Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Vaccin H1N1 : apparition d’une maladie neurologique

A Moins d'un mois après la fin officielle de la pandémie, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a fait savoir que 22 cas de narcolepsie cataplexie, une maladie neurolo­gique très rare, avaient été répertoriés en Europe – dont 6 en France – chez des personnes qui ont été vaccinées par un vaccin anti- H1N1.

Méconnue du public et même des médecins, cette maladie chronique est rare: elle concerne 20 à 30 individus sur 100.000. Elle se caractérise par des accès sévères de somnolence dans la journée. Surtout, le signe le plus spécifique est la survenue de cataplexie, des pertes brutales du tonus musculaire déclenchées par une forte émotion.

La suspicion autour des vaccins contre le H1N1 a commencé le 18 août, quand la Suède a informé l'Agence européenne du médicament de la survenue de 6 cas de narcolepsie cataplexie chez des enfants de 6 à 12 ans, un à deux mois après leur vaccination par Pandemrix (le pays a depuis reçu 4 nouvelles notifications). Puis la Finlande a signalé à son tour 6 cas. En France, l'Afssaps a été prévenue ces derniers jours de 6 cas concernant 3 enfants et 3 adultes. Chez ces patients, le diagnostic de narcolepsie cataplexie a été porté de façon formelle, les symptômes sont survenus entre un et deux mois après leur vaccination.

En France, plus de 5,7 millions de personnes ont été vaccinées contre la grippe H1N1, et 4 428 effets indésirables ont été enregistrés, selon le bilan de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), établi début mai. La majorité des vaccinés (4,1 millions) l'ont été par Pandemrix, le vaccin avec adjuvant des laboratoires GSK.

Partager cet article

6 commentaires

  1. 20 à 30 individus sur 100 000, cela devrait en faire de 12 à 18 000 en France. Je ne vois pas en quoi les 6 cas français sont inquiétants.
    La gestion de la grippe A a certes été scandaleusement calamiteuse, mais n’appliquons pas les mêmes méthodes pour en dénoncer les effets négatifs. 6 cas, c’est rien.

  2. Qu’en pense la « señorita » Bachelot ? ….

  3. Pas inquiétants pour les « matheux » ..mais graves pour ceux qui sont atteints de ces troubles aux conséquences imprévisibles : Chutes, pertes de contrôles,erreurs etc…!!!
    Inquiétants aussi pour leur entourage…
    Pas inquiétants 4428 cas d’effets indésirables????Tout va bien, Mmela ministre.

  4. Merci Madame Bachelot.
    Responsable mais pas coupable comme toujours et comme les copains et copines notamment celle que Jésus Christ appelait au téléphone ?

  5. Ben alors ? je croyais le SB mieux informé que cela …
    Quand meme toutes ces histoires de vaccins , c’est le secret de polichinelle et depuis longtemps; pour plus d’informations cf: Sylvie Simon , Ghyslaine Lanctot , Ivan Illich, Serge Dupuis et ? Karsenty etc etc etc… Et surtout , surtout l’excellentissime « L’impératrice Nue  » de Hans Ruesch , décédé il y a 2 ans je crois et qui détenait ,si je ne m’abuse le nombre record de procès pour un particulier (74 et 73 de gagnés!!!) , et lire aussi « la constance du jardinier » de john le carré. Bref , tout ça c’est encore une question de gros sous , tous les naturopathes ,( entre autres … ), le savent bien.

  6. sarko et bachelot se sont fait vacciner …. c’est pour ça les problèmes neurologiques apparaissent dans ce gouvernement

Publier une réponse