur de cabinet et plusieurs membres de « cabinet », payés non pas par l’État, qui n’a pas d’argent, mais par les contribuables.
    Cela vaut bien entendu pour Patrice Biancone. L’ancien journaliste de RFI a été nommé directeur de cabinet de Valérie Trierweiler. C’est un ami de longue date de Valérie Trierweiler, journaliste de Direct 8 et Paris Match, et le couple présidentiel a passé une partie de ses vacances d’été 2011 à Hossegor (Landes) où il possède une maison.
    Le journaliste a précisé que le cabinet de Mme Trierweiler compterait 4 à 6 personnes.
    Les premières dames ont souvent eu par le passé, un secrétariat ou un cabinet à l’Élysée, pour gérer notamment leur courrier, les interviews, etc. C’était le cas pour Bernadette Chirac et Carla Bruni-Sarkozy, des épouses légitimes. Mais la première petite amie ? Que dit le code pénal ?
    Article 432-15, modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 – art.3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002: « Le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, un comptable public, un dépositaire public ou l’un de ses subordonnés, de détruire, détourner ou soustraire un acte ou un titre, ou des fonds publics ou privés, ou effets, pièces ou titres en tenant lieu, ou tout autre objet qui lui a été remis en raison de ses fonctions ou de sa mission, est puni de dix ans d’emprisonnement et de 150.000 euros d’amende. »
    Valérie Trierweiler serait dépositaire de l’autorité publique sans que nous en ayons été informés ? Est-elle chargée d’une mission de service public ? Elle a embauché un ami intime du couple, à moins que François Hollande ai trempé dans la combine ?
    La tentative de délit, prévu à l’alinéa qui précède, est punie des mêmes peines. Pouvez-vous, Madame Taubira, Garde des Sceaux, éclairer notre lanterne ?
    Car dans un an, lorsque la Cour des comptes aura présenté la facture aux Français, il sera trop tard pour pleurer.
    Valérie Trierweiler nous la joue Cosette avec son métier de journaliste qu’elle doit conserver pour nourrir ses enfants (par ailleurs actionnaires de banque), et elle embauche six personnes – six salaires – pour continuer à aller à Paris Match ?
    Henry Flecher, adaptation Jean-Patrick Grumberg pour http://www.Dreuz.info (posté par Cécile)
    Ndlr. Le Gaulois – Il était impératif que soit soulevée cette question autour de ce problème de risque d’abus de bien public et de détournements que peut poser Mme Trierweiler dans son statut de « copine en chef ». Mais d’autres questions restent en suspense :
    Est-ce que Mr. Trierweiler, dont Valérie est toujours l’épouse officiellement, n’aurait pas droit à toucher une indemnité comme époux légitime de la copine du président?
    François Hollande aide aussi, avec une belle promotion, son Ex (Ségolène), mère de 4 de ses 5 enfants mais aussi très probablement, Anne Hidalgo, mère de sa 5ème fille.
    Valérie n’est donc que « la favorite » actuelle.
    Donc, dans cette logique, 3 de ses ex-maîtresses devraient pouvoir vivre aux crochets des Français.
    Elle est pas belle la vie ?
    http://www.francepresseinfos.com/2013/02/valerie-trierweiler-est-elle-coupable.html

  2. Marino

    * Dilemme élyséen ? Le public aussi s’interroge
    Depuis la parution de l’information selon laquelle Julie Gayet serait la nouvelle maîtresse de François Hollande (voir notre article du 07 mars 2013), les courriels affluent sur la messagerie du Gaulois et vraisemblablement sur d’autres sites.
    Il n’est bien sûr pas possible de les publier tous mais, bien davantage que le côté cocasse, ce sont les conséquences envisageables qui font l’objet de sérieuses interrogations de la part d’un public déjà passablement échaudé et déçu:
    -ulie Gayet va-t-elle emménager à l’Élysée et à nos frais ?…
    – Valérie Trierweiler va-t-elle déménager du Palais présidentiel ?…
    – Les deux maîtresses vont-elles cohabiter sous les lambris de la République ?…
    – Y aura-t-il des « incidences sur le fonctionnement de l’Élysée » et si oui, lesquelles ?…
    – Laquelle des deux femmes sera habilitée à représenter la France ?…
    – De quel droit et en vertu de quel statut une maîtresse dispose-t-elle de locaux et d’un cabinet à l’Élysée payé par le contribuable ? (sur le sujet, voir notre article du 25 février 2013)
    – Le président a-t-il l’intention de monter un harem ou de fonder un triumvirat ?… (Nous avons repris cette question précisément pour son caractère badin qui tranche d’avec les autres)¢
    Autant de questions légitimes qu’il n’est tout de même pas interdit de se poser, sans pour autant tomber dans la médisance. Des questions qui mériteraient donc des réponses et surtout d’être traitées autrement que par le lourd silence médiatique actuel. Ne fusse que par égard pour les électeurs-contribuables qui ont le droit de savoir où passent leurs contributions. D’autant qu’aucun démenti n’est venu infirmer cette « info » qui court désormais le Net comme le lièvre la prairie. (voir la vidéo)
    Mais en tout état de cause, nos lecteurs sont d’accord sur un point : Valérie Trierweiler semble avoir eu raison de vouloir conserver son emploi de journaliste.
    De même, tous relèvent la contradiction du président qui demeure contre le mariage pour lui mais qui persiste à vouloir imposer le « mariage pour tous ». Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais…
    Alors bien sûr, « Le Gaulois » n’a pas vocation à porter un quelconque « jugement moral » sur ce genre de situation qui relève du domaine privé… Chacun mène sa vie comme il l’entend.
    – Mais il faut reconnaître qu’un locataire antérieur de l’Élysée avait toutefois su maintenir une plus grande discrétion sur un cas similaire… même si, là encore, la République en avait été de sa poche.
    http://www.francepresseinfos.com/2013/03/dilemme-elyseen-le-public-aussi.html

  3. nemo

    “ni élue ni mariée”
    mais non et c’est pire : je crois qu’elle est mariée (divorce non encore prononcé) et elle vit avec Hollande père (‘jamais marié) de plusieurs enfants de mères différentes …
    “le mariage pour tous” c’est pour les c….

  4. Bernard Mitjavile

    Bravo! Il était temps que quelqu’un se lance, je dis cela pour moi aussi après tout, pas besoin d’être héritier de Casino pour lancer une plainte. Remarquez, quand on entend ce Monsieur, on voit que les administrations ont tout fait pour lui mettre des bâtons dans les roues. Encore bravo pouir un homme courageux et patriote qui s’attaque à la gauche caviar.

  5. Jo

    Sans compter que la courtisane du président voyage à nos frais, est peut-être habillée à nos frais… avec ses enfants ???
    Le mariage gay a t-il un rapport avec cette plainte contre Hollande ?
    http://affairesfamiliales.wordpress.com/2012/05/24/la-plainte-pour-viol-en-reunion-contre-lang-hollande-est-recevable/
    “Affaire Verdin: la plainte contre Lang, Hollande et Moscovici est recevable
    J’en avais déjà parlé il y a quelques mois: Emmanuel Verdin, le père de Laureen, une enfant décédée d’une MST contractée lors des viols en réunion dont elle a été victime, a déposé une plainte contre Lang, Hollande et Moscovici. Celle-ci vient d’être jugée recevable, donc un juge d’instruction devrait (on l’espère) instruire.”
    http://dondevamos.canalblog.com/archives/2012/05/24/24332477.html
    http://www.pedopolis.com/blog/affaire-verdin-la-plainte-contre-lang-hollande-et-moscovici-est-recevable.html
    Dans ce cas, comment s’étonner ensuite qu’avec le mariage pour tous il y ait une volonté de retirer au père sa présomption de parentalité ?
    Lorsque l’on retire à l’un des parents, dans le cas ci-dessus précis, au père, son lien de parenté, père biologique, on peut ainsi être assuré qu’il ne pourra pas surveiller son enfant, le protéger et porter plainte si nécessaire !
    L’enfant se voit retirer la protection de ses parents biologiques !

  6. werther

    Mais bon sang de bonsoir qui peut arrêter tous ces dysfonctionnements.?
    Pourquoi nos députés sont-ils aussi silencieux ? Y en pas un ( à part quelques courageux et encore ..;)qui osent prendre la parole ou s’exprimer pour dénoncer
    ces abus …

  7. Jo

    Pour réduire les dépenses de l’Etat, il faudrait déjà avoir un peu moins de maîtresses chez ces messieurs les politiques UMPS !
    Ce qui est grave c’est que l’armée française voit son crédit diminuer dangereusement et selon le site Dreuz certains de nos soldats sont mis en danger car ils n’ont pas d’armes, mais Hollande en livre aux rebelles syriens ! Bravo ! Tout va bien, le bateau coule normalement !
    A Bangui, une patrouille de l’armée française… sans arme !
    http://www.dreuz.info/2013/03/scoop-dreuz-a-bangui-une-patrouille-de-larmee-francaise-sans-arme/

  8. BRamets

    Quand un pauvre malheureux n’a que son cri pour essayer de se faire entendre, en restant poli d’ailleurs, est emmené ‘manu militari’ on se doute bien qu’une plainte ne risque pas d’être reçue pour un sujet bien plus chaud.
    Il paraît que c’est cela qui s’appelle “démocratie”.
    Ce truc qui opte pour le “démon crasseux”?

  9. c

    Que dire du prix des gendarmes autour de la demeure de la maman de Mazarine Pingeot et de la petite Mazarine?
    Le président de la république n’aurait il pas pu payer une agence de gros bras sur ses fonds personnels?!!!!
    Il est évidemment très intéressant de voir comment cette plainte va être gérer mais l’on peut imaginer que l’affaire va être bien vite enterrée.

  10. oliroy

    @Marino. N’oublions pas que la première Dame de France est et a toujours été Marie, Notre Sainte Mère et non les femmes de nos presidents qui ne representent qu’elles mêmes, surtout si elle sont adultéres, ce qui est le cas pour au moins une, si je ne me trompe. Mais,par la grâce de Dieu, Marie reprendra sa place à la tête de la France et tous derriere Elle, armée des humbles revetus de la croix du Christ, nous bouterons les démons hors de France par les deux coeurs unis de Jésus et de Marie. Corragio, buona note et bon riposo.

  11. théofrède

    le cas de Hollande est beaucoup plus scabreux que celui de Mitterrand : la concubine de celui-ci était fonctionnaire de l’Etat; elle avait donc droit à son traitement, aux primes afférentes, et aux indemnités pour service de réconfort rendu; elle avait droit également à un logement de fonction, soit du fait de ses fonctions officielles, soit en vertu de la mission que lui avait confiée une autorité hiérarchiquement supérieure, en l’occurence le Président de la République lui-même; le cas de Madame Trierweiler est radicalement différent : elle n’est qu’une simple citoyenne à laquelle l’Etat ne doit pas plus qu’à une autre

  12. Pascual Alain

    Bien sûr M. Kemlin, une pétition serait absolument indispensable pour mettre fin à cette gabegie. Sachant toutefois que le remboursement des frais engagés illégalement
    devraient être demandés, même exigés ; voilà des économies faciles. A votre service, cordialement.

  13. Dubreuil

    François Hollande veut moraliser la politique ? Qu’il montre l’exemple !
    Voilà qui tombe finalement fort mal pour le président Hollande : au moment où il veut nettoyer un peu la politique française le voilà rattrapé par une délicate affaire personnelle. Et comme vous allez le découvrir, il ne lui sera pas simple de s’en sortir sans dommage.
    Si on lui avait dit, que pour sauver son quinquennat, il lui faudrait impérativement se marier à Valérie Trierweiler ou, au moins, se pacser !
    Incroyable ? Impensable ? Pas tant que ça.
    Tout commence il y a un mois avec la plainte d’un certain Xavier Kemlin, le 14 mars dernier. Le bouillant défenseur de petits actionnaires a jugé scandaleux que Valérie Trierweiler, la Première Dame / Copine / Maîtresse de Hollande puisse bénéficier des largesses de la République puisqu’elle se fait loger, nourrir, entretenir, payer son personnel et ses déplacements alors qu’elle n’a aucun lien juridique ni avec François Hollande, ni avec le peuple français dans les poches duquel elle tape en toute décontraction.
    Bien évidemment, à la suite de cette plainte, la presse s’était à la fois faite relativement discrète, et relatait l’affaire sur un ton goguenard
    Seulement voilà : la plainte est bien enregistrée, et il faudra l’instruire. D’autant que sur le plan pénal, il n’y a pas trop de doute : si Valérie Trierweiler n’est ni pacsée, ni mariée à Hollande, elle n’est pas non plus élue ni chargée d’une mission officielle et ne peut donc en aucun cas bénéficier, par exemple, d’une équipe permanente de six « experts » autour d’elle à l’Élysée chargés de sa « communication ».
    Et si donc Trierweiler est bel et bien reconnue comme une simple maîtresse de Hollande, elle a de fait participé à des détournements de fonds publics à des fins personnelles. Inutile de dire que les peines prévues sont incompatibles avec le protocole. Tout ceci n’est guère synchrone avec l’idée qu’on peut se faire d’une république irréprochable ou d’une quelconque moralisation de la vie politique en France.
    Bien sûr, on pourra objecter que tout porte à croire que nos deux amants roucoulant ensemble depuis quelques temps déjà, et que ce fait était connu de tous avant même le début de la campagne présidentielle, on assiste à un concubinage notoire. François vit à la colle avec Valérie, et après tout, pourquoi pas, hein ? Le mariage, c’est pour tous, sauf eux et n’en parlons plus.
    Sauf qu’alors, on se retrouve dans une panade encore bien pire puisque ce concubinage, ayant officiellement commencé avant la campagne présidentielle, imposait au président de déclarer un patrimoine un peu différent de celui qu’il nous présenta en 2012 (de 1.17 millions d’euros) et qui n’arrivait donc qu’un peu en dessous des 1.3 millions d’euros fatidiques déclencheurs de l’ISF. Mais sans même aller détailler la fameuse (fumeuse ?) déclaration de patrimoine du président, il faut bien admettre que concubins notoires, François & Valérie auraient dû déclarer un patrimoine commun qui aurait largement dépassé les sommes indiquées, Valérie n’étant pas ce qu’on peut appeler de la classe populaire. Et une déclaration de patrimoine farfelue, lors d’une élection présidentielle, ne sera pas camouflée par une volée de petits bisous républicains : normalement, si la faute est caractérisée et le candidat condamné, cela équivaut à l’annulation de la présidentielle et l’inéligibilité de François.
    On peut tortiller les choses comme on veut, mais tout ceci se résume à deux choses :
    Soit Trierweiler n’a pas de lien juridique avec Hollande et dans ce cas, elle doit payer pour ses frais et rembourser ceux qu’elle a déjà faits, le contribuable n’ayant pas à servir de tiroir-caisse.
    Soit Trierweiler est bien la concubine de notre Président des Bisous, et la déclaration de patrimoine de François Hollande est un faux lamentable, ce qui annule son élection et offre un boulevard à un bordel indescriptible qui arriverait à point nommé pour une France complètement désemparée.
    Évidemment, on peut compter sur la presse et, plus largement, sur l’establishment pour étouffer tout ceci et n’en faire qu’un petit vaudeville. C’est pourquoi relayer cette information et ses implications est indispensable : après tout, c’est notre président lui-même qui réclame avec son petit air embêté des mesures fortes pour moraliser la vie politique, que diable !

Laisser un commentaire