Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Valérie Pécresse recycle les slogans du FN et ne sait pas où se trouve Oradour-sur-Glane

Valérie Pécresse recycle les slogans du FN et ne sait pas où se trouve Oradour-sur-Glane

Valérie Pécresse tenait un discours à la Mutualité où étaient “invités” les cadres de LR. En fait, les cadres n’étaient pas invités mais obligés de venir…tous frais payés par les finances du parti. Cela n’a pas empêché un “journaliste” de BFM de comparer l’incomparable à savoir la capacité de la Mutualité (1 000 places) avec celle de Villepinte (15 000) :

Concernant le slogan choisi par Valérie Pécresse, Jean-Yves Le Gallou, en fin connaisseur de la vie politique et pour cause, a tout de suite fait remarquer qu’il était celui du FN lors des législatives de 1986. La “drague” des électeurs de droite devient franchement lourde :

Et le plus drôle pour la fin. Valérie Pécresse a voulu montré qu’elle n’était pas la parisienne bobo macronisée mais qu’elle connaissait la province et les départements ruraux “de son enfance”. Avec une petite touche sur le devoir de mémoire en plus. Et patatra, elle place Oradour-sur-Glane en Corrèze au lieu de la Haute-Vienne.

Devant une salle conquise Valérie Pécresse a multiplié les références à la résistance pendant la Seconde Guerre mondiale : « Comme vous, je ne choisis pas Pétain, je choisis les marins de l’île de Sein » lance-t-elle. Mais elle enchaîne en commettant une bourde géographique « J’ai traversé le silence d’Oradour-sur-Glane, village martyr de ma Corrèze de cœur ». Mais voilà, le village est situé en Haute-Vienne et non pas en Corrèze, ce qui n’a pas échappé à de nombreux internautes qui l’ont fait savoir sur les réseaux.

Et pour finir, un petit extrait de la fin de son discours. Promis, ce n’est pas un compte parodique ni une imitation des inconnus :

Partager cet article

12 commentaires

  1. Congrès LR, un nom est à retenir : Marie Durand. Ma boulangère et son mitron donnent des cours de réalité, ce sont des cours du soir. Je dis et je redis : Valérie Pécresse est une taupe de Macron. Elle ne veut surtout pas gagner la présidence. Son mari est entre ses mains. Elle a un accord avec Emmanuel, celui-ci lui a promis le poste de 1er ministre. Elle va saboter sa propre campagne et le pauvre Ciotti va être le dindon de la farce en allant ramer dans cette galère. Je plains les LR barniéristes qui se sont fait voler la deuxième place à cause d’un étrange bourrage des urnes selon toute vraisemblance. Qu’attendent-ils pour porter plainte au lieu de se pavaner à la tribune de la traîtresse ? Tout cela c’est excellent pour Zemmour.

  2. Valérel Pécron se voit déjà Premier ministre d’Emmanuie Pécresse, “réélu” pour 5 ans pour parachever la destruction de la France en marche vers la Fosse des Mariannes.

  3. Version corrigée :
    Valérel Pécron se voit déjà Premier ministre d’Emmanuie Macresse, “réélu” pour 5 ans pour parachever la destruction de la France en marche vers la Fosse des Mariannes.

  4. Pécresse est pathétique. La comparaison avec Ségolène Royal est tout-à-fait justifiée.

  5. Pécresse annonce elle-même sa défaite : « … je veux battre … la démagogie. »

    Mais elle est « la démagogie » !

    Elle sera donc battue.

  6. La surcote médiatique et sondagière de Mme Pécresse est un leurre, sans doute pour faire sortir Macron du bois (les médias veulent que la bataille commence vraiment pour vendre du papier, de l’audience et donc de la pub).

    Une autre est de positionner Pécresse comme la seule à battre Macron et donc de refaire rentrer au nid tous les déçus de LR tentés par le vote Zemmour.

    Ciotti depuis le début est là pour empêcher une évasion d’électeurs LR vers Z, la création de son courant en est un signe, son interview d’hier ne laisse aucun doute. Il a même dépassé ce simple rôle avec sa présence au 2ème tour et son score important. Il a voulu montrer un peu les muscles et est rentré dans le rang avec sans doute la promesse d’un gros ministère au bout. (inimaginable pour lui il y a quelques semaines).

    Si Z est à 14 ou 15% en janvier, tout sera possible… Il ne tombe pas dans le piège de la pseudo primaire à l’extrême-droite fantasmée par les médias gauchistes en allant chercher les électeurs LR un par un.

    Tous les ministres sur les ondes ce We ont parlé de lui ou fait des illusions , c’est bon signe…

  7. Ce qui m’inquiète le plus est que les Français sont tout à fait capables de l’élire…

  8. Comment ces paroles creuses, qu’on pourrait relire en commençant par la fin sans en changer le sens, peuvent-elles encore enthousiasmer son public ? C’est effarant de constater encore en France des électeurs pouvant vibrer à une telle vacuité. La démocratie est vraiment la pire des escroqueries.

  9. Coquille :
    “Valérie Pécresse a voulu montré” -> montrer

  10. Oui vous avez raison. La tempête sera agitée jusqu’à fin juin 2022. Pour l’instant Z marche sur les eaux avec un alignement des planètes et probablement des sales affaires en cours sont dans les mains des juges pour toucher les gouvernants en place.

  11. La pauvre, comme je la plains :
    Qu’est-ce qu’elle s’est pris comme vents durant son discours (https://youtu.be/Rb6S9Vq90sk) !
    Dès la 30e seconde, elle s’attendait à une ovation après son “bonjour la mutualité !”.
    Mais vide plat.
    Pendant tout le discours, ses quelques partisans ont l’air gênés, mais gênés… enfin à part celui qui gueule tout au fond et qui ajoute davantage de gêne au tableau.

Publier une réponse