Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Liberté d'expression

Vaccins : la radiation du Pr Joyeux annulée en appel

Capture d’écran 2018-06-27 à 07.32.41Victoire pour la liberté d'expression concernant les vaccins : le professeur Henri Joyeux a remporté une victoire emblématique mardi avec l'annulation en appel de sa radiation pour des pétitions anti-vaccins.

La chambre disciplinaire nationale de l'Ordre des médecins, indépendante du Conseil national de l'Ordre, a estimé que la radiation prononcée en première instance n'était "pas suffisamment motivée". Les propos du Pr Joyeux "n'excédaient pas le principe de la liberté d'expression" et ne constituent pas un manquement à la déontologie médicale. De ce fait, la plainte du Conseil national de l'Ordre des médecins à son encontre a été rejetée.

Le Pr Joyeux a aussitôt réagi :

"Je ne suis pas du tout radié, je n'ai pas de blâme. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que j'ai raison !". "J'ai pitié de ceux qui m'ont accusé. Ils ont été lamentables". "Les laboratoires pharmaceutiques ont essayé de me détruire. Ils n'y sont pas arrivés". "Il faut continuer plus que jamais".

Dans deux pétitions publiées sur internet en septembre 2014 et mai 2015, ce chirurgien s'élevait contre une recommandation du Haut conseil de la santé publique, jamais suivie par le gouvernement, préconisant d'abaisser de 11 à 9 ans l'âge de la vaccination contre le papillomavirus pour les filles, et contre le remplacement du vaccin DTPolio trivalent (c'est-à-dire protégeant contre trois maladies, la diphtérie, le tétanos et la polio) par un vaccin hexavalent (protégeant contre six affections). Cette pétition pointait la présence d'aluminium comme adjuvant dans le vaccin en estimant que cela représentait un danger.

La chambre disciplinaire nationale indique que la première pétition "participe de la liberté laissée à tout individu dans un État démocratique d'exprimer son opinion sur un sujet qui le concerne". En ce qui concerne la deuxième pétition,

"la toxicité de l'aluminium comme adjuvant et la dangerosité du vaccin contre l'hépatite B font l'objet depuis plusieurs années de controverses nourries".

Henri Joyeux se défend d'être anti-vaccins, assurant n'être pas opposé à la vaccination mais seulement à ses abus.

Partager cet article

16 commentaires

  1. On se souvient que, pour le disqualifier alors quant aux vaccins, le ministre de la Santé avait rappelé à la télévision que le Pr Joyeux était opposé à l’avortement.
    De un, quel rapport avec le sujet ? Ah oui, la reductio ad hominem, si ce n’est pire…
    De deux, c’était ça l’argument le plus pertinent ?

  2. Maintenant c’est 11 vaccins obligatoires que nous devons injectés à des nourrissons. 11 molécules et ses adjuvants parfois métalliques qui s’apparentent à 11 molécules mortifères. Le tout en quelques mois. Sans risque? Pour les laboratoires c’est tout bénéf. en tous cas.

  3. L’aluminium dans tous les usages qui en sont fait fera un jour un scandale, plus grand que l’amiante.

  4. Le corps médical veut nous détruire, en Christ restons JOYEUX !

  5. Excellent, ça c’est une bonne nouvelle !
    J’en profite pour rappeler aux parents que les vaccins ne sont obligatoires QUE si vous mettez votre enfant à l’école (et plus votre enfant rentre tard à l’école, plus vous pouvez repousser la date d’injection du premier vaccin).
    “Depuis le 1er janvier 2018, 11 vaccinations sont obligatoires et conditionnent l’entrée en collectivité pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018.”
    source : http://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/calendrier-des-vaccinations-2018
    Clémence

  6. Un médecin vient d’ Condamné car il ne prescrivait pas de génériques.
    Quand vous allez en pharmacie que l’on veut vous imposer le générique
    Demandez le prix du princeps si le prix est le même aucune raison de prendre le générique.
    Demandez le conditionnement parfois deux boîtes de générique pour une seule de princeps.
    L’adjuvant souvent étudié pour le princeps pour franchir certaines barrières de pH,ne l’a pas été pour le générique de la même manière ce qui peut entraîner un déclenchement de la molécule avec avance ou retard et donc un effet différent. Il y a aussi pour le générique d’autres différence comme une tolérance en pourcentage.
    Renseignez vous

  7. Une personne vient de décéder de la rougeole, maladie qui peut être ‘éviter’ grâce à la vaccination, alors il faut mieux mourir que d’être vaccinés

  8. @CAILLAUD MARIE CLAUDE
    Vous avez tout faux : notre fille, vaccinée contre la rougeole… l’a attrapée à 23 ans, et a failli en mourir… Idem pour une voisine, à peu près au même âge (mais quelques années plus tôt)…
    Alors les vaccins, hein…

  9. Inutile de raisonner avec les antivaccins, leur sectarisme est insupportable de cruauté et de cynisme. Quant au “prof” Joyeux, c’est certainement un bon cancérologie, mais il ferait mieux de ne pas se mêler de ce qu’il connait insuffisamment comme la vaccination.

  10. Inutile de raisonner avec les pro vaccins ils sont comme les drogués, ils ont l’impression que leur dose leur donne la vie éternelle(je précise pourtant que j’ai reçu plusieurs vaccins volontairement). Pourquoi des personnes vaccinées contre la grippe l’attrapent, en meurent, car le virus est mutant. Dans le monde, le monde Gpa pma, fiv, sélection embryonnaire, le monde des manipulations génétiques, des utérus artificiels,le monde du transhumanisme, le monde du Talmud ou les humains ne seront que des animaux à face d’homme,finalement un monde monoculture, car tout le monde voudra le même enfant beau et un génie , il n’y aura plus de diversité génétique, dans ce monde là, les vaccins aussi nombreux soient ils, ne protégeront pas d’une pandémie ou le manque de diversité génétique sera un tueur et ou l’humanité sera réduite après cette pandémie à quelques millions d’individus.
    Pour cela une bonne vieille éruption volcanique, suffira, paralysant la surface du monde habité.

  11. Pour les vaccins prendriez vous un générique avec des adjuvants fabriqués en Inde à partir de déchets hospitaliers, cherchez donc sur internet?

  12. IP, votre fille a bien été vacciné contre la rougeole mais elle a eu 1 ou 2 injections, pour être très efficace, il faut 2 injections, alors regardez dans le carnet de vaccinations pour voir, si votre médecin n’a pas oublié de vous indiquer ce détail

  13. @CAILLAUD
    les deux cas douloureux pré cités étaient en déficit immunitaire
    le vaccin de la rougeole est actif à une seule injection , la seconde est conseillée pour améliorer la couverture vaccinale.
    Avec les moyens informatiques actuels pourquoi n’y a t il pas de chiffres précis sur ce sujet des vaccinés contaminés , la dernière épidémie d’oreillons a touché nombre de vaccinés contre les oreillons ?

  14. Réaction abjecte d’un journaleux face à cette décision. Ceux qui parlent de “sectarisme” des anti-vaccins feraient mieux de de balayer devant de leur porte… C’est d’une violence inouïe.
    Coup de gueule de Michel Cymes :
    https://www.youtube.com/watch?v=r47DhfGgp5M

  15. Entier soutien et respect au Professeur JOYEUX
    Le conseil de l’ordre n’est qu’une mafia à détruire

  16. Ne déplaçons pas le problème sur les “anti-vaccins”. Le problème c’est l’aluminium. Pourquoi y a-t-il, au mépris des premières normes, des gens qui veulent nous bourrer d’alu ? Quitte à faire disparaitre précipitamment sous des prétextes fallacieux des vaccins qui n’en contenaient pas ?
    Nous rendre malades pour mieux nous guérir, à prix d’or, demain, peut hélas traverser les esprits de notre époque démente…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.