Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

USA : nouvelle bataille autour des cellules embryonnaires

Après la Chambre des représentants, le Sénat a adopté hier, par 63 voix contre 34, un projet de loi levant les restrictions imposées par George W. Bush, qui avait interdit aux chercheurs recevant des subventions fédérales de produire de nouvelles lignées de cellules souches provenant d’embryons humains.

Le président Bush n’entend pas signer le texte que lui enverra le Congrès. Très vite après le vote, il a annoncé dans un communiqué qu’il opposerait son veto à ce projet de loi qui «franchit une limite morale que moi et beaucoup d’autres trouvons inquiétante». L’an dernier, il s’était servi de ce pouvoir pour enterrer un projet de loi semblable (adopté alors par 63 voix contre 37). Dans un communiqué diffusé avant le vote du Sénat, la Maison-Blanche s’était déjà opposée au nouveau projet de loi «car l’argent des contribuables ne doit pas financer la destruction de la vie humaine pour la recherche».

La Chambre et le Sénat peuvent renverser un veto présidentiel avec deux tiers des voix exprimées dans chacune des assemblées.

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!