Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Valérie Pécresse, une “étoile montante” qui fait peur

P Valérie Pécresse a remporté les primaires de l'UMP pour les élections régionales de 2010 en Ile-de-France. Cette nomination est symptomatique de la tournure prise par l'UMP :

Valérie Pécresse est favorable au "faux-parent", aux expériences sur les personnes âgées, à la suppression de l'accouchement sous "X", à la recherche sur les embryons, au travail dominical, à l'immigration et hostile à Christian Vanneste,

Bref, si Valérie Pécresse est une "étoile montante" de l'UMP, il y a du souci à se faire.

Michel Janva

Partager cet article

11 commentaires

  1. Je ne vois dans cet inventaire que des qualités aux yeux de l’UMP.
    C’est donc normal qu’elle en soit l’étoile montante (et qu’accessoirement, M. Vanneste ait quitté l’UMP pour le CNI).

  2. choix difficile entre Pécresse et Karoutchi…
    mais cela ne nous regarde pas pour l’instant!
    [R. Karoutchi est 2e sur la liste de Mme Pécresse. MJ]

  3. Euh… Franchement entre Pecresse et Karoutchi, j’ai du mal à choisir… Certains diraient qu’ils aurait le choix entre la peste et le cholera ; moi, je dis qu’on nous propose le SIDA avec ou sans préservatif… Alors merci, je prèfère m’abstenir… L’abstinence, il n’y a rien de mieux !

  4. Ce sont toutes les valeurs chrétiennes qui sautent et la paternité et la famille .

  5. FM, probablement ?

  6. V.Pecresse est ministre de l’ enseignement supérieur. Dans certaines facultés, ( ex: Tolbiac ) des étudiants n’ont qu’un seul professeur , ou pas du tout, et ce depuis maintenant 7 ou 8 semaines. Que fait Mme Pecresse ??Ces professeurs se FOUTENT totalement de leurs étudiants, ils ne pensent qu’à leurs petits privilèges, et sans risque, puisque grâce aux présidents d’universités qui refusent de lister les grévistes, tous seront payés comme si de rien n’était.
    Le peu de respect qui me restait pour le corps enseignant est bel et bien parti avec cette grève.Mais ce sont les étudiants qui paient les pots cassés.

  7. Alors commissaire du gouvernement, Valérie Pécresse s’était prononcée contre l’indemnisation du préjudice d’être né, lors de l’affaire Quarez devant le Conseil d’Etat en 1997 :
    “nous ne pensons pas qu’un enfant puisse se plaindre d’être né tel qu’il a été conçu par ses parents (…) Affirmer l’inverse serait juger qu’il existe des vies qui ne valent pas la peine d’être vécues et imposer à la mère une sorte d’obligation de recourir, en cas de diagnostic alarmant, à une interruption de grossesse?.”
    Je me demande si elle a changé d’avis depuis…

  8. Les étoiles ne sont elles pas des astres morts qui reflétent la lumière d’une autre source de luminosité ?
    D’après ce qu’on lit dans les gazettes elles est “programmée” pour la présidence après Sarkozy, elle incarne donc certainement le “pack marketing” des croyances standards des français qui votent et de l’industrie qui payent.
    Maintenant les “stars” déchues il y en a plein les placards de la République.
    Néanmoins, Pécresse à suivre et à marquer à la culotte. D’ailleurs visiblement c’est elle qui va la porter pour les élections européennes et pas Karoutchi ! Mais où va se nicher l’inversion des genres !

  9. Un beau pendant avec Mr Karoutchi!

  10. Valérie Pécresse, R. Karoutchi, deux empêchements dirimants pour voter pour cette liste UMPS en Ile de France. Rappelons-nous les points non négociables.

  11. le mot n’existe pas dans le dictionnaire, je propose qu’on l’y insère , avec la définition politique qu’elle s’est choisie elle-même pour assurer sa carrière.
    “Une pécresse”… : Elle mérite assurément d’entrer dans l’histoire fût-ce de la manière la plus emblématique de sa confrérie : à quatre pattes et à reculons.
    Je n’emploie bien entendu ces expressions littéraires qu’au sens figuratif.

Publier une réponse